Cosme Ier de Toscane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Cosme de Médicis.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Famille de Médicis.
Cosme Ier de Toscane
Cosme Ier de Toscane par Il Bronzino.
Cosme Ier de Toscane par Il Bronzino.
Titre
Duc de Florence puis Grand-duc de Toscane
20 septembre 153721 avril 1574
(36 ans, 7 mois et 1 jour)
Biographie
Dynastie Famille de Médicis
Date de naissance 12 juin 1519
Lieu de naissance Florence
Date de décès 21 avril 1574 (à 54 ans)
Lieu de décès Villa di Castello
Père Jean des Bandes Noires de Médicis
Mère Maria Salviati
Conjoint Éléonore de Tolède, puis Camilla Martelli
Enfant(s) Marie de Médicis
François Ier de Médicis Red crown.png
Isabelle de Médicis
Jean de Médicis
Lucrezia de Médicis
Pietro (Pedricco) de Médicis
Garzia de Médicis
Ferdinand Ier de Médicis Red crown.png
Pietro de Médicis
Héritier François Ier de Médicis

Cosme Ier de Toscane
Grands-duc de Toscane

Cosme (ou Côme) Ier de Toscane - Cosimo I de Medici -[1] né le 12 juin 1519 à Florence et mort le 21 avril 1574 à Villa di Castello, près de Florence, est une personnalité politique de la fin de la Renaissance. Il fut duc de Florence du 20 septembre 1537 au 21 août 1569 et fut ensuite le premier grand-duc de Toscane jusqu'à son décès, pendant les dernières années de la Renaissance.

Biographie[modifier | modifier le code]

Cosimo de' Medici est fils de Jean des Bandes Noires de Médicis (Giovanni Dalle Bande Nere en italien), (1498-1526) et de Maria Salviati, branche cadette des Médicis. À la suite de l'assassinat d'Alexandre de Médicis en 1537, ce dernier n’a pas d'enfant et le pouvoir ducal passe à cette branche cadette[2].

Ayant obtenu le pouvoir par la République florentine après avoir été élu comme une tête de proue, il restaura la dynastie des Médicis, qui ensuite ont dirigé Florence jusqu'au dernier grand duc, Gian Gastone de' Medici (1671-1737). Les structures gouvernementales qu'il mit en place demeurèrent, même quand il fut absorbé par l'Empire austro-hongrois.

Parmi ses nombreuses réalisations on trouve :

Une grande statue équestre de lui en bronze, par le sculpteur Giambologna, érigée en 1598, est encore dressée dans la Piazza della Signoria, la place principale de Florence. Une autre statue le représentant est dressée à Pise sur la Piazza dei Cavalieri.

Descendance[modifier | modifier le code]

En 1537, Cosme Ier eut une fille naturelle avant ses mariages :

En 1539, il épousa Éléonore de Tolède (1522–1562), la fille du vice-roi espagnol de Naples Don Pierre Alvarez de Tolède.

Il eut neuf enfants avec Eléonore :

En 1570, il épousa en secondes noces Camilla Martelli (morte en 1574). Ils eurent une fille, Virginia de Médicis (1568-1615).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Qui ne doit pas être confondu avec cet autre Cosimo I de' Medici' (1389-1464)
  2. Pierre Milza, Histoire de l'Italie. Des origines à nos jours, Fayard,‎ 2005, p. 451

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :