La Maison des otages (film, 1990)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Maison des otages.

La Maison des otages

Titre original Desperate Hours
Réalisation Michael Cimino
Scénario Lawrence Konner
Mark Rosenthal
Joseph Hayes (Roman)
Acteurs principaux
Sociétés de production Dino De Laurentiis Company
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Thriller, Crime, Drame
Sortie 1990
Durée 105 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Maison des otages (Desperate Hours) est un film americain réalisé par Michael Cimino en 1990. C'est un remake du film éponyme de 1955 réalisé par William Wyler avec Humphrey Bogart.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Michael Bosworth (Mickey Rourke), un criminel au Q.I. nettement supérieur à la moyenne, s'évade pendant son procès, juste avant la délibération des jurés, alors qu'il comparaissait pour plusieurs crimes moraux. Rejoint par son frère et un de ses amis, il décide d'investir une villa des quartiers huppés afin d'attendre son avocate qui l'a fait s'évader et qui est aussi sa maîtresse. La maison qui fait l'objet de son choix est celle de la famille Cornell. La mère (Mimi Rogers), récemment séparée de son mari (Anthony Hopkins), y vit avec ses deux enfants mais le père leur rend visite fréquemment. La prise d'otage est imminente et la terreur de la famille Cornell s'installe.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Connu aussi sous le titre original
  2. Comme Martha Schumacher
  3. Comme Doug Milsome
  4. Comme Robert James Mills