La Mémoire du tueur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Mémoire du tueur

Titre original De Zaak Alzheimer
Réalisation Erik Van Looy
Scénario Erik Van Looy
Carl Joos
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de la Belgique Belgique
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Genre policier, thriller
Durée 120 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Mémoire du tueur (De Zaak Alzheimer) est le titre d'un polar belge sorti en 2003 réalisé par Erik Van Looy d'après une nouvelle de Jef Geeraerts.

Synopsis[modifier | modifier le code]

En 1995, à Anvers, le commissaire Vincke et son adjoint, l'inspecteur Verstuyft enquêtent sur un réseau pédophile. Au cours d'une intervention, Cuypers, qui prostitue sa fille de 12 ans, est tué. Parallèlement, à Marseille, Angelo Ledda, tueur à gages qui présente les premiers symptômes de la maladie d'Alzheimer, est chargé d'éliminer deux personnes. Très vite, Ledda se rend compte qu'on cherche à lui faire effacer les traces d'un réseau pédophile, le même que celui sur lequel enquêtent Vincke et Verstuyft. Ledda se retourne contre ses employeurs, mais sachant combien de temps sa maladie lui laisse, il décide de mettre Vincke sur ses traces.

Distribution[modifier | modifier le code]

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

2003 : Joseph Plateau Awards, Meilleur réalisateur, Meilleur film, Meilleur scénario, Meilleur acteur : Jan Decleir

Autour du film[modifier | modifier le code]

La Mémoire du tueur, qui réunit les acteurs flamands les plus populaires, a été l'un des plus gros succès cinématographiques en Flandre en 2004. Parallèlement, il n'eut que très peu de succès du côté francophone du pays.[réf. nécessaire]

Le film illustre par certains passages la « guerre des polices » (vive concurrence entre la police judiciaire et la gendarmerie) qui sévît en Belgique, jusqu'à la réforme des polices en 1998.

Des remakes américains ont été à plusieurs reprises annoncés. En 2014, c'est le réalisateur américain Brian De Palma qui a annoncé avoir en projet basé sur ce film, avec Al Pacino dans le rôle principal, et être en recherche de financement[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Corentin Palanchini, « Al Pacino et Brian De Palma : 20 ans après L'impasse, ils se retrouvent pour Retribution », Allociné,‎ 6 novembre 2014 (lire en ligne)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]