King Clancy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Clancy.

King Clancy

alt=Description de l'image King_Clancy.png.
Nationalité Drapeau du Canada Canada
Né le 25 février 1903,
Ottawa (Canada)
Mort le 10 novembre 1986
Entraîneur décédé
A entraîné LNH
Maroons de Montréal
Maple Leafs de Toronto
LAH
Mohawks de Cincinnati
Hornets de Pittsburgh
Activité 1937 – 1986
Joueur décédé
Position Défenseur
Tirait de la gauche
A joué pour LNH
Sénateurs d'Ottawa
Maple Leafs de Toronto
Carrière pro. 19211937
Poste
Titre Arbitre
Activité 1938 – 1949

Temple de la renommée : 1958

Francis Michael Clancy, surnommé King Clancy, (né le 25 février 1903 – mort le 10 novembre 1986) est un joueur professionnel de hockey sur glace qui évolue dans la Ligue nationale de hockey en Amérique du Nord pour deux franchises différentes : les Sénateurs d'Ottawa et les Maple Leafs de Toronto. À la fin de sa carrière, en 1937, il a tour à tour occupé les rôles d'entraîneur, arbitre puis dirigeant.

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Né à Ottawa dans l'Ontario, Clancy commence à jouer au hockey dans les équipes juniors d'Ottawa avant de faire ses débuts avec l'équipe de la LNH locale, les Sénateurs.

Il est un des membres importants de la conquête de la Coupe Stanley en 1923 et 1927. Malgré sa petite taille (un des plus petits défenseurs de l'époque), il était rapide et solide, ne baissant jamais les bras.

Le 31 mars 1923, au cours d'un match de la finale de la Coupe Stanley, dans la patinoire des Sénateurs, il devient le premier joueur de l'histoire du hockey à jouer aux six postes différents au cours du même match. En effet, au cours de la troisième période, le gardien, Clint Benedict reçut deux minutes de pénalités et étant donné qu'à l'époque, les gardiens devaient réellement prendre les pénalités, le but aurait dû être vide. Clancy décida de joueur les deux minutes dans les buts plutôt que de laisser la cage vide.

Le 11 octobre 1930, alors qu'il réalisait sa plus belle saison de sa carrière (17 buts et 40 points en 44 matchs), Conn Smythe l'achète aux Sens pour le prix de 35 000 dollars et deux joueurs. Lors de sa seconde saison avec les Leafs, il conquiert une nouvelle Coupe Stanley. Au bout de 6 matchs dans la saison 1936-1937, il annonce sa retraite.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques par saison[1],
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1921-1922 Sénateurs d'Ottawa LNH 24 4 5 9 19
1922-1923 Sénateurs d'Ottawa LNH 24 3 1 4 20
1923-1924 Sénateurs d'Ottawa LNH 24 9 8 17 18
1924-1925 Sénateurs d'Ottawa LNH 29 14 5 19 61
1925-1926 Sénateurs d'Ottawa LNH 35 8 4 12 80
1926-1927 Sénateurs d'Ottawa LNH 43 9 10 19 78
1927-1928 Sénateurs d'Ottawa LNH 38 8 7 15 73
1928-1929 Sénateurs d'Ottawa LNH 44 13 2 15 89
1929-1930 Sénateurs d'Ottawa LNH 44 17 23 40 83
1930-1931 Maple Leafs de Toronto LNH 44 7 14 21 63
1931-1932 Maple Leafs de Toronto LNH 48 10 9 19 61
1932-1933 Maple Leafs de Toronto LNH 48 13 12 25 79 9 0 3 3 14
1933-1934 Maple Leafs de Toronto LNH 46 11 17 28 62 3 0 0 0 8
1934-1935 Maple Leafs de Toronto LNH 47 5 16 21 53 7 1 0 1 8
1935-1936 Maple Leafs de Toronto LNH 47 5 10 15 61 9 2 2 4 10
1936-1937 Maple Leafs de Toronto LNH 6 1 0 1 4
Totaux LNH 591 137 143 280 904 28 3 5 8 40

Carrière d'entraîneur et d'arbitre[modifier | modifier le code]

La saison après sa retraite, il devient brièvement l'entraîneur des Maroons de Montréal avant d'entamer une carrière de onze ans d'arbitrage de matchs de la LNH.

En 1949, les Canadiens de Montréal le font signer afin qu'ils deviennent l'entraîneur de leur franchise associée dans la Ligue américaine de hockey : les Mohawks de Cincinnati. Après deux saisons peu brillantes, il retourne dans la famille des Leafs en passant derrière le banc de leur franchise associée de la LAH : les Hornets de Pittsburgh. Les Hornets réalisent alors deux saisons extraordinaires sous la direction de Clancy et ils gagnent en 1951-52 la Coupe Calder. Ils faillirent réaliser le doublé mais perdirent en finale en sept matchs.

Vu ses bons résultats, il est promu entraîneur des Leafs pour la saison 1953-1954 mais il ne réussit pas grand-chose au cours des trois saisons suivantes et est remplacé par Howie Meeker en 1956.

Conn Smythe lui offre alors le poste de directeur adjoint de la franchise et en 1958, il est admis au Temple de la renommée du hockey. Il occupe le poste d'adjoint jusqu'en 1969, année où Punch Imlach est renvoyé et les deux hommes se brouillent : Clancy avait dit qu'il suivrait Ilmach s'il était renvoyé mais il ne put résister au poste de vice-président des Maple Leafs qui lui fit offert.

Après que Harold Ballard prit le contrôle des Leafs en 1971-1972, les deux hommes deviennent inséparables. Au cours de cette saison, Clancy prend temporairement la place de l'entraîneur des Leafs, John McLellan, convalescent. Clancy restera dans l'organisation de la franchise tout le restant de sa vie et il meurt en 1986 à l'âge de 83 ans en raison de problèmes de vésicule biliaire.

Honneurs et trophées personnels[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « King Clancy hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database (consulté le 3 novembre 2014)
  2. Les matchs ne portaient pas encore officiellement le nom de Match des étoiles.
  3. (en) Biographie de Clancy

Voir aussi[modifier | modifier le code]