Championnat universitaire canadien de hockey sur glace féminin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Championnat universitaire canadien de hockey sur glace féminin

alt=Description de l'image Logo Sport interuniversitaire canadien.jpg.
Généralités
Création 1997
Organisateur(s) Sport interuniversitaire canadien
Lieu Drapeau du Canada Canada
Participants 30
Statut des participants Universitaires
Palmarès
Tenant du titre Dinos de l'Université de Calgary[1]
Match opposant les Martlets de l'Université McGill aux X-Women de l'Université Saint-Francis-Xavier

Le Championnat universitaire canadien de hockey sur glace féminin – en anglais Canadian Interuniversity Sport women's ice hockey championship – est le championnat universitaire de hockey féminin parrainé par Sport interuniversitaire canadien. Ce championnat existe depuis la saison 1997-98 et regroupe 30 équipes féminines de hockey sur glace des clubs omnisports universitaires au Canada. Cette compétition est considérée comme le deuxième niveau dans la pyramide de hockey féminin canadien, en dessous des Ligue canadienne de hockey féminin (LCHF) et Ligue féminine de hockey de l'Ouest (WWHL). Les joueuses universitaires de hockey ont à suivre la règle d'admissibilité standard de 5 ans.

Histoire du championnat[modifier | modifier le code]

L'équipe féminine de hockey de l'Université Queen's en 1917

Les premières équipes féminines universitaires de hockey sur glace au Canada remontent aux début des années 1890. L’Université de Toronto à Toronto, l'Université Queen's à Kingston, et l'Université McGill à Montréal sont les premières universités canadiennes à posséder des équipes de hockey féminin[2]. Puis c'est au tour du Calgary Collegiate Institute et du Mount Royal College (en) à Calgary en 1908[3]. Les équipes jouent à huis clos, sans que les hommes ne soient autorisés à assister aux matchs. L'arbitre est le seul homme présent lors des matchs[2].

En 1900, les spectateurs masculins sont enfin autorisés à assister au matchs[2]. Les équipes féminines sont présentes dans la plupart des provinces canadiennes et plusieurs sont des équipes universitaires. À l'époque, il n'y pas de ligue féminine universitaire, et les quelques équipes féminines universitaires jouent contre des rivales représentant des villes ou bien des localités. Parfois, elles sont contraintes de parcourir de grandes distances géographiques en train pour participer à des tournois[4].

Le premier championnat féminin provincial de l'Ontario a lieu en 1914, à Picton (Ontario) (en). Six équipes participent à l'événement, dont l'équipe de l'Université de Toronto[5].

En 1921, l'Université de Toronto bat l'Université McGill lors du premier championnat universitaire féminin. Les Lady Blues de l'Université de Toronto (en) vont remporter 11 titres, comparativement à deux titres pour l'équipe de l'Université Queen’s (en) avant que la ligue universitaire féminine ne soit dissoute en 1933[6]. En 1927, Elizabeth Graham, une gardienne de but de l'Université Queen's, porte un masque d'escrime pendant les matchs[2]. C'est le premier gardien de but au hockey, avant le célèbre Jacques Plante, à porter un masque de protection du visage[7].

Le 16 décembre 1922, la Ladies Ontario Hockey Association (en) (LOHA) est formée, et comprend plusieurs équipes universitaires de l'Ontario[8]. En 1923 est créée l'Union sportive interuniversitaire féminine (WIAU) dans le but d’offrir des compétitions sportives aux étudiantes de l'Ontario. L'Association sportive interuniversitaire féminine de l'Ontario et du Québec (O-QWICA) coordonne alors les programmes des étudiantes des universités des deux provinces[9]. Plusieurs équipes universitaires de hockey féminin en sont membres. À l'automne 1923, l'Association canadienne de hockey amateur tient sa réunion annuelle à Port Arthur. L'association décide ne pas donner aux femmes la reconnaissance officielle en tant que joueurs de hockey[10]. De 1931 à 1941, l'équipe non-universitaire des Rivulettes de Preston est invaincue dans la LOHA, et remporte dix championnats consécutifs[11]. De nombreuses équipes universitaires ne veulent pas se joindre à la LOHA parce qu'elles estiment qu'elles n'ont aucune chance de gagner contre les Rivulettes. En 1941, LOHA est dissoute. Cette situation amène plusieurs équipes à disparaître. La guerre va donner un dur coup au hockey féminin. De 1936 à 1948, et de 1951 à 1960, il n'y a aucune compétition officielle au niveau de la WIAU[12] et il faudra attendre les années 1960 avant de revoir du hockey féminin dans les universités canadiennes[13].

Un regain se manifeste dans les années 1960. De nouvelles équipes féminines de hockey sont créées dans plusieurs universités[14]. En 1969, l'Association sportive universitaire de l'Οuest canadien présente un projet qui donne naissance à l'Union canadienne féminine du sport inter-universitaire (UCFSU), dont la mission première est d’organiser des Championnats sportifs pour les étudiantes universitaires dans l'ouest du Canada. Le premier Championnat féminin canadien reconnu (C’est au volley-ball) est présenté en mars 1970 à l'Université de Waterloo en Ontario[9]. En 1971, l’Union sportive inter-universitaire féminine (WIAU) fusionne avec l’Association sportive inter-universitaire féminine de l'Ontario et du Québec pour former l'Association sportive inter-universitaire féminine de l'Ontario (ASIFO)[9]. Les équipes féminines universitaires se multiplient et plusieurs tournois universitaires américains invitent des équipes canadiennes[15]. Des championnats universitaires régionaux reprennent vie un peu partout au Canada. Ainsi en Ontario, Il y a 9 équipes universitaires de hockey féminin dans le ASIFO[12]. Chaque équipe joue un horaire de 20 matchs. Il y a une division de l'Est et de l'Ouest. Les trois premières équipes de chaque division se qualifient pour les séries éliminatoires de fin de saison, qui a lieu sous la forme d'un "Final Four"[12]

En 1997, les sports masculins (l’Association sportive des universités de l’Ontario) et les sports féminins (le ASIFO) fusionnent ensemble sous le nom de l'Ontario University Athletics (SUO)[9]. Mars 1998 devient une date historique: C'est le tout premier Championnat universitaire national canadien de hockey féminin. L'Université Concordia à Montréal accueille l'événement du 26 février au 1ier mars 1998 et remporte le premier trophée de Championnat national.

Fonctionnement du championnat[modifier | modifier le code]

En saison régulière, les 30 équipes jouent une vingtaine de matchs dans leur ligue régionale respective. À la fin de la saison, des séries éliminatoires (dans chacune des ligues régionales) déterminent l'équipe championne dans chacune des quatre régions du Canada. Par la suite, un tournoi national a lieu annuellement impliquant six équipes: L'équipe vainqueur dans chacun des 4 championnats féminins régionaux (Sport universitaire de l'Atlantique, Réseau du sport étudiant du Québec, Sports universitaires de l'Ontario et Association sportive universitaire de l'Οuest canadien), en plus de l'équipe organisatrice du tournoi (l'université où se déroule l’évènement annuel) et des championnes en titre (cf. l'équipe universitaire qui a remporté le championnat national de la saison précédente). Les neuf matchs du tournoi national final sont présentés en web diffusion par SSN Canada[16].

Le championnat possède quatre ligues et trente équipes au total:

Sport universitaire de l'Atlantique[17]
Tigers de l'Université Dalhousie
Aigles Bleus de l'université de Moncton (en)
Mounties de l'université Mount Allison (en)
Panthers de UÎPÉ
Huskies de l'université de Saint Mary's (en)
Tommies de l'université Saint-Thomas (en)
X-Women de l'université Saint-Francis-Xavier (en)
Canada Ouest[18]
Pandas de l'université d'Alberta (en)
Thunderbirds UBC de l'université de la Colombie-Britannique (en)
Dinos de l'Université de Calgary (en)
Horns de l'Université de Lethbridge
Bisons de l'université du Manitoba (en)
Cougars de l'université de Régina (en)
Huskies de l'université de Saskatchewan (en)
Sports universitaires de l'Ontario[19]
Badgers de l'université Brock (en)
Gryphons de l'université de Guelph (en)
Ridgebacks de l'Institut de Technologie de l'Ontario (en)
Golden Gaels de l'université Queen's (en)
Rams de l'université Ryerson (en)
Lady Blues de l'université de Toronto (en)
Warriors de l'université de Waterloo (en)
Western Mustangs de l'université de Western Ontario (en)
Golden Hawks de l'université Wilfrid Laurier (en)
Lancers de l'université Windsor (en)
Lionnes de l'université York (en)
Ligue de hockey universitaire féminin[20]
Stingers de Concordia
Martlets de McGill
Carabins de l'université de Montréal
Ravens de l'université Carleton (en)
Gee-Gees de l'université d'Ottawa (en)

Championnes nationales[modifier | modifier le code]

Année Championnes Score Finalistes
1998 Stingers de Concordia 4-1 Lady Blues de Toronto (en)
1999 Stingers de Concordia 2-0 Pandas de l'Alberta (en)
2000 Pandas de l'Alberta (en) 2-0 Martlets de McGill
2001 Lady Blues de Toronto (en) 4-3 Cougars de Regina (en)
2002 Pandas de l'Alberta (en) 5-2 Golden Hawks de Laurier (en)
2003 Pandas de l'Alberta (en) 5-4 (P) Lady Blues de Toronto (en)
2004 Pandas de l'Alberta (en) 2-0 Gee-Gees d'Ottawa (en)
2005 Golden Hawks de Wilfrid Laurier (en) 4-1 Pandas de l'Alberta (en)
2006 Pandas de l'Alberta (en) 2-1 Golden Hawks de Wilfrid Laurier (en)
2007 Pandas d'Alberta (en) 4-0 Martlets de McGill
2008 Martlets de McGill 2-0 Golden Hawks de Wilfrid Laurier (en)
2009 Martlets de McGill 3-1 Golden Hawks de Wilfrid Laurier (en)
2010 Pandas de l'Alberta (en) 2-0 Martlets de McGill
2011 Martlets de McGill 5-2 X-Women de Saint-Francis-Xavier (en)
2012 Dinos de l'Université de Calgary[21] 5-1 Carabins de l'université de Montréal

Auparavant le championnat féminin universitaire le plus important est celui du Women's Interuniversity Athletics Union (WIAU) (de 1921 à 1971) et celui de la Ontario Women's Interuniversity Athletic Association (OWIAA) (de 1972 à 1997) qui remet le trophée Dr. Judy McCaw à l'équipe championne :

WIAU
1921-22 Université de Toronto
1922-23 Université de Toronto
1923-24 Université de Toronto
1924-25 Université de Toronto
1925-26 Université Queen's
1926-27 Université de Toronto
1927-28 Université de Toronto
1928-29 Université de Toronto
1929-30 Université de Toronto
1930-31 Université Queen's
1931-32 Université de Toronto
1932-33 Université de Toronto
1933-34 Université de Toronto
1934-35 Université de Toronto
1935-36 Université de Toronto
1936 à 1948 aucune compétition -
1948-49 Université de Toronto
1949-50 Université de Toronto
1950-51 Université de Toronto
1951 à 1960 aucune compétition -
1960-61 Université de Toronto
1961-62 Université de Toronto
1962-63 Université de Toronto / Université Queen's
1963-64 Université de Toronto
1964-65 Université de Toronto
1965-66 Université de Toronto
1966-67 Université de Guelph
1967-68 Université de Guelph
1968-69 Université de Guelph
1969-70 Université de Guelph
1970-71 Université McMaster
OWIAA
1971-72 Université de Guelph
1972-73 Université Queen's
1973-74 Université de Guelph
1974-75 Université Queen's
1975-76 Université McMaster
1976-77 Université Queen's
1977-78 Université McMaster
1978-79 Université Queen's
1979-80 Université de Toronto
1980-81 Université de Toronto
1981-82 Université de Toronto
1982-83 Université York
1983-84 Université de Toronto
1984-85 Université de Toronto
1985-86 Université de Toronto
1986-87 Université York
1987-88 Université de Toronto
1988-89 Université de Toronto
1989-90 Université de Toronto
1990-91 Université de Toronto
1991-92 Université de Toronto
1992-93 Université de Toronto
1993-94 Université de Toronto
1994-95 Université de Guelph
1995-96 Université de Toronto
1996-97 Université York

Source[12]

Prix et honneurs individuels[modifier | modifier le code]

Joueuse par excellence du championnat[modifier | modifier le code]

1997-98 Corinne Swirsky, Stingers de Concordia
1998-99 Lori Shupak, Pandas de l'Alberta
1999-00 Kim St-Pierre, Martlets de McGill
2000-01 Jen Rawson, Lady Blues de Toronto
2001-02 Danielle Bourgeois, Pandas de l'Alberta
2002-03 Lori Shupak, Pandas de l'Alberta
2003-04 Danielle Bourgeois, Pandas de l'Alberta
2004-05 Ashley Stephenson, Golden Hawks de Wilfrid Laurier
2005-06 Tarin Podloski, Pandas de l'Alberta
2006-07 Lindsay McAlpine, Pandas de l'Alberta
2007-08 Cathy Chartrand, Martlets de McGill
2008-09 Catherine Ward, Martlets de McGill
2009-10 Stephanie Ramsay, Pandas de l'Alberta
2010-11 Jordanna Peroff, Martlets de McGill
2011-12 Amanda Trapp, Dinos de Calgary,

Meilleure joueuse de la saison régulière[modifier | modifier le code]

8 octobre 2010 : Hayley Wickenheiser célébrant son premier but universitaire avec les Dinos de Calgary
Trophée Brodrick
1997-98 Corinne Swirsky, Stingers de Concordia
1998-99 Corinne Swirsky, Stingers de Concordia
1999-2000 Corinne Swirsky, Stingers de Concordia
2000-01 Brandy West Regina
2001-02 Lori Shupak, Pandas de l'Alberta
2002-03 Kim St-Pierre, Martlets de McGill
2003-04 Danielle Bourgeois, Pandas de l'Alberta
2004-05 Danielle Bourgeois, Pandas de l'Alberta
2005-06 Kate Allgood, Badgers de Brock
2006-07 Lindsay McAlpine, Pandas de l'Alberta
2007-08 Brayden Ferguson, X-Women de Saint-Francis-Xavier
2008-09 Tarin Podloski, Pandas de l'Alberta
2009-10 Liz Knox, Golden Hawks de Wilfrid Laurier
2010-11 Hayley Wickenheiser, Dinos de Calgary
2011-12 Ann-Sophie Bettez, Martlets de McGill

Recrue de l'année[modifier | modifier le code]

1999-00 Danielle Bourgeois, Pandas de l'Alberta
2000-01 Erin Tady, Cougars de Regina
2001-02 Cindy Eadie, Golden Hawks de Wilfrid Laurier
2002-03 Lindsay Taylor, Huskies de Saint Mary's
2003-04 Cecilia Anderson Concordia
2004-05 Courtney Schriver, Huskies de Saint Mary's
2005-06 Karissa Swan, Cougars de Regina
2006-07 Catherine Ward, Martlets de McGill
2007-08 Ann-Sophie Bettez, Martlets de McGill
2008-09 Marie-Andrée Leclerc-Auger, Martlets de McGill
2009-10 Caitlin MacDonald, Bisons du Manitoba
2010-11 Alex Normore, X-Women de Saint-Francis-Xavier
2011-12 Mélodie Daoust, Martlets de McGill

Étudiante athlète exceptionnelle[modifier | modifier le code]

Prix Marion Hillard

Le prix est en mémoire de Marion Hillard, joueuse des Varsity Blues de l'Université de Toronto qui remporta six championnats de 1922 à 1927. Le prix récompense une étudiante-athlète dans ses performances sportives et académiques et dans l'engagement social auprès des autres personnes.

1997-98 Karen Kendall, Stingers de Concordia
1998-99 Bridget Bates, Lady Blues de Toronto
1999-00 Karina Verdon, Gee-Gees d'Ottawa
2000-01 Virginie Bilodeau, Patriotes de UQTR
2001-02 Lauren Houghton' Stingers de Concordia
2002-03 Jenny McRae, Lady Blues de Toronto
2003-04 Janna Gillis, Stingers de Concordia
2004-05 Sue McCutcheon, Lady blues de Toronto
2005-06 Leah Kutcher, Tigers de Dalhousie
2006-07 Taryn Barry, Pandas de l'Alberta
2007-08 Shauna Denis, Martlets de McGill
2008-09 Danika Smith, Gee-Gees d'Ottawa
2009-10 Kaitlyn McNutt, Tigers de Dalhousie
2010-11 Andrea Switalski, Mounties de Mount Allison
2011-12 Jill Morillo, Ridgebacks de l'Institut de Technologie de l'Ontario

R.W. Pugh Fair Play Award[modifier | modifier le code]

Le prix récompense la bonne conduite et l'esprit sportif d'une étudiant-athlète sur la patinoire:

2009-10 Katie Harvieux, X-Women de Saint-Francis-Xavier
2010-11 Nicole Pratt, Pandas d'Alberta
2011-12 Andrea Boras, Pandas d'Alberta

Entraîneur de l'année[modifier | modifier le code]

1999-00 Les Lawton, Stingers de Concordia
2000-01 Karen Hughes, Lady blues de Toronto
2001-02 Howie Draper, Pandas de l'Alberta
2002-03 Peter Smith, Martlets de McGill et Lisa MacDonald, Huskies de Saint Mary's
2003-04 Howie Draper, Pandas de l'Alberta
2004-05 Todd Erskine, Badgers de Brock
2005-06 Lesley Jordan, Tigers de Dalhousie
2006-07 Rhéal Bordage, Aigles Bleus de Moncton
2007-08 Peter Smith, Martlets de McGill
2008-09 Howie Draper, Pandas de l'Alberta
2009-10 Steve Kook, Huskies de la Saskatchewan
2010-11 Jim Denham, Badgers de Brock
2011-12 Peter Smith, Martlets de McGill


Source[22],[23],[24]

Équipe d'étoiles de saison en saison[modifier | modifier le code]

1998-99[modifier | modifier le code]

Gardienne : Lesley Jordan, Huskies de Saint Mary's
Gardienne : Shelly Campbell, Lancers de Windsor
Défenseur : Alana Mullins, Axewomen d'Acadia
Défenseur : Delaney Collins, Stingers de Concordia
Défenseur : Ali MacMillan, Varsity Blues de Toronto
Défenseur : Colleen Sostorics, Dinos de Calgary
Attaquante : Corinne Swirsky, Concordia
Attaquante : Kelly Bechard, Dinos de Calgary
Attaquante : Tasha Noble, Huskies de Saint Mary's
Attaquante : Coley Dosser, Gryphons de Guelph
Attaquante : Anne Rodrigue, Stingers de Concordia
Attaquante : Sue Ann Van Damme, Varsity Blues de Toronto

Source[25]

1999-2000[modifier | modifier le code]

Kim St-Pierre est élue sur les équipes d’étoiles universitaires pendant plus de 4 saisons
Gardienne : Kim St-Pierre, Martlets de McGill
Gardienne : Robyn Rittmaster, Dinos de Calgary
Défenseur : Genevieve Fagnan, Stingers de Concordia
Défenseur : Sandra Hustler, Lancers de Windsor
Défenseur : Leanne MacDonald, X-Women de Saint-Francis-Xavier
Défenseur : Colleen Sostorics, Dinos de Calgary
Attaquante : Lisa Backman, Golden Hawks de Wilfrid Laurier
Attaquante : Urszula May, Varsity de Toronto
Attaquante : Lori Shupak, Pandas de l'Alberta
Attaquante : Caroline Proulx, Patriotes de UQTR
Attaquante : Corinne Swirsky, Stingers de Concordia
Attaquante : Brandy West, Cougars de Regina
Étoiles des séries éliminatoires

Joueuse MVP du Tournoi : Lori Shupak, Pandas de l'Alberta

Gardienne : Keely Brown, Varsity Blues de Toronto
Défenseur : Geneviève Fagnan, Stingers de Concordia
Défenseur : Leanne MacDonald, X-Women de Saint-Francis-Xavier
Attaquante : Julie Hornsby, Martlets de McGill
Attaquante : Anne Rodrigue, Stingers de Concordia
Attaquante : Krysty Lorenz, Pandas de l'Alberta

Source[26]

2000-01[modifier | modifier le code]

Gardienne : Kim St-Pierre, Martlets de McGill
Gardienne : Stacey McCullough, Pandas d'Alberta
Défenseur : Heather Vance, Varsity Blues de Toronto
Défenseur : Virginie Bilodeau, Patriotes de UQTR
Défenseur : Carol Scheibel, Dinos de Calgary
Attaquante : Jen Rawson, Varsity Blues de Toronto
Attaquante : Guylaine Haché, Anges Bleus de Moncton
Attaquante : Brandy West, Cougars de Regina
Attaquante : Corinne Swirsky, Stingers de Concordia
Attaquante : Lisa Backman, Golden Hawks de Wilfrid Laurier
Attaquante : Danielle Bourgeois, Pandas de l'Alberta

Source[27]

2001-02[modifier | modifier le code]

Gardienne : Kim St-Pierre, Martlets de McGill
Gardienne : Alison Houston, Lady Blues Toronto
Défenseur : Leanne MacDonald, X-Women de Saint-Francis-Xavier
Défenseur : Virginie Bilodeau, Patriotes de UQTR
Défenseur : Susie Laska, Lady Blues de Toronto
Défenseur : Joell Fidler, Cougars de Regina
Attaquante : Brandy West, Cougars de Regina
Attaquante : Lisa Backman, Golden Hawks de Wilfrid Laurier
Attaquante : Lisa-Marie Breton-Lebreux, Stingers de Concordia
Attaquante : Tasha Noble, Huskies de Saint Mary's
Attaquante : Jen Rawson, Lady Blues de Toronto
Attaquante : Krysty Lorenz, Pandas de l'Alberta

Source[28]

2002-03[modifier | modifier le code]

Gardienne : Cindy Eadie, Golden Hawks de Wilfrid Laurier
Gardienne : Stacey McCullough, Pandas d'Alberta
Défenseur : Judy Diduck, Pandas de l'Alberta
Défenseur : Suzanne Kaye, Stingers de Concordia
Défenseur : Alison Goodman, Golden Hawks de l'université Wilfrid Laurier
Défenseur : Melanie Roach, Lionnes de York
Attaquante : Lori Shupak, Pandas de l'Alberta
Attaquante : Marie-Claude Allard, Stingers de Concordia
Attaquante : Kerri-Ann Rudaniecki, Gryphons de Guelph
Attaquante : Danielle Bourgeois, Pandas de l'Alberta
Attaquante : Sophie Acheson, Martlets de McGill
Attaquante : Tasha Noble, Huskies de Saint Mary's

Source[29]

2003-04[modifier | modifier le code]

En 2003, Sport interuniversitaire canadien (SIC) fait l'ajout d'une catégorie d'étoiles pour les séries éliminatoires aux étoiles de la saison régulière.

Saison régulière
Gardienne : Kim St-Pierre, Martlets de McGill
Gardienne : Alison Houston, Lady Blues de Toronto
Défenseur : Sue Kaye, Stingers de Concordia
Défenseur : Alison Goodman, Golden Hawks de Wilfrid Laurier
Défenseur : Judy Diduck, Pandas d'Alberta
Défenseur : Kim Malcher, Lady Blues de Toronto
Attaquante : Marie-Claude Allard, Stingers de Concordia
Attaquante : Danielle Bourgeois, Pandas d'Alberta
Attaquante : Karrie Boyle, Huskies de Saint Mary’s
Attaquante : Elizabeth Chiasson, Golden Gaels de Queen’s
Attaquante : Krissy Thompson, Golden Hawks de Wilfrid Laurier
Attaquante : Lori Shupak, Pandas de l'Alberta
Étoiles des séries éliminatoires
Gardienne : Alison Houston, Lady Blues de Toronto
Défenseur : Michelle Koester, Horns de Lethbridge
Défenseur : Carol Scheibel, Pandas d'Alberta
Défenseur : Susie Laska, Lady Blues de Toronto
Attaquante : Lori Shupak, Pandas de l'Alberta
Attaquante : Danielle Bourgeois, Pandas de l'Alberta

Source[30]

2004-05[modifier | modifier le code]

En 2004, Sport interuniversitaire canadien (SIC) modifie la formule par la nomination de deux équipes d'étoiles (première étoile et deuxième étoile) et d'une équipe de recrues étoiles, en plus de maintenir la sélection des étoiles pour le tournoi éliminatoire.

Première équipe d'étoiles
Gardienne : Cecilia Anderson, Stingers de Concordia
Défenseur : Judy Diduck, Pandas de l'Alberta
Défenseur : Alison Goodman, Golden Hawks de Wilfrid Laurier
Attaquante : Elizabeth Chiasson, Golden Gaels de Queen's
Attaquante : Danielle Bourgeois, Pandas de l'Alberta
Attaquante : Delaney Collins, Pandas de l'Alberta
Deuxième équipe d'étoiles
Gardienne : Lucie Fortin, Thunderbirds UBC de Colombie-Britannique
Défenseur : Joell Fiddler, Cougars de Regina
Défenseur : Safiya Muharuma, Lady Blues de Toronto
Attaquante : Véronique Lapierre, Martlets de McGill
Attaquante : Lindsay Taylor, Huskies de Saint Mary's
Attaquante : Dominique Rancour, Stingers de Concordia
Équipe des recrues étoiles
Gardienne : Cecilia Anderson, Stingers de Concordia
Défense : Katie Barrett, X-Women de Saint-Francis-Xavier
Attaquante : Rebecca Davies, X-Women de Saint-Francis-Xavier
Étoiles des séries éliminatoires
Gardienne : Megan Takeda, Gee-Gees d'Ottawa
Défenseur : Judy Diduck, Pandas d'Alberta
Défenseur : Ashley Stephenson, Golden Hawks de Wilfrid Laurier
Attaquante : Véronique Lapierre, Martlets de McGill
Attaquante : Lindsay Taylor, Huskies de Saint Mary's
Attaquante : Danielle Bourgeois, Pandas d'Alberta


Source[31]

2005-06[modifier | modifier le code]

Première équipe d'étoiles
Gardienne : Cindy Eadie, Golden Hawks de Wilfrid Laurier
Défenseur : Delaney Collins-Pye, Pandas de l'Alberta
Défenseur : Roxanne Dupuis, Stingers de Concordia
Attaquante : Danielle Bourgeois, Pandas d'Alberta
Attaquante : Élizabeth Chiasson, Golden Gaels de Queen's
Attaquante : Lindsay Taylor, Huskies de Saint Mary's
Deuxième équipe d'étoiles
Gardienne : Cecilia Anderson, Stingers de Concordia
Défenseur : Ashley Stephenson,Golden Hawks de Wilfrid Laurier
Défenseur : Jacqueline Stroeve, Horns de Lethbridge
Attaquante : Kate Allgood, Badgers de Brock
Attaquante : Dominique Rancour, Stingers de Concordia
Attaquante : Kimberly Kerr, Gee-Gees d'Ottawa
Équipe des recrues étoiles
Gardienne : Catherine Herron, Matlets de McGill
Défenseur : Sandy Roy, Stingers de Concordia
Défenseur : Andrea Bevan, Golden Hawks de Wilfrid Laurier
Attaquante : Tarin Podloski, Pandas d'Alberta
Attaquante: Elaine Dumas, Gryphons de Guelph
Attaquante : Courtney Schriver, Huskies de Saint Mary's

Source[32]

Étoiles des séries éliminatoires
Joueuse par excellence du tournoi : Ashley Stephenson, Golden Hawks de Wilfrid Laurier
Gardienne : Cindy Eadie, Golden Hawks de Wilfrid Laurier
Défenseur : Ashley Stephenson, Golden Hawks de Wilfrid Laurier
Défenseur : Delaney Collins-Pye, Pandas de l'Alberta
Attaquante : Danielle Bourgeois, Pandas de l'Alberta
Attaquante : Laurissa Kenworthy, Golden Hawks de Wilfrid Laurier
Attaquante : Valérie Paquette, Martlets de McGill

Source[33]

2006-07[modifier | modifier le code]

Première équipe d'étoiles
Gardienne : Melanie Quinn, Lionnes de York
Défenseur : Ashley Stephenson, Golden Hawks de Wilfrid Laurier
Défenseur : Haleigh Callison, Thunderbirds UBC de Colombie-Britannique
Attaquante : Courtney Schriver, Huskies de Saint Mary’s
Attaquante : Kate Allgood, Badgers de Brock
Attaquante : Kristen Hagg, Pandas de l'Alberta
Deuxième équipe d'étoiles
Gardienne : Emily Hobbs, Tommies de Saint-Thomas
Défenseur : Kim Devereaux, Lady Blues de Toronto
Défenseur : Arielle Schade, Cougars de Regina
Attaquante : Tarin Podloski, Pandas de l'Alberta
Attaquante : Kim Kerr, Gee-Gees d'Ottawa
Attaquante : Rebecca Davies, X-Women de Saint-Francis-Xavier
Équipe des recrues étoiles
Gardienne : Terri Ryerson, Thunderbirds UBC de Colombie-Britannique
Défenseure : Laura Grant, X-Women de Saint-Francis-Xavier
Attaquante : Karissa Swan, Cougars de Regina

Source[34]

Étoiles des séries éliminatoires
Joueuse par excellence du tournoi : Lindsay McAlpine, Pandas de l'Alberta
Meilleur esprit sportif : Liane Kisil, Bisons du Manitoba
Gardienne : Holly Tarleton, Pandas de l'Alberta
Défenseur : Rayanne Reeve, Pandas de l'Alberta
Défenseur : Catherine Ward, Martlets de McGill
Attaquante : Tarin Podloski, Pandas de l'Alberta
Attaquante : Lindsay McAlpine, Pandas de l'Alberta
Attaquante : Laurissa Kenworthy, Golden Hawks de Wilfrid Laurier

Source[35]

2007-08[modifier | modifier le code]

Charline Labonté est élu durant 5 saisons consécutives sur la première équipe d'étoiles
Première équipe d'étoiles
Gardienne : Charline Labonté, Martlets de McGill
Défenseur : Andrea Bevan, Golden Hawks de Wilfrid Laurier
Défenseur : Catherine Ward, Martlets de McGill
Attaquante : Lindsay McAlpine, Pandas de l'Alberta
Attaquante : Mariève Provost, Aigles Bleus de Moncton
Attaquante : Vanessa Davidson, Martlets de McGill
Deuxième équipe d'étoiles
Gardienne : Stephanie Lockert, Lady Blues de Toronto
Défenseur : Marilynn Hay, Golden Hawks de Wilfrid Laurier
Défenseur : Rayanne Reeve, Pandas de l'Alberta
Attaquante : Kate Allgood, Badgers de Brock
Attaquante : Tarin Podloski, Pandas d'Alberta
Attaquante : Christine Hartnoll, Martlets de McGill
Équipe des recrues étoiles
Gardienne : Melinda Choy, Thunderbirds UBC de Colombie-Britannique
Défenseur : Catherine Ward, Martlets de McGill
Attaquante : Mariève Provost, Aigles Bleus de Moncton

Source[36]

Étoiles des séries éliminatoires
Joueuse par excellence : Lindsay McAlpine, Pandas de l'Alberta
Meilleur esprit sportif : Liane Kisil, Bisons du Manitoba
Gardienne : Holly Tarleton, Pandas de l'Alberta
Défenseur : Rayanne Reeve, Pandas de l'Alberta
Défenseur : Catherine Ward, Martlets de McGill
Attaquante : Tarin Podloski, Pandas de l'Alberta
Attaquante : Lindsay McAlpine, Pandas de l'Alberta
Attaquante : Laurissa Kenworthy, Golden Hawks de Wilfrid Laurier

Source[37]

2008-09[modifier | modifier le code]

Première équipe d'étoiles
Gardienne : Charline Labonté. Martlets de McGill
Défenseur : Andrea Bevan, Golden Hawks de Wilfrid Laurier
Défenseur : Catherine Ward, Martlets de McGill
Attaquante : Brayden Ferguson, X-Women de Saint-Francis-Xavier
Attaquante : Jennifer Newton, Pandas de l'Alberta
Attaquante : Vanessa Davidson, Martlets de McGill
Deuxième équipe d'étoiles 
Gardienne : Stéphanie Lockert, Lady Blues de Toronto
Défenseur : Marilynn Hay, X-Women de l'Université Saint-Francis-Xavier
Défenseur : Kerri Palmer, Ravens de Carleton
Attaquante : Ann-Sophie Bettez, Martlets de McGill
Attaquante : Janine Davies, Lady Blues de Toronto
Attaquante : Lauren Barch, Golden Hawks de Wilfrid Laurier
Équipe des recrues étoiles
Gardienne : Kathy Desjardins, Aigles Bleus de Moncton
Défenseur : Kerri Palmer, Ravens de Carleton
Défenseur : Andrea Boras. Pandas de l'Alberta
Attaquante : Ann-Sophie Bettez, Martlets de McGill
Attaquante: Addie Miles, Bisons du Manitoba
Attaquante : Jocelyn LeBlanc, Tigers de Dalhousie

Source[38]

Étoiles des séries éliminatoires
Joueuse par excellence du tournoi : Cathy Chartrand, Martlets de McGill
Meilleur esprit sportif : Suzanne Fenerty,
Gardienne : Liz Knox, Golden Hawks de Wilfrid Laurier
Défenseur : Cathy Chartrand, Martlets de McGill
Défenseur : Catherine Ward, Martlets de McGill
Attaquante : Vanessa Davidson, Martlets de McGill
Attaquante : Andrea Ironside, Golden Hawks de Wilfrid Laurier
Attaquante : Lauren Meschino, Golden Hawks de Wilfrid Laurier

Source[39]

2009-10[modifier | modifier le code]

Première équipe d'étoiles
Gardienne : Charline Labonté, Martlets de McGill
Défenseur : Catherine Ward, Martlets de McGill
Défenseur : Andrea Bevan, Golden Hawks de Wilfrid Laurier
Attaquante : Tarin Podloski, Pandas de l'Alberta
Attaquante : Ann-Sophie Bettez, Martlets de McGill
Attaquante : Mariève Provost, Aigles bleus de Moncton
Deuxième équipe d'étoiles
Gardienne : Stacey Corfield, Bisons du Manitoba
Défenseur : Cathy Chartrand, Martlets de McGill
Défenseur : Stephanie Ramsay, Bisons de l'Alberta
Attaquante : Vanessa Davidson, Martlets de McGill
Attaquante : Andrea Ironside,Golden Hawks de Wilfrid Laurier
Attaquante : Alana Cabana, Pandas de l'Alberta
Équipe des recrues étoiles
Gardienne : Kendyl Valenta, Lady Blues de Toronto
Défenseur : Stephanie Ramsay, Pandas de l'Alberta
Défenseur : Julia Endicott, Warriors de Waterloo
Attaquante : Marie-Andrée Leclerc-Auger, Martlets de McGill
Attaquante : Tamara Bell, Gryphons de Guelph
Attaquante : Janelle Parent, Panthers de l'Île-du-Prince-Édouard

Source[40]

Étoiles des séries éliminatoires
Joueuse par excellence : Catherine Ward, Martlets de McGill
Prix de l'esprit sportif : Suzanne Fenerty, X-Women de Saint-Francis-Xavier
Gardienne : Charline Labonté, Martlets de McGill
Défenseur : Cathy Chartrand, Martlets de McGill
Défenseur : Catherine Ward, Martlets de McGill
Attaquante : Mariève Provost, Aigles Bleus de Moncton
Attaquante : Ann-Sophie Bettez, Martlets de McGill
Attaquante : Andrea Ironside, Golden Hawks de Wilfrid Laurier

Source[41]

2010-11[modifier | modifier le code]

Première équipe d'étoiles
Gardienne : Charline Labonté, Martlets de McGill
Défenseur : Cathy Chartrand, Martlets de McGill
Défenseur : Suzanne Fenerty, X-Women de l'Université Saint-Francis-Xavier
Attaquante : Hayley Wickenheiser, Dinos de Calgary
Attaquante : Mariève Provost, Aigles Bleus de Moncton
Attaquante : Kelly Walker, Badgers de Brock
Deuxième équipe d'étoiles
Gardienne : Beth Clause, Badgers de Brock
Défenseur : Gillian Ferrari, Martlets de McGill
Défenseur : Laura Shearer, Tigers de Dalhousie
Attaquante : Ann-Sophie Bettez, Martlets de McGill
Attaquante : Alex Normore, X-Women de l'Université Saint-Francis-Xavier
Attaquante : Breanne George, Huskies de Saskatchewan
Équipe des recrues étoiles
Gardienne : Nicole Kesteris, Lady Blues de Toronto
Défenseur : Alannah Wakefield, Golden Hawks de Wilfrid Laurier
Défenseur : Jenna Pitts, X-Women de l'Université Saint-Francis-Xavier
Attaquante : Alex Normore, X-Women de l'Université Saint-Francis-Xavier
Attaquante : Katia Clément-Heydra, Martlets de McGill
Attaquante : Laura Brooker, Golden Hawks de Wilfrid Laurier

Source[42]

Étoiles des séries éliminatoires
Joueuse par excellence : Jordanna Peroff, Martlets de McGill
Prix de l’esprit sportif : Nicole Pratt, Pandas de l'Alberta
Gardienne : Mel Dodd-Moher, Golden Gaels de Queen’s
Défenseur : Cathy Chartrand, Martlets de McGill
Défenseur : Suzanne Fenerty, X-Women de Saint-Francis-Xavier
Attaquante : Carolyn Campbell, X-Women de Saint-Francis-Xavier
Attaquante : Jordanna Peroff, Martlets de McGill
Attaquante : Leslie Oles, Martlets de McGill

Source[43]

2011-12[modifier | modifier le code]

Première équipe d'étoiles
Gardienne : Charline Labonté, Martlets de McGill
Défenseur : Cathy Chartrand, Martlets de McGill
Défenseur : Suzanne Fenerty, X-Women de l'Université Saint-Francis-Xavier
Attaquante : Ann-Sophie Bettez, Martlets de McGill
Attaquante : Alex Normore, X-Women de l'Université Saint-Francis-Xavier
Attaquante : Julie Paetsch, Huskies de Saskatchewan
Deuxième équipe d'étoiles
Gardienne : Rebecca Bouwhuis, Warriors de Waterloo
Défenseur : Stephanie Ramsay, Dinos de Calgary
Défenseur : Jacalyn Sollis, Gryphons de Guelph
Attaquante : Hayley Wickenheiser, Dinos de Calgary
Attaquante : Mélodie Daoust, Martlets de McGill
Attaquante : Jill Morillo, Ridgebacks de l'Institut de Technologie de l'Ontario
Équipe des recrues étoiles
Gardienne : Rebecca Bouwhuis, Warriors de Waterloo
Défenseur : Valérie Watson, Gee-Gees d'Ottawa
Défenseur : Kristen Barbara, Lions de l'université York
Attaquante : Mélodie Daoust, Martlets de McGill
Attaquante : Marie-Pier Arsenault, Aigles Bleu de Moncton
Attaquante : Sadie Lenstra, Pronghorns de Lethbridge
Étoiles des séries éliminatoires
Joueuse par excellence : Amanda Tapp, Dinos de Calgary
Prix de l’esprit sportif : Andrea Boras, Pandas de l'Alberta
Gardienne : Amanda Tapp, Dinos de Calgary
Défenseur : Stephanie Ramsay, Dinos de Calgary
Défenseur : Élizabeth Mantha, Carabins de Montréal
Attaquante : Kim Deschênes, Carabins de Montréal
Attaquante : Leslie Oles, Martlets de McGill
Attaquante : Hayley Wickenheiser, Dinos de Calgary

Source[44]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Éditions précédentes du championnat[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « FINAL: Calgary Dinos win first-ever women’s hockey gold », sur SIC,‎ 12 mars 2012 (consulté le 27 mars 2012).
  2. a, b, c et d (en) Brian McFarlane, Library and Archives Canada, Women's Hockey: A Proud Past, A Bright Future
  3. (en) Wayne Norton, Women on Ice: The Early Years of Women's Hockey in Western Canada,Ronsdale Press 2009, page 123. ISBN 1-55380-073-7.
  4. (en) Wayne Norton, Women on Ice: The Early Years of Women's Hockey in Western Canada,Ronsdale Press 2009,page 124, ISBN 1-55380-073-7.
  5. (en) M. Ann Hall, Immodest and Sensational: 150 Years of Canadian Women in Sport, James Lorimer & Company Ltd. Toronto 2008, page 30. ISBN 978-1-55277-021-4
  6. (fr) Hockey-Canada,l'Histoire du Hockey féminin
  7. (fr) Bibliothèque et Archives Canada,Regard sur le hockey à l'intention des jeunes
  8. (en) John Chi-Kit Wong, Coast to Coast: Hockey in Canada to the Second World War, University of Toronto Press 2009, page 136, ISBN 978-0-8020-9532-9.
  9. a, b, c et d (fr) SIC, Histoire
  10. (en) John Chi-Kit Wong, Coast to Coast: Hockey in Canada to the Second World War, University of Toronto Press 2009, page 139. ISBN 978-0-8020-9532-9.
  11. (en) John Chi-Kit Wong, Coast to Coast: Hockey in Canada to the Second World War, page 146, University of Toronto Press 2009. ISBN 978-0-8020-9532-9
  12. a, b, c et d (en) Ontario University Athletics OUA Women's Hockey
  13. (en) Michael McKinley, Hockey A People's History, McClelland & Stewart ltd 2006, page 128. ISBN 978-0-7710-5769-4
  14. (en) Michael McKinley, Hockey A People's History, McClelland & Stewart ltd 2006, pages 237. ISBN 978-0-7710-5769-4
  15. (en) Michael McKinley, Hockey A People's History, McClelland & Stewart ltd 2006, pages 237 et 238. ISBN 978-0-7710-5769-4
  16. (fr) SIC, Aperçu championnat féminin de hockey de SIC 2011: Les Martlets espèrent retrouver le sommet
  17. (en) Hockey féminin de Sport universitaire de l'Atlantique
  18. (en) hockey féminin du Canada Ouest
  19. (en) Hockey féminin du Sport universitaire de l'Ontario
  20. (fr) Hockey féminin du Réseau du sport étudiant du Québec
  21. « Quand Wickenheiser bat les Carabins… », sur canoe.ca,‎ 12 mars 2012 (consulté le 27 mars 2012).
  22. (fr) SIC, Historique prix majeurs de SIC
  23. (fr) SIC, La légendaire Wickenheiser nommée joueuse de l’année
  24. (fr) SIC, FINALE championnat de SIC: Les Martlets couronnées au terme d’une saison parfaite
  25. (en) 1998 Awards
  26. (en) CIAU Women's Ice Hockey Awards
  27. (en) 1999-2000 CIAU Awards
  28. (en) 2000-2001 CIAU Awards
  29. (en) 2001-2002 CIAU Awards
  30. (en) et (fr) Championnat de hockey féminin de SIC 2003
  31. (fr) Championnat canadien 2004 de hockey sur glace Féminin SIC
  32. (fr) Championnat féminin de hockey sur glace de SIC 2005
  33. (fr) Championnat féminin de hockey sur glace de SIC 2005, Étoiles du Championnat
  34. (fr)[Championnat féminin de hockey sur glace 2006,Étoiles canadiens]
  35. (fr) Championnat féminin de hockey sur glace de SIC 2006, Étoiles du Championnat
  36. (fr) Championnat de hockey sur glace 2007, Étoiles canadiens
  37. (fr) Championnat féminin de hockey sur glace de SIC 2007, Étoiles du Championnat
  38. (fr) Championnat féminin de hockey sur glace 2008, Étoiles canadiens
  39. (fr) Championnat féminin de hockey sur glace de SIC Canada 2008, Étoiles du Championnat
  40. (fr) Championnat féminin de Hockey sur glace de SIC 2009, Étoiles canadiens
  41. (fr) Championnat féminin de Hockey sur glace de SIC 2009, Étoiles de Championnat
  42. (fr) Honneurs et étoiles de SIC
  43. (fr) CIS, Étoiles du championnat
  44. « Awards and All-Canadians », sur SIC,‎ 12 mars 2012 (consulté le 27 mars 2012).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.:

  • (en) M. Ann Hall, Immodest and Sensational: 150 Years of Canadian Women in Sport, James Lorimer & Company Ltd. Toronto 2008. (ISBN 978-1-55277-021-4)
  • (en) Michael McKinley, Hockey A People's History, McClelland & Stewart ltd, 2006.(ISBN 978-0-7710-5769-4)
  • (en) Wayne Norton, Women on Ice: The Early Years of Women's Hockey in Western Canada,Ronsdale Press 2009. (ISBN 1553800737)
  • (en) John Chi-Kit Wong, Coast to Coast: Hockey in Canada to the Second World War, University of Toronto Press 2009. (ISBN 978-0-8020-9532-9)