In the Closet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

In the Closet

Single par Michael Jackson
extrait de l'album Dangerous
Sortie mai 1992
Enregistré 1990/1991
Durée 6:31 (Album Version)
4:49 (Single Version)
Genre New Jack Swing
Format CDSingle.
Auteur Michael Jackson
Teddy Riley
Compositeur Michael Jackson
Producteur Michael Jackson
Teddy Riley
Label Epic Records

Singles par Michael Jackson

Pistes de Dangerous

In the Closet est le troisième single extrait de l'album Dangerous de Michael Jackson. Il est sorti en mai 1992. C'est une chanson du style New Jack Swing. In the Closet est théoriquement un duo, avec celle qui sera appelé durant de longues années « The Mystery Girl » (La Mystérieuse fille); ce n'est en effet que bien plus tard que l'on apprendra que cette chanteuse (qui murmure au début, puis plus tard dans la chanson) n'est autre que la princesse Stéphanie de Monaco[réf. nécessaire].

Le clip[modifier | modifier le code]

La chanson, écrite par Michael Jackson et Teddy Riley, parle d'une relation secrète entre des amants. C'était aussi une réponse de Jackson aux critiques qui ont mis en doute sa sexualité[citation nécessaire]. In the Closet (« Dans le placard ») est une expression idiomatique anglaise utilisée pour qualifier l'attitude d'une personne qui cache son homosexualité à sa famille et/ou ses proches. Malgré le nom suggestif de la chanson, elle ne se rapporte pas à l'orientation sexuelle cachée mais plutôt à une relation dissimulée : « Ne retiens pas cet amour / qui se fait d'homme à femme ». Le journal New York Times a décrété à propos de la chanson : « Seul Jackson utiliserait ce titre pour une chanson d'amour hétérosexuelle[1]... tandis que le magazine musical Rolling Stone a décrit la chanson comme « étrangement intitulé » mais de façon « déterminablement hétérosexuel ». »

Le clip vidéo de In the Closet, dirigé par Herb Ritts, représente Michael Jackson exécutant des techniques de danse sensuelles et physiquement compliquées avec le top modèle Naomi Campbell[2].

Collaboration avec Madonna[modifier | modifier le code]

In the Closet a été à l'origine conçu comme un duo entre Michael Jackson et Madonna. Selon un entretien (interview) de 1992 avec le journaliste britannique Jonathan Ross, la Madone a prétendu avoir eu quelques idées pour la chanson, mais Jackson les aurait jugé trop provocantes et elle aurait donc décidé d'abandonner le projet. Selon Michael Jackson lui-même, elle n'aurait simplement pas du tout apprécié le morceau et aurait directement refusé la proposition[réf. nécessaire].

Stéphanie de Monaco[modifier | modifier le code]

Plus tard, Jackson s'est souvenu avoir décliné l'offre de Stéphanie de Monaco qui s'était proposé quelques années auparavant pour faire la première partie de sa tournée Bad Tour. Il lui a donc offert la possibilité, en contre-partie, d'enregistrer cette chanson avec lui. Ce qui devait être au départ un « concours » (dont les termes spécifiques demeurent encore aujourd'hui quelque peu obscurs ; le public devait, selon certains, découvrir l'identité de la jeune femme) a fait que le nom de Stéphanie de Monaco n'a pas été mentionné dans l'album, au profit du surnom « The Mystery Girl ». Mais le projet a plus tard été abandonné et rien n'a été modifié sur la pochette ; de plus, le contrat stipulait que la princesse n'avait pas le droit de révéler sa participation à la chanson jusqu'à ce qui devait être le terme du concours[réf. nécessaire]. Or, ce concours n'a finalement jamais eu lieu.

Interprétation sur scène[modifier | modifier le code]

Michael Jackson a interprété une version très raccourcie de la chanson lors du HIStory Tour[3].

Crédits[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Jon Pareles, « RECORDINGS VIEW; Michael Jackson in the Electronic Wilderness », sur The New York Times,‎ 14 novembre 1991 (consulté le 28 avril 2012)
  2. https://www.youtube.com/watch?v=4qLY0vbrT8Q
  3. http://www.youtube.com/watch?v=njHb1e4rKos&feature=related