Jackson Park (Chicago)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jackson Park
Image illustrative de l'article Jackson Park (Chicago)
La Statue of the Republic a été sculptée par Henry Bacon et est une reproduction d'une sculpture originale haute de 65 pieds dessinée par Daniel Chester French
Géographie
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Commune Chicago
Quartier Woodlawn
Superficie 2 km²
Caractéristiques
Création 1894
Type Parc
Localisation
Coordonnées 41° 47′ N 87° 35′ O / 41.78, -87.5841° 47′ Nord 87° 35′ Ouest / 41.78, -87.58  

Géolocalisation sur la carte : Chicago

(Voir situation sur carte : Chicago)
Jackson Park

Géolocalisation sur la carte : Illinois

(Voir situation sur carte : Illinois)
Jackson Park

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Jackson Park

Jackson Park est un grand parc situé à Chicago qui s'étend sur une superficie d'environ 2 km2 dans le secteur communautaire de Woodlawn, un quartier du South Side de Chicago en bordure du lac Michigan.

Nommé en l'honneur du président Andrew Jackson, il est l'un des deux parcs de la ville de Chicago à se nommer « Jackson », l'autre étant le Mahalia Jackson Park, dans le secteur d'Auburn Gresham dans le sud-ouest de la ville. Le parc de Jackson est pris en charge par le Chicago Park District.

Histoire[modifier | modifier le code]

Après que la législature de l'État de l'Illinois ait créé la Commission de South Park en 1869, les concepteurs de Central Park à New York, Frederick Law Olmsted et Calvert Vaux, ont été engagés pour aménager les 4,27 km2 du parc (qui comprenait à l'époque le port de Plaisance de Midway et Washington Park).

Connu à l'origine sous le nom de South Park, il était divisé en deux secteurs (Est et Ouest) qui étaient tous deux reliés par un grand boulevard nommé Midway Plaisance. Le secteur Est était connu comme étant Lake Park. En 1880, la Commission a proposé aux citoyens de soumettre des noms pour les divisions Est et Ouest. Les noms de Jackson et de Washington ont été proposés. L'année suivante, Lake Park a été rebaptisé Jackson Park en l'honneur d'Andrew Jackson (1767-1845), le septième président des États-Unis d'Amérique.

La ville de Chicago a accueillie l'Exposition universelle de 1893 et Jackson Park a été choisit comme site officiel. Olmsted et l'architecte et urbaniste Daniel Burnham, ont annoncé l'installation de fêtes foraines. Une équipe d'architectes et sculpteurs ont créé la "White City", qui se compose principalement de bâtiments en plâtre comprenant des œuvres de style Beaux-Arts. L'Exposition universelle a ouvert ses portes aux visiteurs le 1er mai 1893 et les a fermées six mois plus tard. À sa fermeture, le site a été réaménagé en parc.

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, des vandales ont gravement endommagé le jardin japonais. Le Chicago Park District a attendu plusieurs décennies avant d'envisager de le restaurer. Finalement, la ville d'Osaka au Japon, a fait une donation financière pour la rénovation du jardin. Pendant la guerre froide, une partie de Jackson Park contenait un site qui fut utilisé comme station de radar.

Jackson Park aujourd'hui[modifier | modifier le code]

Le jardin Osaka sur Wooded Island.

Toutes les structures de l'exposition universelle colombienne ont été depuis longtemps détruites par le feu, démolies ou déplacées ailleurs, sauf l'ancien Palais des Beaux-Arts, qui est maintenant le Musée des Sciences et de l'Industrie, et le Jardin d'Osaka, un jardin japonais reconstruit sur son site original de Wooded Island (l'île boisée).

L'île boisée est considérée comme étant un des «150 grands lieux de l'Illinois» par l'American Institute of Architects.

Jackson Park est relié par le port de plaisance de Midway à Washington Park. Conformément à un canal qu'Olmsted voulait bâtir entre les deux parcs, une excavation a été faite le long du port de Midway, mais la ville n'a pas donné son accord pour que l'eau y passe. Le parc est également relié à Grant Park (Downtown Chicago) en passant par Burnham Park.

En conséquence au déclin constant dans les quartiers environnants, ainsi que la fermeture de la connexion des lagunes à hauteur de la 59e rue, elles ont dû faire face à un sérieux déclin. Ces dernières années, l'État et la ville ont dépensé des millions de dollars pour revitaliser les lagunes et le jardin d'Osaka, et ont restauré les lagunes en leur redonnant leur splendeur d'autrefois. Avec les projets de revitalisation et de la récente décision du Illinois Department of Natural Resources (Département des Ressources Naturelles de l'État de l'Illinois) pour la réintroduction des poissons dans les lagunes, elles sont redevenues un endroit très populaire dans le milieu de la pêche.

Jackson Park abrite plus d'une vingtaine d'espèces d'oiseaux, y compris une population bien étudiée de perruches sauvages Monk, des descendants d'oiseaux de compagnie qui ont été intégrés dans les années 1960.

Jackson Park Heights est un nom de voisinage commun pour une zone contiguë à Jackson Park. Il a reçu son nom d'une crête basse qui existait autrefois au sud du parc actuel.

Galerie d'images[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]