Tilt (magazine)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tilt.
Tilt
Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Périodicité Bimensuel puis mensuel
Genre Média vidéoludique
Date de fondation Septembre 1982
Date du dernier numéro Janvier 1994
Ville d’édition Paris[1]

Directeur de publication Jean-Pierre Roger[1]
Rédacteur en chef Bruno Barbier
Jean-Michel Blottière

Apparu en septembre 1982, Tilt fut le premier magazine français entièrement consacré au jeu vidéo sur ordinateur et console. Le nom vient du jeu de flipper, l'une des premières machines électroniques de jeu. Le 'tilt' désigne un état de la machine qui se produit lorsque le joueur est trop agressif physiquement avec la machine.

Chaque année le magazine décernait des Tilt d'or, récompenses offertes aux jeux selon divers critères (réalisation sonore, graphique...) et catégories données (jeux d'action, d'aventure, de rôle...).

Historique[modifier | modifier le code]

  • Le premier numéro paraît en septembre 1982 (le magazine est alors bimestriel), au prix de 15 francs. Il est composé de 80 pages.
  • Son prix augmente avec le no 7 pour 16,50 francs (le no 8 sera vendu 25 francs en tant que numéro spécial).
  • Le magazine devient mensuel à partir du no 10 (mars 1984).
  • Son prix augmente avec le no 15 pour 17,50 francs, puis au no 24 (septembre 1985) pour 18 francs, puis au no 29 pour 19 francs, puis au no 34 pour 20 francs.
  • Un hors-série paru en juillet 1991 devient le no 0 de Consoles + (indépendant de Tilt dès septembre de la même année).
  • Le dernier numéro de Tilt, le numéro 122, au nombre de pages réduites et au titre évocateur « Tilt fait Tilt », parait en janvier 1994.
  • Début février 2013, la société Anuman Interactive acquiert la marque Tilt avec l’approbation du tribunal de commerce de Paris[2].

Rédaction[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]