Henry Stuart (Lord Darnley)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Henry Stuart.
Henry Stuart

Henry Stuart dit Lord Darnley (7 décembre 1545 – 9 ou 10 février 1567), duc d'Albany et roi consort d'Écosse, fut le second époux de sa cousine Marie Ire d'Écosse, reine d'Écosse.

Enfance[modifier | modifier le code]

Il naquit à la Commanderie de Temple Newsam près de Leeds dans le Yorkshire.

Il était le fils de Matthew Stewart, 4e comte de Lennox, et de Margaret Douglas, nièce du roi Henri VIII d'Angleterre et demi-sœur du roi Jacques V d'Écosse. Il passe son enfance dans la cour d'Angleterre, en exil parce que son père a été accusé de trahison mais retournera en Écosse en 1564. Il aura comme tuteur un cartographe écossais John Elder. Il a appris le chant, la danse et à jouer de la luth. Henry reçoit une bonne éducation, qui sera basée sur les langues: l'anglais et le français et sur le métier des armes qui lui donnera un corps athlétique et une force physique.

Mariage[modifier | modifier le code]

Le 29 juillet 1565 à Holyrood, il épousa Marie Stuart, reine d'Écosse, sa cousine, qui avait pour lui une vive passion. Par ce mariage, il devint duc d'Albany. Mais ce mariage est désastreux.

Personnalité[modifier | modifier le code]

Après le mariage, son épouse découvre que son mari est arrogant, égoïste, ivrogne et infidèle.[réf. nécessaire]

Descendance[modifier | modifier le code]

Ils eurent en 1566 un fils qui régna, dès 1567, sous le nom de Jacques VI d'Écosse. Celui-ci succéda plus tard en 1603 à Élisabeth Ire sous le nom de Jacques Ier d'Angleterre.

Scandales[modifier | modifier le code]

l'assassinat de David Rizzio

Il persécuta tous ceux qu'il croyait être les favoris de la reine, et fit mettre à mort, dans l'appartement même de Marie Stuart, David Rizzio, secrétaire de la reine (1566), qu'il soupçonnait, à Édimbourg.

Mort[modifier | modifier le code]

Il périt lui-même dans la nuit du 9 février au 10 février[1] 1567, étouffé dans le jardin, après que la maison où il se trouvait eut explosé, avec son valet de chambre William Taylor qui connut le même sort. Marie Stuart et Bothwell furent accusés de ce meurtre. Il sera enterré dans la chapelle du palais de Holyrood.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Louis Wiesener, Marie Stuart et le comte de Bothwell, L. Hachette et cie., 1863.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :