John Perry Barlow

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
John Perry Barlow

John Perry Barlow, né le 3 octobre 1947 à Jackson (Wyoming), est un poète, essayiste, éleveur à la retraite, militant libertaire[1] et ancien parolier des Grateful Dead.

Il est l'un des cofondateurs de l'Electronic Frontier Foundation et est connu pour sa Déclaration d'indépendance du cyberespace, publiée en 1996.

En août 2013, John Barlow est admis au temple de la renommée d'Internet, dans la catégorie des innovateurs.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Richard Barbrook, La liberté de l'hypermédia - Une réponse à John Perry Barlow, in Libres enfants du savoir numérique, éditions de l'Éclat, 2000, pp.55-76, texte intégral.
  • Ahmed Dahmani, José Do-Nascimento, Jean-Michel Ledjou, Jean-Jacques Gabas, La démocratie à l'épreuve de la société numérique, Karthala, 2007, page 67.
  • NSA : "despotique mais incompétente" ?, Arrêt sur images, 10 juin 2013, texte intégral.
  • Karim Benyekhlef, Une possible histoire de la norme, Thémis, 2008, pp.98-99.
  • Jose Do-Nascimento, L’Internet entre acteurs publics et privés - Vers une régulation centrifuge ou centripète ?, in La démocratie à l’épreuve de la Société numérique, éditions Karthala, Paris, 2007, page 67.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Alexis Gagnon, John Perry Barlow le libertaire, Lien multimédia, 18 octobre 2006, en ligne.