Clint Benedict

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Benedict.

Clinton Benedict

Description de l'image  Clint Benedict, Ottawa Senators.jpg.
Surnom(s) Clint
Nationalité Drapeau du Canada Canada
Né le 26 septembre 1892,
Ottawa (Canada)
Mort le 12 novembre 1976,
Ottawa
Joueur décédé
Position Gardien de but
Attrapait de la Gauche
A joué pour LNH
Sénateurs d'Ottawa
Maroons de Montréal
LIH
Bulldogs de Windsor
Carrière pro. 19121931

Temple de la renommée : 1965

Clinton Stevenson Benedict, dit Clint, (né le 26 septembre 1892 à Ottawa, en Ontario, au Canada — mort le 12 novembre 1976 à Ottawa, Canada) est un gardien de but professionnel canadien de hockey sur glace.

Carrière[modifier | modifier le code]

Il débute sa carrière professionnelle en 1912 avec les Sénateurs d'Ottawa dans l'Association nationale de hockey (ANH) puis dans la Ligue nationale de hockey (LNH) et remporte avec eux trois Coupes Stanley en 1920, 1921 et 1923. En 1925, il est vendu avec Punch Broadbent aux Maroons de Montréal[1] ; il passe six saisons avec ces derniers et remporte une nouvelle Coupe Stanley en 1926.

Le 7 janvier 1930, lors d'un match contre les Canadiens de Montréal, il est victime d'une fracture du nez après avoir reçu un lancer de Howie Morenz qui l'oblige à quitter la glace et à être emmené à l'hôpital[2],[3]. Quand il revient au jeu, six semaines après, le 20 février 1930, il devient le premier gardien de l'histoire de la LNH à porter un masque de protection, 30 ans avant Jacques Plante[3],[4]. Il porte un masque assez sommaire et fait en cuir pendant cinq rencontres : deux victoires, deux défaites et un match nul[4]. Il accorde seize buts lors des rencontres en question mais le masque le gêne car il ne parvient pas à voir ses pieds. De plus, la protection offerte par le masque est relative puisqu'il se casse une nouvelle fois le nez lors de la dernière des cinq rencontres ; il doit quitter le match et ne reviendra plus jamais dans la LNH[5]. En 1930-1931, il joue une dernière saison professionnelle avec les Bulldogs de Windsor dans la Ligue internationale de hockey (LIH) avant de prendre sa retraite.

Il change la manière de jouer des gardiens en étant un des premiers à se jeter sur la glace pour faire des arrêts[6].

Il est intronisé au Temple de la renommée du hockey en 1965.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Photographie de Clint Benedict
Clint Benedict.

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques par saison[7],[8]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  V   D   N  Min  BC Moy % Arr  Bl Pun PJ  V   D  Min  BC Moy % Arr  Bl Pun
1909-1910 Stewartons d'Ottawa OCHL 7 5 2 0 3 0 1 0 1 2 0
1910-1911 New Edinburghs d'Ottawa IPAHU 5 5 0 0 3,6 0 3 3 0 4,25 0
OCHL 6 2 3 1 4 0
1911-1912 New Edinburghs d'Ottawa IPAHU 11 11 0 0 3,11 0 4 3 1 4,56 0
1912-1913 Sénateurs d'Ottawa ANH 10 7 2 1 3,49 1
1913-1914 Sénateurs d'Ottawa ANH 9 5 3 0 3,67 0
1914-1915 Sénateurs d'Ottawa ANH 20 14 6 0 3,14 0 2 1 1 0,5 1
Coupe Stanley 3 0 3 8,67 0
1915-1916 Sénateurs d'Ottawa ANH 24 13 11 0 2,99 1
1916-1917 Sénateurs d'Ottawa ANH 18 14 4 0 2,72 1 2 1 1 3,5 0
1917-1918 Sénateurs d'Ottawa LNH 22 9 13 0 5,12 1
1918-1919 Sénateurs d'Ottawa LNH 18 12 6 0 2,76 2 5 1 4 5,2 0
1919-1920 Sénateurs d'Ottawa LNH 24 19 5 0 2,66 5
Coupe Stanley 5 3 2 2,2 1
1920-1921 Sénateurs d'Ottawa LNH 24 14 10 0 3,08 2 2 2 0 0 2
Coupe Stanley 5 3 2 2,4 0
1921-1922 Sénateurs d'Ottawa LNH 24 14 8 2 3,34 2 2 0 1 2,5 1
1922-1923 Sénateurs d'Ottawa LNH 24 14 9 1 2,18 4 2 1 1 1 1
Coupe Stanley 6 5 1 1,33 1
1923-1924 Sénateurs d'Ottawa LNH 22 15 7 0 1,99 3 2 0 2 2,5 0
1924-1925 Maroons de Montréal LNH 30 9 19 2 2,12 2
1925-1926 Maroons de Montréal LNH 36 20 11 5 1,91 6 4 2 0 1,25 1
Coupe Stanley 4 3 1 0,75 3
1926-1927 Maroons de Montréal LNH 43 20 19 4 1,42 13 2 0 1 0,91 0
1927-1928 Maroons de Montréal LNH 44 24 14 6 1,72 6 9 5 3 0,86 4
1928-1929 Maroons de Montréal LNH 37 14 16 7 1,49 11
1929-1930 Maroons de Montréal LNH 14 6 6 1 3,03 0
1930-1931 Bulldogs de Windsor LIH 40 20 15 5 2,23 1
Totaux LNH 362 190 143 28 2,32 57 28 11 12 1,86 9

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Barber 2005, p. 25
  2. Horace Lavigne, « Le Canadien perd un match émouvant », La Patrie,‎ 8 janvier 1930, p. 9 (lire en ligne)
  3. a et b Frayne 1974, p. 32-33
  4. a et b Brown 2006, p. 115
  5. Brown 2006, p. 116
  6. Holzman et Nieforth 2002, p. 60
  7. (en) « Clint Benedict, honoured member », sur Legends of Hockey Net
  8. (en) « Clint Benedict hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) William Brown, The Montreal Maroons: The Forgotten Stanley Cup Champions, Vehicule Press,‎ 2006 (ISBN 978-1550651287)
  • (en) Morey Holzman et Joseph Nieforth, Deceptions and Doublecross: How the NHL Conquered Hockey, Dundurn Press,‎ 2002 (ISBN 978-1550024135)
  • (en) Trent Frayne, The Mad Men of Hockey, New York, New York, Dodd, Mead and Company,‎ 1974 (ISBN 0-396-07060-4)
  • (en) Jim Barber, Great Goaltenders: Stars of Hockey's Golden Age, Heritage House Publishing Co,‎ 2005 (ISBN 978-1554390847)

Voir aussi[modifier | modifier le code]