Jean Beaufort (1er comte de Somerset)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de cette famille, voir : Beaufort et pour les homonymes, voir Jean Beaufort.
écartelé en 1 et 4 d'azur aux trois fleurs de lys d'or et en 2 et 3 de gueules aux trois léopards d'or, à une bordure componée d'argent et d'azur

Jean Beaufort (vers 1371 – 16 mars 1410), 1er comte de Somerset (1397-1410) et marquis de Dorset et marquis de Somerset (1397-1399), était le fils aîné de Jean de Gand, duc de Lancastre et de sa maîtresse Catherine Swynford de Roelt (13501403).

Biographie[modifier | modifier le code]

Il naquit en 1371 et son surnom fait probablement référence à son lieu de naissance, le château de Beaufort, en Champagne semble-t-il. Jean de Gand obtint de son neveu Richard II la légitimation de ses enfants nés Catherine Swynford, mais l'acte stipula qu'ils ne pouvaient pas être inclus dans l'ordre de succession au trône, bien que petit-fils d'Édouard III. On pense qu'il s'agissait d'un acte privé, car le duc obtint en janvier 1397 une déclaration semblable du Parlement. Peu après Jean de Gand épousa sa maîtresse, probablement dans le but de déclarer publiquement la légitimité de ses enfants. un descendant de Jean Beaufort montera cependant sur le trône, en la personne de son arrière-petit-fils Henri Tudor qui deviendra Henri VII après la bataille de Bosworth.

Jean Beaufort fut créé comte de Somerset le 10 février 1397. Le 28 septembre 1397, il épouse Marguerite Holland (1385 † 1439), fille de Thomas Holland, comte de Kent. Le 29 septembre, il est créé marquis de Dorset et marquis de Somerset. La même année, il fut reçu dans l'Ordre de la Jarretière. Son titre de marquis fut révoqué en 1399 après l'avènement d'Henri IV et il fut simplement comte de Somerset. En 1404 il est nommé connétable d'Angleterre. Il mourut le 16 mars 1410 à l'Hopital de Sainte-Catherine, près de la Tour de Londres. Il fut inhumé dans la chapelle Saint-Michel, à la cathédrale de Cantorbéry.

Famille et descendance[modifier | modifier le code]

Il épouse Marguerite Holland (1388 ou avant – 1439), fille de Thomas Holland (1350-1397), 2e (ou 5e) comte de Kent, et d'Alice Fitzalan (v. 1350-1416), fille de Richard (II) Fitzalan, 3ecomte d'Arundel. Ils ont pour descendance :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Charles VI le roi fou de Françoise Autrand
  • Généalogie des rois et des princes de Jean-Charles Volkmann Edit. Jean-Paul Gisserot (1998)