Cecil Hart

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hart.

Cecil Hart

Nationalité Drapeau du Canada Canada
Né le 28 novembre 1883,
Bedford (Canada)
Mort le 1er juillet 1940
Entraîneur décédé
A entraîné Maroons de Montréal (LNH)
Canadiens de Montréal (LNH)
Activité 1924-25
1926 – 1932
1936 – 1939
Poste
Titre Directeurs généraux des Canadiens de Montréal
Activité 1936 – 1939

Cecil Hart (né le 28 novembre 1883 à Bedford au Québec au Canada — mort le 1er juillet 1940) était un entraîneur de hockey sur glace des Canadiens de Montréal dans la ligue nationale de hockey[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

À la création des Maroons de Montréal, Hart est nommé manager de l'équipe mais avant la fin de sa première saison en tant qu'entraîneur de l'équipe, en 1924-25, des tensions de plus en plus nombreuses se font sentir entre l'entraîneur et les directeurs de l'équipe. En effet, Hart souhaite avoir le contrôle total de l'équipe et des échanges à réaliser pour le bien de l'équipe, arguant qu'il s'y connaît plus que les banquiers et financiers directeurs de l'équipe. Il réalise alors des échanges et mouvements de joueurs sans en référer à sa direction qui lui demande au mois de février de se retirer. Le départ à l'amiable n'a pas lieu et finalement il est licencié. Hart continuera sa carrière avec les Canadiens alors que les Maroons mettent à sa place Eddie Gerard[2].

Il a été à la tête de l'équipe des Canadiens de Montréal, à titre d'entraîneur, de 1926 à 1933 et de 1936 à 1939. Il a gagné à deux reprises la Coupe Stanley, en 1930 et 1931.

En 1923, son père, David Hart, donne à la Ligue nationale de hockey le Trophée Hart récompensant le meilleur joueur de la saison, le Most Valuable Player[Note 1],[3]. Le trophée original a été retiré et placé au Temple de la renommée du hockey en 1960 puis remplacé par un nouveau trophée nommé à la mémoire de Cecil Hart.

En 1992, il est admis au International Jewish Sports Hall of Fame[4].

Statistiques en tant qu'entraîneur[modifier | modifier le code]

  • Saisons régulières : 196 victoires / 125 défaites / 73 matchs nuls
  • Séries éliminatoires : 16 victoires / 17 défaites / 4 matchs nuls

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le titre anglais du Most Valuable Player, souvent abrégé par le sigle MVP, désigne le meilleur joueur d'une ligue ou d'un championnat.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « Cecil Hart - Biographie, photos, statistiques et plus », sur notrehistoire.canadiens.com (consulté le 2 octobre 2009)
  2. Dans Brown, « The Montreal Maroons: The Forgotten Stanley Cup Champions », pages 46 et 47.
  3. (en) Listes des récipiendaires du trophée Hart sur http://www.legendsofhockey.net.
  4. (en) « Cecil "Cece" Hart », sur www.jewishsports.net (consulté le 2 octobre 2009)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) William Brown, The Montreal Maroons: The Forgotten Stanley Cup Champions, Vehicule Press,‎ 2006 (ISBN 978-1550651287)

Articles connexes[modifier | modifier le code]