Grandchamp (Yonne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Grandchamp.
Grandchamp
La halle & le monument aux morts
La halle & le monument aux morts
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne
Département Yonne
Arrondissement Arrondissement d'Auxerre
Canton Canton de Charny
Intercommunalité CC de l'orée de Puisaye
Maire
Mandat
Roger Tavelin
2014-2020
Code postal 89350
Code commune 89192
Démographie
Population
municipale
369 hab. (2011)
Densité 13 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 48′ 26″ N 3° 09′ 19″ E / 47.8072, 3.155347° 48′ 26″ Nord 3° 09′ 19″ Est / 47.8072, 3.1553  
Altitude Min. 153 m – Max. 224 m
Superficie 28,29 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Grandchamp

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Grandchamp

Grandchamp est une commune française située dans le département de l'Yonne en région Bourgogne.

Géographie[modifier | modifier le code]

Lieux-dits et écarts[modifier | modifier le code]

Les lieux-dits suivis d'une astérisque sont situés à l'écart de la route indiquée.

B

C

  • La Canaterie, Chemin de la Martinerie
  • La Cendronnerie, Rte de Vauvillon
  • Le Champ du Coignot*, Rte de Vauvillon
  • Le Champ au Loup*, Rte de Tannerre (D 160)
  • Le Champ des Oiseaux*, Rte de Champignelles (D 14)
  • Le Champ du Puits*, Rte de Sommecaise (D 14)
  • Les Chaumes Blanches, Rte des Chaumes Blanches (vers Villiers)
  • Les Clausses*, Rte des Chaumes Blanches (vers Villiers)
  • La Closerie, Rte de Villiers-Saint-Benoît (D 950)
  • Les Comtes*, Rte du moulin de Plancy
  • Les Coutants, Rte de Champignelles (D 14)

D

F

G

H

L

  • Les Lallus, Chemin de la Martinerie
  • La Latte*, Rte de Sommecaise (D 14)
  • Les Lavis, Chemin de la Martinerie
  • Les Lombards*, Rte de Sommecaise (D 14)

M

  • Les Maçonneries, Rte de Champignelles (D 14)
  • La Martinerie, Chemin de la Martinerie
  • Le Montois, Rte de Vauvillon

O

P

  • Les Patouillats*, Rte de Sommecaise (D 14)
  • Le moulin de Plancy, Rte du moulin de Plancy
  • Plancy*, Rte du moulin de Plancy
  • Les Pinons*, Rte des Chaumes Blanches (vers Villiers)

R

S

T

V

  • Les Vachers*, Rte de Sommecaise (D 14)
  • Vauvillon, Rte de Vauvillon
  • Volvent*, Rte de Sommecaise (D 14)

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Saint-Denis-sur-Ouanne Perreux Sommecaise Rose des vents
Malicorne N Villiers-Saint-Benoît
O    Grandchamp    E
S
Champignelles Villiers-Saint-Benoît Villiers-Saint-Benoît

Histoire[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
         
mars 2001 en cours Daniel Ruty[1]    

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 369 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
841 889 867 873 881 954 980 1 018 1 044
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 079 1 081 1 075 1 035 979 991 953 945 881
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
838 871 766 725 797 743 679 693 678
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2011
569 495 422 402 381 360 363 363 369
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2004[3].)
Histogramme de l'évolution démographique


Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Environnement[modifier | modifier le code]

La commune inclut trois ZNIEFF.

La ZNIEFF des étangs, prairies et forêts du Gâtinais sud oriental[4] totalise 15 600 ha répartis en de nombreux sites sur 27 communes[Note 3] et vise particulièrement les habitats d'eaux douces stagnantes ; les autres habitats inclus dans cette ZNIEFF sont des eaux courantes, des prairies humides et mégaphorbiaies, et des bois.
Localement, cette ZNIEFF couvre le réseau hydrographique du Péruseau au début du parcours de ce dernier et dans une zone marquée par l'eau. Sur Grandchamp ce sont 675 ha concernés sur une large part du nord-est de la commune, incluant l'étang Neuf (3,8 ha) et deux branches principales du ru des Pierres (voir l'article sur le Péruseau)[5].
La ZNIEFF du bois de Barre[6], au sud de la commune, est entièrement incluse dans la première ZNIEFF. Elle vise elle aussi principalement les eaux douces stagnantes, ici dans les bois uniquement. Elle couvre un total de 351 ha répartis sur trois communes, dont approximativement 100 ha sur Sommecaise où elle inclut l'étang des Bergeries et l'étang du Clocher ; 89 ha sur Perreux incluant l'étang de Brion, deux petits étangs voisins, et environ 80 ares de l'étang de 1,8 ha dans le bois des Levrats ; et 162 ha sur Grandchamp dont le bois de Barre, le bois Blanc, la Pâture d'Épine et la partie nord des Grands Taillis. Le tout comprend trois branches du ru des Pierres (voir l'article sur le Péruseau) et est parsemé de mares et de nombre de trous humides[5].
La ZNIEFF de la vallée de l'Ouanne de Toucy à Douchy[7], totalisant 2 675 ha répartis sur 6 communes[Note 4]. Elle vise particulièrement les habitats d'eaux courantes (milieu déterminant) ; on y trouve aussi des tourbières, marais, prairies améliorées, cultures et bocages. Sur Grandchamp, comme le nom l'indique elle couvre toute la vallée de l'Ouanne y compris tout le coteau en rive gauche en aval du hameau les Gélisses. Ele n'inclut pas le coteau en rive droite[5].

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.
  3. Les communes concernées par la ZNIEFF des étangs, prairies et forêts du Gâtinais sud oriental sont Aillant-sur-Tholon, Béon, Charny, Chassy, Chevillon, Cudot, Dracy, La Ferté-Loupière, Grandchamp, Merry-la-Vallée, Les Ormes, Parly, Perreux, Précy-sur-Vrin, Prunoy, Saint-Aubin-Château-Neuf, Saint-Denis-sur-Ouanne, Saint-Martin-sur-Ocre, Saint-Romain-le-Preux, Senan, Sépeaux, Sommecaise, Toucy, Villefranche, Villiers-Saint-Benoît, Villiers-sur-Tholon et Volgré.
  4. Les 6 communes concernées par la ZNIEFF de la vallée de l'Ouanne de Toucy à Douchy sont :
    Charny, Grandchamp, Malicorne, Saint-Denis-sur-Ouanne, Saint-Martin-sur-Ouanne, Villiers-Saint-Benoît.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Liste des maires de l'Yonne sur le site de la Préfecture de l'Yonne
  2. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  3. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2011
  4. ZNIEFF 260014900 - Étangs, prairies et forêts du Gâtinais sud oriental sur le site de l’INPN et sa carte sur le site de la DIREN. Cette ZNIEFF rassemble plusieurs sites de mêmes caractéristiques, et nombre de ces sites s'étendent sur des parties de plusieurs communes.
  5. a, b et c Position de Grandchamp sur Géoportail. Pour voir les ZNIEFF : dans les onglets de menus à gauche (verticaux), cliquer sur « catalogue de données », puis sur « Biodiversité », puis sur « Zones écologiques de nature remarquable (ZNIEFF 1) » ou sur « Zones fonctionnelles de nature remarquable (ZNIEFF 2) ». Vous pouvez faire varier la transparence des zone ZNIEFF avec leur échelle d'intensité qui se trouve dans l'onglet « Ma sélection de données », lui aussi à gauche. La couche « Limites administratives » (limites de communes) se trouve en bas du menu de l'onglet « Suggestions ».
  6. ZNIEFF 260014901 - Bois de Barre sur le site de l’INPN et sa carte sur le site de la DIREN.
  7. ZNIEFF 260014921 - Vallée de l'Ouanne de Toucy à Douchy sur le site de l’INPN et sa carte sur le site de la DIREN.