IJssel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

52° 34′ 58″ N 5° 50′ 24″ E / 52.5828, 5.84 ()

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir IJssel (homonymie).
Yssel
(Issel, Iessel, Isala, IJssel, Geldersche IJssel)
L'Yssel à Velp
L'Yssel à Velp
L'Yssel sur la carte des Pays-Bas en bleu foncé
L'Yssel sur la carte des Pays-Bas en bleu foncé
Caractéristiques
Longueur 123 km
Bassin 4 270 km2
Bassin collecteur Rhin
Débit moyen 360 - 420 m3/s
Cours
Source Rhin inférieur
· Localisation Westervoort, Gueldre
Embouchure Ketelmeer (entrée du lac de l'Yssel)
· Localisation Kampen, Salland, Overijssel
· Coordonnées 51° 42′ 52″ N 4° 24′ 21″ E / 51.714373, 4.40586 (Embouchure - Yssel)  
Se jette dans IJsselmeer
Géographie
Principaux affluents
· Rive droite Vieil IJssel, Berkel, Schipbeek
Pays traversés Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Régions traversées Liemers, Veluwe, Achterhoek, Salland
Principales villes Arnheim, Doesbourg, Zutphen, Deventer, Zwolle, Kampen

L'Yssel (néerlandais IJssel ou Geldersche IJssel, vieux néerlandais Yssel ; allemand : Issel ; bas allemand : Iessel ; latin : Isala), est une rivière néerlandaise d'une longueur d'environ 125 km. C'est un des défluents du Rhin, qui se détache près de Westervoort et coule vers le nord dans le lac qui porte son nom l'IJsselmeer.

Cette rivière traverse les provinces néerlandaises du Gueldre et de l'Overijssel.

Géographie[modifier | modifier le code]

Les villes principales situées le long de l'Yssel sont Zutphen, Deventer et Kampen. Zwolle est également considéré comme ville sur l'Yssel, mais elle est située sur la Zwarte Water. Parmi les petites villes historiques on peut citer Doesbourg, Bronkhorst et Hattem.

Jusqu'à Deventer, l'Yssel se situe entièrement en Gueldre. Entre Deventer et Hattem, la rivière forme la frontière entre le Gueldre et l'Overijssel, sauf quelques parties du trajet qui se trouvent entièrement dans l'Overijssel (Deventer, Olst-Wijhe) tout comme le cours inférieur à partir de Hattem. Au-delà de Kampen et IJsselmuiden, la rivière formait un petit delta, mais à part le Keteldiep (le cours principal), toutes les autres branches ont été barrées au cours des siècles.

Entre Dieren et Hattem on a creusé le Canal d'Apeldoorn, qui permettait non seulement de raccourcir le trajet de l'Yssel, mais encore de relier Apeldoorn aux voies navigables. De nos jours, le canal est désaffecté.

L'Yssel a quelques affluents : le Vieil IJssel (qui représente l'ancien cours supérieur de l'Yssel), le Berkel et le Schipbeek. Le Ganzediep est une ancienne branche.

Histoire[modifier | modifier le code]

Historiquement, le cours supérieur de l'Yssel est formé par le Vieil IJssel et non pas par le trajet entre Westervoort et Doesbourg. Cette partie de la rivière a été creusée, probablement vers 12 av. J.-C.. En cette année, le général romain Drusus a fait relier le Rhin au Vieil Yssel par un canal appelé Fossa Drusiana. C'est ce canal qui s'est développé comme cours supérieur actuel de l'Yssel, rattachant ainsi l'Yssel au delta du Rhin. Les Romains ont creusé ce canal dans l'objectif de déplacer leur frontière du Rhin jusqu'à l'Elbe, ce en quoi ils n'ont pas réussi. Un autre objectif de la Fossa Drusiana était de relier le Rhin au Lacus Flevo (l'ancêtre de l'actuel IJsselmeer par voie navigable.

Une des formes anciennes de l'Yssel fut Isala (apparenté à toute une famille de nom de cours d'eau en Europe, dont l'Isère, l'Yser et l'Isar). Ce nom d'Isala, tout comme la région avoisante de Salland, représente un dérivé des Francs saliens, important regroupement de tribus germaniques demeurant sur la rive droite de l'Yssel. Ces tribus faisaient un contrepoids à l'importance de l'Empire romain ; ils furent à l'origine de l'Empire carolingien. Il existe également une autre explication au nom de l'Yssel qui en fait un dérivé d'un mot latin désignant un cours d'eau.

Lorsqu'au XVe siècle 13 villes néerlandaises se ralliaient à la Hanse, l'Yssel devenait un trajet hanséatique très important.

L'Yssel a donné son nom à deux anciens départements français: les Bouches-de-l'Yssel et l'Yssel-Supérieur.

Galerie de photos[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]