Charline Labonté

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Charline Labonté

Photographie couleur de Labonté

Labonté sous l'uniforme de l'équipe canadienne

Nationalité Drapeau du Canada Canada
Née le 15 octobre 1982 (31 ans),
Boisbriand (Canada)
Position Gardien de but
Attrape de la gauche
Labonté sous l'uniforme des Martlets de McGill

Charline « Charlie » Labonté (née le 15 octobre 1982 à Boisbriand, Québec au Canada) est une joueuse canadienne de hockey sur glace.

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Carrière en club masculin[modifier | modifier le code]

Au cours des saisons 1999-2000 et 2000-01, le Titan d'Acadie-Bathurst la fait jouer dans 28 match de hockey de la ligue de hockey junior majeur du Québec. Elle est la deuxième femme à jouer dans cette ligue masculine après Manon Rhéaume. Labonté participe aux 1999 Jeux d'hiver du Canada de 1999 pour l'équipe masculine du Québec.

SIC[modifier | modifier le code]

Au niveau universitaire, Labonté évolue cinq saisons (de 2007 à 2012) pour les Martlets de McGill dans la conférence du Québec. Elle contribue aux succès des Martlets avec la conquête de 5 championnats du Québec et de 3 championnats nationaux canadiens (2007-08,2008-09 et 2010-11) Au cours de sa carrière universitaire, elle est nommée sur la première équipe d'étoiles durant ses 5 années universitaires (2007-08, 2008-09, 2009-10, 2010-11,2011-12) et sur l'équipe d'étoiles des séries éliminatoires 2009-10 par le Sport interuniversitaire canadien.

LNHF[modifier | modifier le code]

Auparavant, elle joue une saison (en 2004-05) pour l' Axion de Montréal dans la défunte Ligue nationale féminine de hockey.

Carrière au niveau international[modifier | modifier le code]

Elle était l'une des deux gardiennes de buts de l'équipe du Canada de hockey sur glace féminin aux Jeux olympiques d'hiver de 2006 à Turin avec laquelle elle a remporté le titre olympique.

Honneurs et distinctions individuelles[modifier | modifier le code]

Labonté est élu durant 5 saisons consécutives sur la première équipe d'étoiles du Championnat universitaire canadien de hockey sur glace féminin

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

En mai 2012, Labonté obtient un diplôme en éducation physique de l'Université McGill. Lors de l'automne 2012, elle entreprendra une maîtrise en éducation physique. Le 11 juin 2014, elle dévoile son homosexualité[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « La gardienne de but de l'équipe canadienne de hockey féminin, Charline Labonté, dévoile son homosexualité », Huffington Post,‎ 11 juin 2014 (lire en ligne)

Lien externe[modifier | modifier le code]