Loubianka (immeuble)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Loubianka.
Loubianka
La Loubianka en 2010.
La Loubianka en 2010.
Présentation
Nom local Лубя́нка
Période ou style Néobaroque
Architecte Alexandr V. Ivanov
Date de construction 1898
Commanditaire compagnie d'assurance « Rossia »
Géographie
Pays Drapeau de la Russie Russie
Région Oblast de Moscou
Localité Drapeau de Moscou Moscou
Accès et transport
Métro Mosmetro.svg Loubianka
Localisation
Coordonnées 55° 45′ 39″ N 37° 37′ 42″ E / 55.760833, 37.62833355° 45′ 39″ Nord 37° 37′ 42″ Est / 55.760833, 37.628333  

Géolocalisation sur la carte : Russie

(Voir situation sur carte : Russie)
Loubianka

Géolocalisation sur la carte : Moscou

(Voir situation sur carte : Moscou)
Loubianka

La Loubianka (en russe:Лубя́нка, prononcé [lʊˈbʲankə]) est le nom d'un immeuble situé à Moscou en Russie, sur la place homonyme.

Il est célèbre pour avoir abrité le quartier général des services de renseignement soviétiques: le KGB, ainsi que la prison qui s'y trouvait, qui sont devenus aujourd'hui le FSB russe (dont le QG n'a pas changé), après la dissolution de l'URSS.

Histoire[modifier | modifier le code]

La Loubianka avant 1917.
La place Loubianka au début du XXe siècle (l'immeuble n'apparait pas sur l'image).

Elle fut construite en 1898 par l'architecte Alexander V. Ivanov dans le style néobaroque afin d'abriter le siège de la compagnie d'assurance « Rossia ».

Au moment de la Révolution d'Octobre en 1917, lors du transfert du pouvoir de Pétrograd à Moscou, la Tchéka s'installa dans un premier temps, le 30 mars 1918, dans un hôtel particulier de la rue Povarskaïa abritant jusque-là le siège d'une autre compagnie d'assurance, Iakor. Ce n'est qu'au début des années 1920 qu'elle prit ses quartiers au nº 2 de la rue Bolchaïa Loubianka.

Le bâtiment de la « Grande Loubianka » contenait les bureaux des commissaires-enquêteurs, une prison interne de 115 cellules réparties sur 6 niveaux pouvant accueillir de 200 à 600 prévenus et des caves. Le sol des cellules était fait de parquet, et les portes ne comportaient pas de guichet (contrairement aux autres prisons) mais de simples judas. Les cours de promenades se trouvaient sur le toit de l'édifice et étaient isolées par de hautes palissades empêchant de voir autre chose que le ciel. À partir de 1930, la Loubianka devient une « prison exécutive » dans laquelle on exécute les condamnés à mort. Les caves sont alors aménagées pour l'exécution des sentences, ainsi que pour les séances de torture. En 1955, on agrandit l'immeuble par la construction d'un nouveau bâtiment tout aussi imposant que le premier, dont la façade lui est accolée.

L'édifice de la « Petite Loubianka », situé au no 14 de la rue Bolchaïa Loubianka, abritait les bureaux de la police politique de l'oblast de Moscou, qui possédait aussi une prison interne.

Caractéristiques du bâtiment[modifier | modifier le code]

L'immeuble est de style néobaroque et possède deux façades: l'une sur la place, l'autre donne sur la rue Bolchaïa Loubianka.

Accès[modifier | modifier le code]

La station Loubianka du métro de Moscou se trouve à deux pas, sur la place Loubianka.

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • E. Pierremont (traducteur), Tche-Ka — Documents et témoignages de 1922 sur la liquidation bolchevique de l'opposition socialiste, Ressouvenances, 2004 (ISBN 2-84505-033-x) (fac-similé de l'édition originale parue en 1922 à Paris). En particulier, le chapitre « La prison de la Vétchéka » p. 187.
  • Jacques Rossi, Le Manuel du Goulag, p. 165.

Voir aussi[modifier | modifier le code]