Hildegarde de Bavière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hildegarde de Bavière

Hildegarde de Bavière, née en 1825, décédée en 1864. Elle devint archiduchesse d'Autriche et duchesse de Teschen par son mariage en 1844.

Fille de Louis Ier de Bavière et de Thérèse de Saxe-Hildburghausen.

Hildegarde de Bavière épousa en 1844 le duc Albert de Teschen (1817-1895), fils du célèbre archiduc Charles qui s'était illustré contre Napoléon Ier, homme fort de la famille impériale et chef de file avec sa tante l'archiduchesse Sophie des conservateurs qui, en outre, était également très riche. Trois enfants son nés de cette union :

Après la révolution de 1848, l'archiduc fut, de 1851 à 1860, gouverneur de la rebelle Hongrie. Il devait cette charge à l'archiduchesse Sophie, tante de sa femme et mère de l'empereur François-Joseph Ier. Il en fut démis en 1860 lorsque l'empire s'engagea dans une politique plus libérale suite aux défaites autrichiennes en Italie.

En 1854, l'archiduchesse Hildegarde eut la surprise d'être reçue avec une grande familiarité par la nouvelle impératrice qui, ne lui laissant pas le temps de faire la révérence, l'embrassa sur les deux joues parce qu'elle était sa cousine. Il s'agissait de la fameuse Sissi qui ne connaissait guère l'étiquette et les usages des cours.

L'archiduchesse Hildegarde prit froid en revenant des obsèques de son frère, le roi Maximilien II de Bavière. Elle s'éteignit peu après. Elle avait 38 ans. Son corps repose dans la crypte des capucins à Vienne.

Liens internes[modifier | modifier le code]