Jan Decleir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jan Decleir

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Jan Decleir en août 2009 à Jazz Middelheim.

Nom de naissance Jan Decleir
Naissance 14 février 1946 (68 ans)
Niel (Belgique)
Nationalité Drapeau de la Belgique Belge
Profession acteur
Films notables Daens
Mira
Le Conscrit

Jan Decleir, né le 14 février 1946 à Niel (province d'Anvers), est un acteur belge.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jan Decleir débute au cinéma avec Mira de Fons Rademakers, joue dans Daens de Stijn Coninx qui est nommé pour l'Oscar du meilleur film en langue étrangère, joue dans Antonia de Marleen Gorris et Karakter de Mike van Diem qui reçoivent cet Oscar et est reconnu sur le plan international[1].

Après ses études en Beaux-Arts, Jan Decleir étudie et se forme à l’art dramatique au Hoger Instituut voor Dramatische Kunst Studio Herman Teirlinck et joue dans une trentaine de films, encore inconnus du grand public. Nombre d'entre eux sont réalisés pour la télévision.

Il interprète un rôle dans un film de Roland Verhavert réalisé et scénarisé en 1972, Rolande à la mèche folle ou La Chronique d’une passion, d’après le roman Rolande met de bles d'Herman Teirlinck, avec Elisabeth Teissier du Cros, Renier Joskin, et Liliane Vincent[2].

En 1973, Jan Decleir interprète le premier rôle dans un autre film de Roland Verhavert Le Conscrit, où il tient un autre de ses rôles qui évoque l'histoire de Jan Braems, un paysan appelé sous les drapeaux et de sa fiancée Katrien[3]. Fin juin 1974, ce film est sélectionné pour la Berlinale et récompensé par la médaille du CIDALC du comité international pour la propagation de l'art et de la littérature par le cinéma.

En 1978, il joue un petit rôle dans Une page d'amour de Maurice Rabinowicz, un des films les plus importants du cinéma belge, selon Sélim Sasson.

En 1982, il joue un de ses plus grands rôles dans Tijd om gelukkig te zijn (Du temps pour être heureux) de Frans Buyens dans lequel il joue le rôle d'un Bruxellois qui apprend à vivre avec le chômage.

On remarque aussi Jan Decleir dans Toute une nuit (1982) de Chantal Akerman et Camping Cosmos (1996) de Jan Bucquoy.

Jan Decleir a refusé de jouer dans Eyes Wide Shut de Stanley Kubrick et un rôle de méchant dans Le monde ne suffit pas (James Bond) car il préférait se consacrer à des projets théâtraux.

Il a été professeur au Studio Herman Teirlinck à Anvers mais, après douze ans, il a démissionné parce que les moyens limités ne pouvaient plus garantir un enseignement de qualité.

En 2009, il interprète le père de Sœur Sourire (Cécile de France) dans le film de Stijn Coninx.

Jan Decleir a deux enfants, Jenne et Sophie.

Filmographie[modifier | modifier le code]

À la télévision flamande
  • 1971 : Keromar
  • 1976 : Sil de strandjutter
  • 1986 : Adriaen Brouwer
  • 1988 : Klein Londen, Klein Berlijn
  • 1993 : Moeder, waarom leven wij ?
  • 1993 : Dag Sinterklaas
  • 1995 : Ons geluk
  • 1995 : Gaston Berghmans Show
  • 1996 : Kulderzipken
  • 1997 : Diamant
  • 2000 : Grote boze wolf show
  • 2001 : Stille waters
  • 2001 : De 9 dagen van de gier
  • 2002 : Meiden van De Wit
  • 2005 : Koning van de wereld
  • 2005 : Als 't maar beweegt
  • 2005 : De kavijaks

Récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]