Grandval (Berne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Grandval.
Grandval
Blason de Grandval
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Berne
Arrondissement Jura bernois
communes limitrophes
(voir carte)
Eschert, Belprahon, Crémines, Rebeuvelier
Maire Roger Minder
Code postal 2745
N° OFS 0694
Démographie
Gentilé les Gravallons
Population 350 hab. (31 décembre 2010)
Densité 42 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 17′ 05″ N 7° 25′ 35″ E / 47.284719, 7.426397 ()47° 17′ 05″ Nord 7° 25′ 35″ Est / 47.284719, 7.426397 ()  
Altitude 600 m
Superficie 824 ha = 8,24 km2
Divers
Langue Français
Localisation

Géolocalisation sur la carte : canton de Berne

Voir sur la carte administrative du Canton de Berne
City locator 14.svg
Grandval

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Grandval

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Grandval
Liens
Site web www.grandval.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Grandval est une commune suisse du canton de Berne, située dans l'arrondissement administratif du Jura bernois.


Géographie[modifier | modifier le code]

Grandval se situe à 588 m d'altitude, à 4 km à vol d'oiseau à l'est de la ville de Moutier. Le village s'étend sur les deux côtés de la rivière La Raus dans Le Cornet, vallée aussi appelé Grand Val. Au nord, se trouve le plateau du Mont Raimeux. Ce dernier culmine à 1.302 m, ce qui en fait le point culminant de la commune de Grandval. Le plateau est constitué d'un alpage boisé. Au sud de la commune s'étend l'Oberdörferbergs (1.233 m), qui constitue le prolongement du Graitery. Le territoire communal est constitué de 51 % de forêts ou espaces boisés, 44 % de terres agricoles, 4 % de surfaces bâties et 1 % de surfaces improductives. Les communes limitrophes sont Eschert, Belprahon (à l'ouest), Roches (au nord-ouest) et Crémines (à l'est) dans le canton de Berne, Rebeuvelier (au Nord) dans le canton du Jura et Gänsbrunnen (au sud) dans le canton de Soleure.

Histoire[modifier | modifier le code]

Grandval

De 1797 à 1815, Grandval a fait partie de la France, au sein du département du Mont-Terrible, puis, à partir de 1800, du département du Haut-Rhin, auquel le département du Mont-Terrible fut rattaché. Par décision du Congrès de Vienne, le territoire de l’ancien Evêché de Bâle fut attribué au canton de Berne, en 1815.






Transports[modifier | modifier le code]

  • Sur la ligne ferroviaire Moutier- (tunnel) - Soleure
  • Autoroute A16, sortie Moutier-Nord (le sud de la jonction est actuellement en construction)

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Population résidante permanente et non permanente selon la région, le sexe, le lieu de naissance et l'état civil, en 2010 », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 15 décembre 2011).
  2. « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 23 septembre 2010)

Sur les autres projets Wikimedia :