La Légende de Thor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La Legende de Thor
image

Éditeur Sega
Développeur Ancient
Musique Yūzō Koshiro

Date de sortie Icons-flag-jp.png 19 décembre 1994
Genre Action-aventure
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme Mega Drive
Média Cartouche 24 Mb

La Légende de Thor (titre original japonais : The Story of Thor, titre américain : Beyond Oasis) est un jeu vidéo d'action-aventure sorti en 1994 sur Mega Drive. Le jeu a été développé par Ancient et édité par Sega. Une version Wii a vu le jour en 2007 et est accessible moyennant 800 points Wii.

Le joueur prend le contrôle du prince Ali, qui découvre dans la vidéo d'introduction un bracelet en or qui appartenait jadis a Reharl, un mage menant une guerre sans pitié contre le propriétaire d'un bracelet en argent, Agito. Ce bracelet d'argent cause la destruction et le mal, celui en or donne la possibilité d'invoquer quatre esprits : l'esprit de l'eau « Dytto » ; L'esprit du feu « Efreet » ; L'esprit de l'ombre « Shade » ; et l'esprit des plantes « Bow ». Ali parcourt Oasis, acquérant un par un ces esprits en explorant grottes, marais, villes, et châteaux, cela pour stopper celui qui a lui, découvert le bracelet d'argent et s'en sert pour ravager Oasis.

La bande son est composée par Yuzo Koshiro, qui a déjà travaillé pour Sega (sur la série des Streets of Rage notamment).

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Le jeu se classe dans la catégorie action-aventure avec quelques éléments RPG, dans la lignée des Zelda et Landstalker, ses deux rivaux contemporains. Il possède aussi un système de combo tout comme dans les beat'em all tels que Streets of Rage. Le prince Ali se déplace dans Oasis librement et a la possibilité de revenir dans chaque donjon qu'il a visité, il peut se soigner et faire remonter son mana grâce à de la nourriture qu'il consomme et trouve en tuant ses ennemis.

L'arme principale du jeu est un poignard qui permet un usage illimité et un certain nombre d'attaques spéciales (coups glissants, coups à 360 degrés, coups précédés d'un salto, coups chargés...). Mais il découvrira d'autres armes, des arbalètes, des épées et des bombes, plus ou moins puissants, qu'il pourra ranger dans son inventaire. Leur usage est limitée, mais le jeu permet d'obtenir des arbalètes, l'épée Oméga et des hyper bombes que l'on peut utiliser à l'infini ; pour les obtenir, il faut accomplir six quêtes plus ou moins cachées et très difficiles.

Chaque esprit découvert dans le jeu possède des pouvoirs spécifiques permettant à Ali de progresser plus facilement, en le soignant, en l'aidant à combattre ou en débloquant des endroits inaccessibles. Tous s'invoquent en pressant le bouton « A » qui permet d'invoquer une boule lumineuse. Cette bulle invoque un esprit selon où elle atterrit : sur de l'eau (Dytto), sur du feu (Efreet), sur le reflet d'Ali (Shade) ou sur une plante carnivore (Bow). Les esprits disparaissent si l'on presse A, B et C en même temps ou si la barre de mana est vidée. On peut augmenter la puissance des esprits en récupérant des bijoux de différentes couleurs (bleue pour Dytto, rouge pour Efreet, noir pour Shade et vert pour Bow) ils servent aussi a augmenter la limite de mana (cinq points pour chaque bijou) il y en a soixante en tout.

Il y a aussi un système de rang dans le jeu, pour faire monter son rang, il faut récupérer les cœurs que les ennemis laissent quand ils meurent (elles sont assez rares) chaque cœur augmentera la limite de points de vie de deux points et fera monter Ali d'un rang.

Une préquelle à ce jeu, The Story of Thor 2 (titre américain : The Legend of Oasis), est sortie en 1996 sur Saturn.

Équipe de développement[modifier | modifier le code]

  • Compositeur des musiques : Yuzo Koshiro
  • Programme principal et System Design : Yukio Takahashi
  • Monster Event et Sound Program : Hideki Koyama
  • Monster and Visual Program : Akitoshi Kamano
  • Game Design et Main Planning : Kataru Uchimura
  • Map Design et Event Design : Tetsuya Kameata
  • Direction artistique & Character design : Ayano Koshiro
  • Object art et illustration : Hitoski Ariga
  • Background Graphic Art : Kiroki Tatemukai, Hajime Chikani
  • Histoire et Script writer : Juri Ogama
  • Producteurs : Yuzo Koshiro, Tony Van

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]