Duc en Bavière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Certaines branches cadettes de la Maison de Wittelsbach ont eu droit au titre de courtoisie de « duc en Bavière » (Herzog in Bayern). Il semble que Charles Ier de Birkenfeld (1560-1600), de la branche palatine de Deux-Ponts, en ait fait usage le premier ; le titre fut porté non seulement par le chef de cette branche, duc de Deux-Ponts-Birkenfeld, mais aussi par les membres ayant un certain prestige, par exemple George-Jean, comte palatin de Veldenz.

Au XVIIe siècle, le rameau de Birkenfeld-Gelnhausen recueillit le titre, qu'il continua de porter après l'accession de la Maison palatine au trône de Bavière et dont le duc Max, père de Sissi, fut le représentant le plus connu.

Notes et références[modifier | modifier le code]