Moi, Michel G., milliardaire, maître du monde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Moi, Michel G., milliardaire, maître du monde

Réalisation Stéphane Kazandjian
Acteurs principaux
Sociétés de production Delante Films
Genre Comédie
Durée 90 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Moi, Michel G., milliardaire, maître du monde est un film français réalisé par Stéphane Kazandjian, sorti en 2011.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Michel Ganiant un homme d'affaires à succès, symbole d'un capitalisme moderne. Il a tout : l'argent, le pouvoir, l'amour. Et il veut que ça se sache. Alors qu'il s'apprête à réaliser le "coup" de sa carrière, il accepte de se laisser suivre par la caméra de Joseph Klein, journaliste impertinent et engagé.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Musique[modifier | modifier le code]

La chanson What a wonderful world figure à plusieurs reprises dans le film : la version de Louis Armstrong, au début, et la version de Joey Ramone, durant le générique de fin. Ce procédé est aussi utilisé par Michael Moore dans le documentaire Bowling for Columbine (la version d'Amstrong est au milieu, et celle de Joey Ramone, au générique de fin). Cette chanson contraste avec les sujets abordés dans ces films (Le capitalisme et la propagation des armes à feu, respectivement).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) [vidéo] Moi, Michel G., milliardaire, maître du monde de Stéphane Kazandjian à min 35 s, min 55 s, 29 min 10 s, 51 min 20 s et h 14 min 15 s

Liens externes[modifier | modifier le code]