GX-4000

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
GX-4000
GX-4000

Fabricant Amstrad
Type Console de salon
Génération Troisième

Date de sortie Drapeau : France Septembre 1990
Fin de production 1991
Média Cartouche
Unités vendues 150 000
GX-4000

La GX-4000 est une console de jeux vidéo 8 bits d'Amstrad mise en vente en 1990. Elle est construite sur une base d'Amstrad CPC Plus et partage donc les mêmes caractéristiques que celui-ci.

Historique[modifier | modifier le code]

En 1989, les CPC se retrouvent complètement dépassés par les nouvelles machines 16 bits. Résultat, les ventes baissent et une réaction s'impose. Roland Perry, concepteur des machines de la marque, se met à l'écoute des principaux développeurs CPC. Il en résulte 3 nouvelles machines : 2 ordinateurs et 1 console.

Toujours architecturée autour du Z-80 de Zilog, la palette est étendue à 4 096, le nombre de couleurs affichables simultanément passe à 32 (16 pour la palette d'arrière plan et 15 pour la palette des sprites + transparence) mais la RAM reste à 64 Ko.
Les résolutions d'arrière plan restent identiques, 160x200 en 16 couleurs, 320x200 en 4 couleurs ou 640x200 en monochrome. La couleur 0 (transparence) est maintenant gérée, ainsi que 16 sprites zoomables disposant chacun de 15 couleurs et pouvant être d'une résolution autre que l'arrière plan.
Le scrolling pixel par pixel est désormais disponible en hardware.
Le son est toujours sur 3 voies et en stéréo avec un accès direct à la mémoire (DMA).

Présentée à la presse lors de l'été 1990, la machine bénéficie du soutien des plus grands éditeurs européens et particulièrement français (les machines Amstrad s'étant particulièrement bien vendues en France). Malheureusement, le niveau des premiers programmes est, dans l'ensemble, identique à ce que l'on observe sur les CPC ancienne génération, les jeux exploitant vraiment la console n'étant prévus que pour les mois suivants. Le lancement a lieu en septembre 1990, avec un budget publicitaire de 200 millions de francs (environ 30,5 millions d'euros). Entre 150 000 et 200 000 ventes de machines sont prévues pour fin 1990.

Mars 1991 : Après 6 mois de présence, moins de 13 000 GX-4000 sont réellement vendues. Malgré une baisse de prix significative (690 F — environ 105 €) et quelques titres supplémentaires, la durée de vie de la console n'excède pas un an. Pas plus de 150 000 exemplaires seront vendus, dont 40 000 en France d'après Amstrad. Moins d'une trentaine de titres sortiront pour la console.

À noter que les cartouches de la console fonctionnent aussi dans les ordinateurs 464+ et 6128+ de la marque.

Spécifications techniques[modifier | modifier le code]

  • Processeur principal : Zilog Z80A à 4 MHz
  • Mémoire vive (RAM) : 64 ko
  • Résolution : 160x200 et jusqu'à 640x200
  • Couleurs : palette de 4096 (16 niveaux de Rouge, de Vert et de Bleu) et jusqu'à 32 couleurs à l'écran
  • Nombre de sprites affichables : 16
  • Nombre de couleurs affichables pour les sprites : 16
  • Son : 3 voies DMA, 8 octaves
  • Mémoire de masse (cartouches de jeux) : de 128 Ko à 512 Ko
  • Dimensions (mm, approx.) : 250 (largeur) x 44 (hauteur) x 184 (profondeur)

Liste des jeux[modifier | modifier le code]

Au moins 25 jeux sont sortis sur GX-4000 :

Certains annoncés ont cependant été annulés :

Source[modifier | modifier le code]

Amstrad, « Service Manual Amstrad + », sur Logon, Amstrad,‎ 1990 (consulté le 19 août 2008)

Liens externes[modifier | modifier le code]