Molokai

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne l'île hawaiienne de Molokai. Pour la course de pirogue, voir Molokai hoe.
Molokai
Image satellite de Molokai.
Image satellite de Molokai.
Géographie
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Archipel Hawaï
Localisation Océan Pacifique
Coordonnées 21° 08′ 00″ N 157° 02′ 00″ O / 21.133333, -157.03333321° 08′ 00″ N 157° 02′ 00″ O / 21.133333, -157.033333  
Superficie 673 km2
Côtes 171 km
Point culminant Kamakou (1 512 m)
Géologie Île volcanique
Administration
État Drapeau d'Hawaï Hawaï
Démographie
Population 7 404 hab. (2000)
Densité 11 hab./km2
Autres informations
Fuseau horaire UTC-10

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Molokai
Molokai

Géolocalisation sur la carte : Hawaï

(Voir situation sur carte : Hawaï)
Molokai
Molokai
Molokai vue de Kaʻanapali, Maui
Halawa Valley, à l'extrême est de Molokaʻi

Molokai (ou Moloka'i en hawaïen) est la cinquième île de l'archipel d'Hawaï par la taille, avec une longueur de 61 kilomètres, une largeur de 16 kilomètres, une superficie de 673 km2 et un littoral de 171 kilomètres de longueur[1]. Son point le plus élevé est le Kamakou, culminant à 1 515 mètres d'altitude. Les plus hautes falaises du monde se trouvent à Umilehi Point, elles atteignent 1 005 mètres au-dessus de l'océan Pacifique.

Elle est peu peuplée, avec 7 404 habitants en 2000, un pourcentage élevé d'entre eux étant d'origine autochtone.

D'un point de vue administratif, elle fait partie de l'État d'Hawaï et du comté de Maui, à l'exception de la péninsule de Kaulapapa qui est administrée séparément, formant le comté de Kalawao. La seule ville d'importance est Kaunakakai, qui est aussi un des deux ports de l'île.

Surnommée l'île amicale, Molokai est une des moins développées des grandes îles de l'archipel.

La majorité des habitants sont opposés au tourisme de masse qui a dénaturé les autres îles, notamment Oahu.

Sites d'intérêt[modifier | modifier le code]

  • Péninsule de Kaulaupapa, ancienne léproserie accessible par petit avion, par mer ou à dos de mule. Cette léproserie est la plus ancienne des États-Unis, et devint connue grâce au travail qu'y fit le Père Damien[2],[3]. Les falaises adjacentes au village sont par ailleurs les plus hautes falaises du monde tombant directement dans l'eau, avec un dénivelé de plus de 1 010 mètres.
  • Côte nord.
  • Sur la côte sud se trouve la plus grande barrière corallienne des États-Unis et de leurs dépendances (près de 40 km de long). de nombreux anciens "fish ponds" (étangs à poissons) hawaïens y sont aussi encore visibles.
  • Molokai sait envoûter quiconque approche ses falaises de basalte. Pour preuve, le cinéma s'est intéressé à elle et ses paysages de forêts serties de cascades ont été utilisées dans quelques scènes de Jurassic Park 3.

Personnalités liées à cette île[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Charles Merguerian et Steven Okulewicz, Geology of Hawaii, Hofstra University Geology Department,‎ 2007, 140 p. (lire en ligne), p. 6
  2. Les îles Hawaii célèbrent la première fête de Saint Damien de Molokai depuis sa canonisation
  3. C'est là que, le 25 octobre 1935, le navigateur Eric de Bisschop et son coéquipier Joseph Tatibouet parviennent à demi morts de faim après avoir navigué depuis les îles Marshall.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]