Crinière au vent, une âme indomptable

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Crinière au vent, une âme indomptable

Titre original Running Free
Réalisation Sergei Bodrov
Scénario Jeanne Rosenberg
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Sortie 2001
Durée 1h30

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Crinière au vent, une âme indomptable (Running free) est un film américain de Sergei Bodrov, sorti le 4 avril 2001.

Synopsis[modifier | modifier le code]

En 1914, beaucoup de chevaux sont importés d'Allemagne vers la Namibie où ils travaillent dans les mines. Un poulain naît à bord d'un bateau allemand qui transporte ces chevaux en Afrique. Séparé de sa mère et terriblement vulnérable, il est adopté par Richard, un garçon d'écurie orphelin qui vit dans une petite ville minière. Il le baptise Lucky, le poulain grandit vite et rencontre une jeune pouliche nommée Beauty. Le père de celle-ci, un étalon noir qui fait la fierté et l'orgueil de son propriétaire, ne supporte pas de voir Lucky s'en approcher. Lorsque la guerre éclate, la ville est évacuée. Lucky est abandonné sur place, livré à lui-même dans les dunes inhospitalières du désert de Namibie. En suivant une jeune Bushman, il apprend à survivre dans les conditions les plus hostiles et à devenir un magnifique étalon. Des années plus tard, Richard, devenu pilote d'avion, survole le désert de Namibie...

Secrets de tournage[modifier | modifier le code]

Jean Jacques Annaud a rejoint le tournage du film car l'histoire de ces chevaux sauvages par les yeux d'un jeune animal l'a tout de suite passionné. Le réalisateur de La Guerre du feu et de Stalingrad a produit Crinière au vent, il a également cosigné le scénario avec Jeanne Rosenberg.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]