Hélène en Bavière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hélène de Wittelsbach, duchesse en Bavière

Hélène Caroline Thérèse, duchesse en Bavière et princesse de Tour et Taxis, née le 4 avril 1834 à Munich et morte le 16 mai 1890 à Ratisbonne, est le second enfant et la première fille du duc Maximilien en Bavière et de la duchesse Ludovica de Bavière. Elle était surnommée Néné.

Famille[modifier | modifier le code]

Issue de la branche cadette de la maison de Wittelsbach, Hélène est la sœur ainée de l’impératrice Elisabeth d’Autriche, dite « Sissi », de la reine Marie-Sophie des Deux-Siciles et de la duchesse d’Alençon. C’est elle qui devait, à l’origine, être fiancée à son cousin l’empereur François-Joseph Ier d’Autriche, mais celui-ci lui ayant préféré sa cadette Sissi, elle a finalement épousé le prince Maximilien de Tour et Taxis le 24 août 1858 à Possenhofen. Le couple aura quatre enfants :

En 1860, bien que jeune mère de famille, elle accompagne sa sœur Sissi, malade, à Madère.

Biographie[modifier | modifier le code]

Veuve dès 1867, elle assume la direction des nombreux biens de la famille Tour et Taxis non sans souffrir de la perte qu’elle a subie. Après la fondation de l’Empire wilhelminien en 1871, elle est confrontée à la politique du chancelier Bismarck qui souhaite nationaliser la poste bavaroise, propriété des Tour et Taxis.

En 1875, elle marie sa fille aînée, Louise, au prince Frédéric de Hohenzollern, membre catholique de la famille impériale allemande et frère du prince de Roumanie.

En 1877, elle marie sa fille Élisabeth à Michel de Portugal, duc de Bragance, prétendant au trône du Portugal. La jeune femme meurt à peine âgée de 21 ans, en 1881, laissant trois enfants en bas âge.

Lorsqu’elle perd, en 1885, son fils aîné, sa douleur est telle qu’elle est internée quelque temps en hôpital psychiatrique. Elle trouve réconfort et consolation dans une foi profonde et une piété active. Elle meurt tres malade apres les fianciailles de son fils le prince Albert et de Marguerite d'Autriche la fille du palatin de hongrie. Toute sa famille vint a son chevet, Sisi resta pres d'elle jusqu'à sa mort.