Le Monde de Charlie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Monde de Charlie

Titre original The Perks of Being a Wallflower
Réalisation Stephen Chbosky
Scénario Stephen Chbosky d'après son roman Pas raccord
Acteurs principaux
Sociétés de production Mr. Mudd
Summit Entertainment
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Comédie dramatique
Sortie 2012
Durée 102 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Monde de Charlie (The Perks of Being a Wallflower) est une comédie dramatique américaine sortie en salles le 8 septembre 2012 au Canada et le 2 janvier 2013 en France[1]. Adaptée au cinéma et réalisée par Stephen Chbosky d'après son propre roman, Pas raccord, réédité en novembre 2012 sous le titre Le Monde de Charlie.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Charlie, adolescent timide de 15 ans, s'adapte avec difficulté dans son nouvel établissement, car il doit faire face au suicide de son meilleur ami, à sa différence avec les autres adolescents de son âge et à son premier amour, Sam. Cette dernière, ainsi que son demi-frère Patrick, l'autre souffre-douleur des autres élèves qui l'appellent "Rien du tout", tous deux en dernière année de lycée, lui tendent la main et l'acceptent dans leur cercle d'amis. Tous ont leurs propres problèmes, qu'ils vont apprendre à gérer ensemble. Entre eux va se développer une étonnante complicité aidant Charlie, qui supporte le poids d'un lourd secret.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Ce doublage a été effectué en Belgique.

Bande originale[modifier | modifier le code]

Musiques du film :

  1. The Samples, Could It Be Another Change
  2. Dexys Midnight Runners, Come On Eileen
  3. Galaxie 500, Tugboat
  4. New Order, Temptation
  5. The Innocence Mission, Evensong
  6. The Smiths, Asleep
  7. Cracker, Low
  8. Sonic Youth, Teen Age Riot
  9. XTC, Dear God
  10. Cocteau Twins, Pearly-Dewdrops' Drops
  11. David Bowie, Heroes

Musiques mentionnées dans le livre :

Le film fait référence à de nombreuses musiques de l'époque. En particulier, les personnages principaux sont à la recherche d'une chanson découverte la première fois qu'on les voit dans leur tunnel. Il s'agit de Heroes, une chanson de David Bowie. Mais dans le livre, la musique de référence entendue par les adolescents est Landslide de Fleetwood Mac.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Titre[modifier | modifier le code]

En anglais, wallflower désigne une giroflée des murailles. L'expression « to be a wallflower » signifie usuellement « faire tapisserie » (faire partie du décor, notion d'échec, de non-insertion sociale).

Toutefois dans un cadre scolaire, c'est le cas ici du héros Charlie, l'expression signifie[2] « être mis à l'écart » ou « être laissé pour compte ». Elle désigne un élève non intégré au groupe ou asocial. Le titre initial (The Perks of Being a Wallflower) signifie donc, textuellement : « Les avantages d'être un laissé pour compte ».

D'où la traduction française utilisée au départ pour le titre du livre (Pas Raccord), au sens de « pas raccord avec le reste du groupe ».

Désormais, les rééditions du livre et le film portent un seul et même titre français, Le Monde de Charlie. Cette traduction conserve l'idée tout en soulignant le fait qu'il vit dans son monde, avec sa propre culture (au sens large). Mais le titre peut être interprété aussi au sens premier (c'est son monde, c'est sa vie, que l'on raconte ici).

Les personnages[modifier | modifier le code]

Charlie est le personnage principal de cette histoire ; trop sensible, pas raccord, il peine à trouver sa place dans son nouveau lycée jusqu'à ce qu'il tombe sur Sam et Patrick qui lui font découvrir un monde nouveau.

Sam est la demi-sœur de Patrick, ils sont les premiers amis de Charlie, qui l'aide à étudier pour son admission à Penn State. Elle n'a jamais de relations de longue durée.

Patrick entretient une relation secrète avec Brad, le Quarterback de leur équipe de football américain. Son surnom est rien du tout (nothing en anglais), dû à son professeur de travaux pratiques.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche du film sur l'IMDb
  2. D'après le Wiktionnaire Wallflower

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]