Grand Prix automobile d'Afrique du Sud 1985

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Grand Prix d'Afrique du Sud 1985

Tracé de la course

Drapeau Circuit de Kyalami

Données de la course
Nombre de tours 75
Longueur du circuit 4,104 km
Distance de course 308,800 km
Résultats
Vainqueur Drapeau du Royaume-Uni Nigel Mansell,
Williams-Honda,
h 28 min 22 s 866
(vitesse moyenne : 208,959 km/h)
Pole position Drapeau du Royaume-Uni Nigel Mansell,
Williams-Honda,
min 2 s 366
(vitesse moyenne : 236,898 km/h)
Record du tour en course Drapeau de la Finlande Keke Rosberg,
Williams-Honda,
min 8 s 149
(vitesse moyenne : 216,796 km/h)

Résultats du Grand Prix automobile d'Afrique du Sud de Formule 1 1985 qui a eu lieu sur le circuit de Kyalami près de Johannesburg le 19 octobre 1985.

Classement[modifier | modifier le code]

Pos Pilote Écurie Tours Temps/Abandon Grille Points
1 5 Drapeau du Royaume-Uni Nigel Mansell Williams-Honda 75 1 h 28 min 22 s 866 1 9
2 6 Drapeau de la Finlande Keke Rosberg Williams-Honda 75 + 7 s 572 3 6
3 2 Drapeau de la France Alain Prost McLaren-TAG 74 + 1 tour 9 4
4 28 Drapeau de la Suède Stefan Johansson Ferrari 74 + 1 tour 16 3
5 17 Drapeau de l'Autriche Gerhard Berger Arrows-BMW 74 + 1 tour 11 2
6 18 Drapeau de la Belgique Thierry Boutsen Arrows-BMW 74 + 1 tour 10 1
7 3 Drapeau du Royaume-Uni Martin Brundle Tyrrell-Renault 73 + 2 tours 17  
Abd. 11 Drapeau de l'Italie Elio De Angelis Lotus-Renault 52 Moteur 6  
Abd. 29 Drapeau de l'Italie Pierluigi Martini Minardi-Motori Moderni 45 Radiateur 20  
Abd. 1 Drapeau de l'Autriche Niki Lauda McLaren-TAG 37 Turbo 8  
Abd. 4 Drapeau de la France Philippe Streiff Tyrrell-Renault 16 Accident 19  
Abd. 12 Drapeau du Brésil Ayrton Senna Lotus-Renault 8 Moteur 4  
Abd. 27 Drapeau de l'Italie Michele Alboreto Ferrari 8 Turbo 15  
Abd. 7 Drapeau du Brésil Nelson Piquet Brabham-BMW 6 Moteur 2  
Abd. 20 Drapeau de l'Italie Piercarlo Ghinzani Toleman-Hart 4 Moteur 13  
Abd. 19 Drapeau de l'Italie Teo Fabi Toleman-Hart 3 Moteur 7  
Abd. 8 Drapeau de la Suisse Marc Surer Brabham-BMW 3 Moteur 5  
Abd. 24 Drapeau des Pays-Bas Huub Rothengatter Osella-Alfa Romeo 1 Panne électrique 21  
Abd. 22 Drapeau de l'Italie Riccardo Patrese Alfa Romeo 0 Collision 12  
Abd. 23 Drapeau des États-Unis Eddie Cheever Alfa Romeo 0 Collision 14  
Np. 33 Drapeau de l'Australie Alan Jones Lola-Hart Malade 18  

Légende :

  • Abd.=Abandon - Np.=Non partant

Pole position et record du tour[modifier | modifier le code]

  • Pole position : Nigel Mansell en 1 min 02 s 366 (vitesse moyenne : 236,898 km/h).
  • Meilleur tour en course : Keke Rosberg en 1 min 08 s 149 au 74e tour (vitesse moyenne : 216,796 km/h).

Tours en tête[modifier | modifier le code]

À noter[modifier | modifier le code]

  • 2e victoire pour Nigel Mansell.
  • 21e victoire pour Williams en tant que constructeur.
  • 6e victoire pour Honda en tant que motoriste.
  • 1ers points pour Gerhard Berger. Berger, au volant de la seconde monoplace de l'écurie ATS, s'était classé sixième du Grand Prix d'Italie 1984 mais n'avait pas inscrit de point car l'écurie n'avait, à l'entame du championnat, engagé qu'une seule voiture.
  • En réalisant un temps de 1 min 02 s 366, Nigel Mansell (Williams-Honda) réalise la pole position la plus rapide de l'histoire du championnat du monde de Formule 1.
  • Alan Jones (Lola-Hart), qualifié en 18e position sur la grille de départ n'a pas pris part à la course en raison de problèmes de santé.
  • Philippe Streiff a piloté la seconde voiture de l'écurie Tyrrell-Renault en remplacement du jeune espoir allemand Stefan Bellof, décédé lors des 1 000 kilomètres de Spa.
  • À la demande du gouvernement français qui dénonce la politique d'Apartheid du gouvernement sud-africain, les écuries Ligier et Renault n'ont pas pris à la course, tout comme l'écurie allemande Zakspeed, pour la même raison.
  • Quelques jours après la course, le président de la FISA, Jean-Marie Balestre, annonce que le championnat du monde de Formule 1 ne retournerait plus en Afrique du Sud en raison de l'Apartheid.
  • Dernier Grand Prix de Formule 1 dont la course s'est tenue un samedi.
  • Dernière course disputée sur le tracé original du circuit de Kyalami.