Hayley Wickenheiser

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Hayley Wickenheiser

Description de l'image  Hayley Wickenheiser at 2010 Olympics.jpg.
Nationalité Drapeau du Canada Canada
Née le 12 août 1978,
Shaunavon (Canada)
Joueuse
Position Ailier droit
Tire de la droite
Carrière pro. Depuis 2003

Hayley Wickenheiser (née le 12 août 1978 à Shaunavon, dans la province de la Saskatchewan, au Canada) est une joueuse de hockey sur glace canadienne, membre de l'équipe du Canada de hockey sur glace féminin. Elle est la cousine du défunt Doug Wickenheiser.

Début au hockey[modifier | modifier le code]

Wickenheiser commence à jouer au hockey vers l'age de 8 ans dans sa ville natale de Shaunavon. Elle joue dans des équipes de garçons jusqu'à ce qu'elle ait 14 ans. Par la suite elle joue dans des équipes de filles. En 1991, elle est membre de l'équipe des moins de 17 ans de la province d'Alberta aux Jeux du Canada. Elle aide son équipe pour la conquête de la médaille d'or en marquant le but gagnant lors de la finale. Par la suite elle évolue dans le hockey mineur de la ville de Calgary et reçoit de nombreuses récompenses entre autres la joueuse MVP pour la saison 1993-94.

Lors de la saison 1994, à l'âge de 15 ans, Wickenheiser est appelé à jouer au camp d'entrainement de l'équipe nationale du Canada. Elle impressionne tellement qu'elle est de l'effectif canadien pour les championnats du monde de Lake Placid dans l'État de New York. Elle y joue 3 matchs et obtient une mention d'assistance. En 1995 et 1996, elle joue pour l'équipe nationale canadienne aux championnats du Pacifique. En 1996, Wickenheiser est élu joueuse MVP du Tournoi nationale Esso, et aide l'équipe de la province d'Alberta à remporter la médaille d'or. Elle joue également aux tournois 1996 et 1997 de la Coupe des quatre nations.

Carriere en club[modifier | modifier le code]

Carrière en club masculin[modifier | modifier le code]

En janvier 2003, elle devint la première femme à marquer un point au hockey professionnel masculin lorsqu'elle rejoint le HC Salamat Kirkkonummi[réf. nécessaire] dans la ligue Suomi-sarja de Finlande (troisième division). Elle joue 23 matches pour Salamat et enregistre deux buts et dix passes, en plus d'avoir le meilleur pourcentage d'efficacité lors des mises au jeu de la ligue.

LNHF et WWHL[modifier | modifier le code]

En 2004, elle rejoint l'Oval X-Treme de Calgary dans la Ligue nationale féminine de hockey et dans la Ligue féminine de hockey de l'Ouest . Elle joue 5 saisons avec l'équipe et contribue a la conquete de 5 championnats de saison régulière et 4 championnats de ligue dans la Ligue féminine de hockey de l'Ouest.

SIC[modifier | modifier le code]

8 octobre 2010 : Hayley Wickenheiser célébrant son premier but universitaire avec les Dinos de Calgary

En septembre 2010 à l'âge de 32 ans, Wickenheiser fait un retour aux études. Elle s'inscrit a l'Université de Calgary et joue pour les Dinos de Calgary dans le Championnat universitaire canadien de hockey[1]. Elle contribue aux succès des Dinos avec la conquête de deux championnats de la conférence Canada Ouest et de leur premier championnat national canadien (2012)[2]. À la fin de la saison 2010-11, elle reçoit le Trophée Brodrick (pour la meilleure joueuse de la saison régulière universitaire au Canada)[3]. Elle est nommée sur la première équipe d'étoiles en 2010-11 et sur la seconde équipe d'étoiles en 2011-12 et sur l'équipe d'étoiles des séries éliminatoires 2011-12[4] par le Sport interuniversitaire canadien[5].

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

Elle est membre de l' équipe nationale du Canada qui remporte la médaille d'argent aux Jeux olympiques d'hiver de 1998 à Nagano, la médaille d'or aux Jeux olympiques d'hiver de 2002 à Salt Lake City, aux Jeux olympiques d'hiver de 2006 à Turin, aux Jeux olympiques d'hiver de 2010 à Vancouver ainsi qu'aux Jeux olympiques d'hiver de 2014 à Sotchi en Russie.

Depuis 2006, elle est la capitaine de l'Équipe du Canada de hockey sur glace féminin.

Softball[modifier | modifier le code]

Elle prend part aux compétitions de softball féminin des Jeux olympiques de Sydney en 2000

Honneurs et distinctions individuelles[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. La Canadienne Hayley Wickenheiser poursuivra sa carrière à l'Université de Calgary
  2. (en) FINAL: Calgary Dinos win first-ever women’s hockey gold
  3. Honneurs et étoiles de SIC
  4. (en) Championship All-Stars
  5. (en) Awards and All-Canadians
  6. « Championnats du Monde féminins de hockey sur glace 1994 », sur www.passionhockey.com (consulté en 21 février 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Site officiel de Hayley Wickenheiser