Francis Joyon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Francis Joyon Sailing pictogram.svg
Joyon Record Atlantique 2013 03.jpg
Contexte général
Sport Voile
Période active depuis 1988
Biographie
Nationalité sportive Drapeau de la France France
Naissance 28 mai 1956 (1956-05-28) (57 ans)
Lieu de naissance Hanches
* Dernière mise à jour : 31 janvier 2014

Francis Joyon, né le 28 mai 1956 à Hanches, est un navigateur français. En 2004, il est le premier marin à boucler un tour du monde sur multicoque sans escale en solitaire. Il est détenteur du record du tour du monde à la voile en solitaire en 57 j 13 h 34 min 06 s, réalisé en 2008 sur le trimaran IDEC[1]. Il a remporté la Transat anglaise en 2000.

Records en solitaire[modifier | modifier le code]

Record du tour du monde en solitaire en 2004[modifier | modifier le code]

Il bat, en 2004, le record du tour du monde en solitaire, en 72 jours, 22 heures, 54 minutes et 22 secondes. Il améliore de 20 jours le précédent record et devient aussi le premier marin au monde à boucler un tour du monde sur multicoque sans escale. Il barrait le trimaran de 27,4 mètres Idec (ancien Sport Élec d'Olivier de Kersauson), et a réalisé une moyenne de 15,5 nœuds. Cet exploit est reconnu internationalement ; lors de la conférence de presse Rodney Pattisson (en), double champion Olympique Anglais de voile, lui offre une de ses médailles d'or en lui disant: «Je n'ai rien de plus précieux, et je n'ai pas de meilleure façon d'exprimer mon admiration»[2].

Quelques mois plus tard, Ellen MacArthur bat, dans la nuit du 7 au 8 février 2005, ce record de 1 jour, 8 heures, 1 minute et 37 secondes soit 16,2 nœuds (30 km/h) de moyenne sur 50 560 km.

Record de la traversée de l'Atlantique Nord[modifier | modifier le code]

Le 6 juillet 2005 Francis Joyon bat le record de la traversée de l'Atlantique Nord à la voile en solitaire, toujours sur Idec avec un temps de 6 j 4 h 1 min et 37 s. Il bat le record établi par Laurent Bourgnon 11 ans plus tôt. Pendant cette traversée, il bat également le record de la plus grande distance sur 24h en solitaire en parcourant 543 milles nautique lors de la journée du 3 juillet 2005. Le 7 juillet, lors du convoyage retour vers sa base, Idec, sous pilote automatique et voilure réduite s'échoue sur les rochers de la pointe de Penmarch ; Francis Joyon, épuisé par son record dormait à ce moment-là et n'a pas senti la défaillance du pilote automatique. Le trimaran n'a pu être récupéré.

Record du tour du monde à la voile en solitaire 2007-2008[modifier | modifier le code]

Francis Joyon au mouillage devant Brest, avant de rejoindre le port, le dimanche 20 janvier 2008

Toujours sponsorisé par le groupe IDEC, il fait construire en 2006 un nouveau trimaran de 29,70 m, sur les plans de Nigel Irens (en), et construit chez Marsaudon Composites à Lorient.

Le vendredi 23 novembre 2007 à 11 h 05 min 52 s (heure française), à bord du nouveau trimaran IDEC, il s'élance de Brest dans une nouvelle tentative de record du tour du monde à la voile en solitaire. Pour battre le record d'Ellen MacArthur, Francis Joyon doit revenir avant le dimanche 3 février 2008 à 1 h 23 min 25 s (HF).

En cours de route, Francis Joyon établit plusieurs nouveaux record intermédiaires :

  • Il atteint l'équateur en 6 jours 16 heures et 58 minutes, soit dix heures de moins que le temps d'Orange II en équipage dans le trophée Jules-Verne[3].
  • En franchissant ensuite, le 8 décembre 2007, à 18 h 21, heure française, la longitude exacte du cap de Bonne-Espérance, il établit en 15 jours, 7 heures 16 minutes un record sur la distance Brest-Bonne-Espérance[4]. Ce chrono exceptionnel fait de lui le skipper le plus rapide de tous les temps en solitaire sur cette distance. C'est aussi une performance plus rapide que les temps établis en 2002 et 2003 par les multicoques géant Orange I et Géronimo pourtant maniés en équipage. Seul Orange 2, le maxi catamaran de Bruno Peyron et son équipage ; détenteur du Trophée Jules-Verne ; aura fait mieux en 2005 avec un temps de 14 jours 5 heures 21 minutes.
  • Le dimanche 16 décembre 2007 à 01h33 TU, Francis Joyon coupe à bord d'IDEC la longitude Cap Leeuwin. Il établit sur la distance cap de Bonne-Espérance-cap Leeuwin un nouveau temps de référence en 7 jours 8 heures et 12 minutes[5]. Il améliore de 21 minutes le temps réalisé en 2005 par le trimaran Orange 2 mené en équipage et de 3 jours celui d'Ellen MacArthur en 2004.

Le 19 janvier 2008 à 23 h 39 UTC, il coupe la ligne d'arrivée à l'entrée du goulet de Brest. Il bat ainsi le Record du tour du monde à la voile en solitaire en 57 jours 13 heures 34 minutes 6 secondes[1]. Il pulvérise le précédent record d'Ellen MacArthur de 14 jours 44 minutes 27 secondes et établit le deuxième meilleur chrono de tous les temps derrière le maxi catamaran Orange II, skippé par Bruno Peyron et ses 14 hommes d'équipage.

Ce record du tour du monde à la voile en solitaire est toujours en cours. Il est aussi le seul à l'avoir battu à deux reprises.

Il est désigné Marin de l'année 2008 par la Fédération française de voile le 8 décembre 2008.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Records en solitaire sur multicoque[modifier | modifier le code]

Résultats dans les courses à la voile[modifier | modifier le code]

IDEC sous voiles au départ de la route du rhum 2010

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Depuis 2008, Francis Joyon est chevalier de la Légion d'honneur[10],[11].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]