Hôtel Le Plaza (Bruxelles)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Hotel Le Plaza Bruxelles)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Hôtel Plaza
Hôtel Le Plaza
La réception
La réception
Localisation
Localisation Boulevard Adolphe Max
Bruxelles
Belgique
Coordonnées
géographiques
50° 51′ 16″ N 4° 21′ 23″ E / 50.854469, 4.35641950° 51′ 16″ Nord 4° 21′ 23″ Est / 50.854469, 4.356419  
Date d'ouverture 1930
Équipements
Nombre d'étages 7
Chambres 190 chambres et suites
Restaurants L'Estérel
Compagnies
Architecte(s) Michel Polak
Propriétaire(s) Baron van Gysel de Meise
Site officiel www.leplaza-brussels.be

Géolocalisation sur la carte : Bruxelles

(Voir situation sur carte : Bruxelles)
Hôtel Le Plaza (Bruxelles)

Géolocalisation sur la carte : Belgique

(Voir situation sur carte : Belgique)
Hôtel Le Plaza (Bruxelles)

L'hôtel Le Plaza est un palace bruxellois.

Il ouvrit ses portes en 1930 et est donc, après l'hôtel Métropole (1895) ou le prestigieux Hôtel Astoria (1909), le plus récent des palaces de Bruxelles.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le règne de Léopold II vit Bruxelles se doter de larges boulevards et d’avenues verdoyantes.

Le Bourgmestre Anspach contribua à transformer le paysage urbain de la capitale par la réalisation de l’artère reliant la gare du Nord à la gare du Midi.

C’est précisément sur cette artère que l’Hôtel Le Plaza fut érigé ; il ouvrit ses portes en 1930.

Architecture[modifier | modifier le code]

la façade de l'hôtel dans les années 1930
la façade de l'hôtel dans les années 1930

Il est l'œuvre de l'architecte Michel Polak qui s’inspira du style de l’Hôtel Georges V à Paris lui assurant par son ossature en béton une remarquable solidité. La façade fut habillée de pierres de France.

L’intérieur fut conçu pour refléter les idées de clarté et de grandeur : hauts plafonds, larges couloirs, grandes chambres lumineuses, plusieurs salles de bain éclairées naturellement, cage d’escalier majestueuse jalonnant 8 étages, décorée de vitraux et bordée de rampes en fer forgé…

La guerre, l'occupation, la Libération[modifier | modifier le code]

En 1940, sous l’occupation, l’hôtel fut placé sous l’autorité des troupes allemandes au même titre que les grands hôtels de l’époque. Le commandant militaire pour la Belgique et le Nord de la France y prit ses quartiers. Préméditant sa destruction, l’Hôtel Le Plaza fut, tout comme le Palais de Justice, piégé par les Allemands, avant l’arrivée des Forces Alliées. Cependant, seuls son jardin d’hiver et sa somptueuse coupole de vitrail furent détruits.

lobby de l'hôtel dans les années 1930
le lobby de l'hôtel dans les années 1930

Peu après la libération, ce fut l’État-major britannique qui occupa à son tour le prestigieux palace : Sir Winston Churchill, Joseph Luns, qui fut secrétaire général de l’OTAN de 1971 à 1984, y séjournèrent régulièrement.

Les hôtes illustres[modifier | modifier le code]

Très vite, de nombreux hôtes prestigieux descendirent à l’Hôtel Le Plaza qui devint l’un des symboles de l’hôtellerie bruxelloise de luxe.

De grandes personnalités de la politique et de la finance avaient l’habitude de fréquenter régulièrement l’Hôtel Le Plaza. Cependant, l’hôtel était le plus apprécié par le monde des arts et du spectacle : Charles Aznavour, Jean Marais, Maurice Chevalier, Mistinguett, Louis Jouvet, Michèle Morgan, Gérard Philipe, Annie Cordy, Simone Signoret et Yves Montand, Luis Mariano, Gary Cooper, Raymond Devos, Georges Guétary, Joséphine Baker, Fernandel, Lucienne Boyer, Charles Trenet, Martine Carol, Bourvil, Brigitte Bardot, Jean-Claude Pascal, Claudine Dupuis en avaient fait leur hôtel de prédilection.

À présent[modifier | modifier le code]

Au début des années 1970, une véritable révolution s’opéra dans le monde de l’hôtellerie et des loisirs. Les séjours devenaient plus nombreux mais plus courts. Les besoins des nouveaux voyageurs changeaient, stimulant le développement de grandes chaînes d’hôtel et du tour operating. À ceci se sont ajoutés les grands travaux dans Bruxelles qui ont bouleversé l’économie du quartier, empêchant même l’accès à l’hôtel.

L’Hôtel Le Plaza dut, comme beaucoup de ses contemporains, fermer en 1976.

Vingt années s’écoulent avant que renaisse l’hôtel Le Plaza sous l’impulsion de son propriétaire actuel, le baron van Gysel de Meise.

En vue de rendre au bâtiment sa vocation d’origine tout en le dotant des dernières applications de la technique moderne, La Société de Gestion Hôtelière a entrepris dès février 1995 d’importants travaux de rénovation et d’aménagement à concurrence d’un investissement de 400 millions FB.

Par respect pour la tradition, les travaux de restauration ont été placés sous la direction du décorateur Pierre-Yves Rochon à qui l’on doit notamment la décoration de l’Hôtel Georges V à Paris et de Anne van Gysel, afin d'y recréer le plus fidèlement l'atmosphère d'autrefois, alliant la chaleur d'une tapisserie des Manufactures Nationales de Gobelins à l'éclat glacé d'un marbre rare et à la lumière diffuse, créée par des lustres en cristaux d'améthyste.

Seize mois de chantier furent nécessaires pour que le palace retrouve son luxe d’antan tout en répondant aux exigences actuelles d’une clientèle internationale.

Les chambres[modifier | modifier le code]

L'hôtel dispose de 190 chambres et suites réparties sur sept étages : 109 chambres traditionnelles, 53 chambres de luxe, 20 Chambres Prestige, 4 Exécutives Suites, une Plaza Suite, et la suite présidentielle (une des plus grandes du Benelux avec plus de 300 mètres2). Aucun volume initial n'a été sacrifié et les chambres de 35 m2 de moyenne et hautes de plafond s'alignent toujours le long des couloirs larges et spacieux. Partout le mobilier, les tissus, les boiseries et les couleurs participent à une atmosphère raffinée et personnalisée. Les tapis ont été dessinés sur mesure, les placards, les parois, moulures et stucs sont peints ou patinés dans des subtils camaïeux. À ce précieux cachet s'ajoute, dans les chambres un décor en demi-teintes, une symphonie sur base de blanc, de jaune, de rouge et de beige. Il y a quelques années, l'hôtel a ouvert sa suite présidentielle, une des plus grandes du Benelux.

Le théâtre[modifier | modifier le code]

Le théâtre de l’Hôtel Le Plaza est une ancienne salle de cinéma d’une surface de 460 m² classée monument historique par décret royal. Elle a été construite en 1930, dans un style hispano-arabo-mauresque unique en son genre. La volonté absolue de conserver les loges d’origine, les appliques d’époque, la scène ainsi que les ornements muraux richement sculptés d’inspiration andalouse, donne un cachet inimitable à cette salle polyvalente.

Le restaurant l'Estérel[modifier | modifier le code]

C’est le nom de ce salon qui, entre les salons Versailles et Adolphe Max, présente la particularité d’allier l’ambiance cosy d’un bar à la distinction d’un restaurant de 48 couverts. Sous le ciel azuré de la coupole remplaçant l’ancienne verrière, il résulte de ce mariage une atmosphère unique, feutrée.

Films tournés à l'hôtel[modifier | modifier le code]

Galerie photos[modifier | modifier le code]

  • Dans les années 1930
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir
  • De nos jours
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir


Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Cinema Pleasures website
  • "L'institut dentaire George Eastman Bruxelles et quelques autres réalisations de l'architecte Michel Polak" Édition d'art et de publicité "Mundus" s.a. 204, rue Royale (1000 Bruxelles).