Jean-Paul Roux (historien)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jean-Paul Roux.

Jean-Paul Roux

Naissance 5 janvier 1925
Paris (France)
Décès 29 juin 2009
Saint-Germain-en-Laye (France)
Nationalité Drapeau : France française
Champs histoire, ethnologie
Institutions EPHE
INALCO
École du Louvre
Renommé pour histoire des populations de l'Asie centrale
religion des populations de l'Asie centrale

Jean-Paul Roux, né le 5 janvier 1925 à Paris et mort le 29 juin 2009 à Saint-Germain-en-Laye, est un historien français spécialiste des mondes turc et mongol, et de la culture islamique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Paris le 5 janvier 1925, Jean-Paul Roux étudia à l'École nationale des langues orientales vivantes (aujourd'hui INALCO) et à l’École du Louvre.

Il entre à 27 ans au CNRS, où il devient directeur de recherche[1]. Il obtient également le poste de professeur à l’École du Louvre où il enseignait les arts islamiques, maîtrisant de nombreuses langues orientales. Il y avait été nommé en 1965 sur proposition d'André Malraux.

Jean-Paul Roux publia de nombreux livres ayant pour sujets l'Orient, l'Asie, ainsi que l'histoire comparée des religions. Il consacra son œuvre à faire connaître dans le monde érudit comme dans le grand public l'histoire et la mythologie des peuples turcs et mongols. Il organisa à Paris les deux grandes expositions d'art islamique de l'Orangerie (1971) et du Grand Palais (1977) qui contribuèrent à réveiller l'intérêt du public pour la culture islamique et aboutirent à la création en 2003, au sein du musée du Louvre, du département des arts de l'Islam.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • La mort (la survie) chez les peuples altaïques anciens et médiévaux d'après les documents écrits, éd. Maisonneuve et Larose, Paris, 1963.
  • Faune et flore sacrées dans les sociétés altaïques, éd. Maisonneuve et Larose, 1966.
  • Les traditions des nomades de la Turquie méridionale : contribution à l'étude des représentations religieuses des sociétés turques d'après les enquêtes effectuées chez les Yörük et les Tahtaci, éd. Maisonneuve et Larose, 1969.
  • Mustafa Kemal et la Turquie nouvelle, éd. Maisonneuve et Larose, 1983.
  • La religion des Turcs et des Mongols, éd. Payot, Paris, 1984.
  • Histoire des Turcs : deux mille ans du Pacifique à la Méditerranée, éd. Fayard, Paris, 1984, réédit. 2000.
  • Les explorateurs au Moyen Âge (avec Sylvie-Anne Roux), éd. Fayard, 1985.
  • Babur : histoire des Grands Moghols, éd. Fayard, 1986.
  • Le sang : mythes, symboles et réalités, éd. Fayard, 1988.
  • Jésus, éd. Fayard, 1989.
  • Tamerlan, éd. Fayard, 1991.
  • Histoire de l'Empire mongol, éd. Fayard, 1993.
  • Le roi : mythes et symboles, éd. Fayard, 1995.
  • L'Asie centrale : histoire et civilisation, éd. Fayard, 1997.
  • Montagnes sacrées, montagnes mythiques, éd. Fayard, 1999.
  • Gengis Khan et l'Empire mongol, éd. Gallimard, coll. « Découvertes », Paris, 2002.
  • La femme dans l'histoire et les mythes, éd. Fayard, 2004.
  • Les Ordres d'Allah, éd. Desclée de Brouwer, Paris, 2006.
  • Histoire de l'Iran et des Iraniens, des origines à nos jours, éd. Fayard, 2006.
  • Un choc de religions : la longue guerre de l'Islam et de la Chrétienté, 622-2007, éd. Fayard, 2007.
  • Dictionnaire des arts de l'Islam, éd. Fayard, 2007.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Mireille Ferreira, « Jean-Paul Roux, spécialiste de la Turquie et des arts de l’Islam », La Revue de Téhéran, 5 février 2010.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :