Filip Djordjevic

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Đorđević.
Filip Đorđević
Pas d'image ? Cliquez ici.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Italie Lazio Rome
Numéro 9
Biographie
Nationalité Drapeau : Serbie Serbe
Naissance 28 septembre 1987 (27 ans)
Lieu Belgrade (Yougoslavie)
Taille 1,86 m (6 1)
Période pro. Depuis 2005
Poste Attaquant
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
2005-2008 Drapeau : Serbie Étoile rouge Belgrade 012 0(0)
2006-2007 Drapeau : Serbie Rad Belgrade 035 (13)
2008-2014 Drapeau : France FC Nantes 198 (68)
2014- Drapeau : Italie Lazio Rome 017 0(7)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
2008-2009 Drapeau : Serbie Serbie espoirs 014 0(8)
2012- Drapeau : Serbie Serbie 014 0(4)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 21 décembre 2014

Filip Djordjevic (en serbe Filip Đorđević ou Филип Ђорђевић) est un footballeur international serbe né le 28 septembre 1987 à Belgrade. Il évolue à la Lazio Rome au poste d'attaquant.

Biographie[modifier | modifier le code]

Étoile Rouge de Belgrade & FK Rad Belgrade[modifier | modifier le code]

Filip Djordjevic commence sa carrière au sein du club de sa ville natale, l'Étoile rouge de Belgrade en 2005. Ce club serbe historique lui permet de jouer trois matchs de tour préliminaire de Ligue des champions, dont deux comme titulaire. Une fois son club éliminé et reversé en Coupe de l'UEFA, Filip Djordjevic participe à trois matchs de cette compétition.

En quête de temps de jeu, Filip Djordjevic est prêté au FC Rad, le troisième club de Belgrade alors en deuxième division, pour la saison 2006/2007. Ayant acquis une place de titulaire, il parvient à marquer 16 buts en 35 apparitions, faisant de lui le meilleur buteur de la saison en D2. De retour à l’Étoile Rouge de Belgrade pour la saison 2007-2008, Filip ne parvient pas à se faire une place dans l'équipe et est alors prêté avec option d'achat au mercato hivernal au FC Nantes.

FC Nantes[modifier | modifier le code]

Il marque son premier but sous ses nouvelles couleurs au bout de sa troisième apparition, lors du déplacement à Brest. Il récidive lors des 2 matchs suivants (Bastia et Sedan) en marquant 3 buts en 2 rencontres. Le 29 février, il se voit récompensé de sa bonne forme actuelle en connaissant sa première titularisation au FC Nantes pour la réception de Libourne-Saint-Seurin. Il fête celle-ci en offrant le but de l'égalisation (2-2) d'une reprise de volée. Il est élu joueur du mois de février 2008 en Ligue 2. Il termine finalement sa première saison nantaise avec sept buts au compteur en seulement six mois, participant grandement à la remontée du club en Ligue 1.

Le 26 juin 2008, il signe un contrat de 4 ans avec le FC Nantes[1]. Mais malgré ses performances impressionnantes en L2 l'année précédente, Djordjevic ne parviendra pas à s'imposer en L1 lors de la saison 2008/2009. Cette difficulté s'explique par une blessure qui le perturbe tout au long de la saison, ainsi que par le recrutement du Croate Ivan Klasnić en attaque. Malgré des prestations peu convaincantes, ce dernier reste systématiquement titulaire au détriment de Filip. Il parviendra tout de même à marquer à deux reprises en championnat.

Le FC Nantes est toutefois relégué et évolue donc en Ligue 2 au cours de la saison 2009/2010. Cependant, le club ne parvient pas à enchaîner les victoires et change deux fois d'entraîneur au cours de la saison. Dans un club instable, aucune équipe-type ne se dégage et Filip Djordjevic ne parvient pas à s'imposer durablement en attaque, marquant seulement deux buts au cours de la saison.

La saison 2010-2011 marque en revanche un cap dans sa carrière. Dès le stage de préparation, l'entraîneur nantais Baptiste Gentili le sent plus concerné et lui accorde une place de titulaire indiscutable à la pointe de l'attaque. Le 1er octobre 2010, il réalise un doublé, permettant à l'équipe nantaise de s'imposer contre Ajaccio (3-2). En pleine confiance, il termine meilleur buteur du club à la fin de la saison avec 12 réalisations en championnat, complétées par 4 passes décisives.

Si l'atout majeur de Filip Djordjevic est son jeu de tête, son statut de titulaire indiscutable au cours de la saison 2010-2011 lui permet de démontrer des qualités plus techniques et de développer son apport collectif, notamment par le biais de nombreuses déviations.

Le 30 août 2011, il prolonge son contrat de deux ans et est désormais lié aux Canaris jusqu'en 2014[2]. Débutant la saison 2011-2012 avec un nouveau statut, Filip Djordjevic se blesse en début d'exercice, le nouvel entraîneur Landry Chauvin alignant alors ses dernières recrues en attaque. Cependant, le début de saison est difficile pour le club et dès son retour de blessure, Filip Djordjevic redevient titulaire et marque à deux reprises, permettant à son club de remonter au classement.Mais la saison Nantaise ne se conclut pas par une montée du club. Filip marque six buts, dont une madjer au point de pénalty contre Angers le 14 janvier 2012. Après les départs de Sylvain Wiltord, Florian Raspentino et de l'entraîneur Landry Chauvin. Filip Djordjevic devient l'homme de base de l'attaque Nantaise. Mais lors des 3 premières journées de la saison, le Serbe n'est pas en réussite. Il frappe plusieurs fois les poteaux et le public Nantais commence à montrer son agacement envers le salaire le plus cher de l'effectif Nantais. Mais le match contre Tours lors de la 4e journée va être un tournant, après 6 mois de disette. Filip Djordjevic inscrit un doublé et donne la victoire à son équipe, puis il continue les matchs suivants avec encore un doublé contre le Mans et un but à Arles. Après la trêve internationale le Serbe ne s'arrête pas, il inscrit le but égalisateur au Havre puis un doublé à domicile contre Lens. Avec une victoire 4-0 du FC Nantes face aux Lensois. Il réduit la marque au match à Ajaccio contre le Gazélec ce qui n'empêche pas la défaite des canaris 3 buts à 1. Au 5 octobre 2012 il porte ses statistiques à 9 buts en 10 matchs à égalité en tête du classement des buteurs avec le Monégasque Ibrahima Touré et l'Angevin (ex-Nantais) Claudiu Keseru. La nouvelle trêve internationale n'atteint pas son efficacité puisque dès le match de reprise face à Dijon, il transforme un pénalty qu'il a lui-même provoqué à la suite d'une splendide action individuelle. Ce but lui permet de rejoindre Touré et Keserü en tête du classement des buteurs avec 10 réalisations en 11 matchs.

Le 26 octobre 2012, il est élu meilleur joueur de Ligue 2 du mois de septembre.

Le 27 octobre, lors du match de haut de tableau de la douzième journée Monaco - Nantes (0-2), Filip inscrit un doublé lui permettant de prendre deux longueurs d'avance sur son concurrent direct Ibrahima Touré. Il ouvre le score sur une tête à la 25' pourtant hors-jeu. Dix minutes plus tard, il fait le break en étant seul au milieu des cages à la suite d'une tête de Madouni repoussé par le portier monégasque. Cet hold-up permet au FC Nantes de devenir co-leader de la Ligue 2.

Le 3 novembre 2012, il inscrit d'une magnifique talonnade son 13e but de la saison dans le derby contre Angers devant plus de 36 000 spectateurs à La Beaujoire. Il permet au FC Nantes de prendre la tête de la L2.

Le 14 mai 2013, il inscrit un but extrêmement important à Caen qui permet à Nantes de presque valider son billet pour la L1. Le 17 mai, son club, le FC Nantes, accède en Ligue 1 après une victoire 1-0 contre Sedan.

Le Serbe termine la saison avec 20 buts en Ligue 2, juste derrière le meilleur buteur de l'exercice Yatabaré. Néanmoins, durant l'été on apprend que Djordjevic souhaite quitter le club, plusieurs rumeurs le voit partir en Angleterre et Southampton plus particulièrement, mais aucun accord n'est trouvé.

Il redémarre la saison en inscrivant le premier but des Canaris en Ligue 1 face à Bastia où le FCN s'impose sur le score de 2 à 0. Le FC Nantes réalise ensuite un bon début de saison alors qu'il bat son record de buts inscrits en Ligue 1. Après douze journées, il a déjà marqué sept buts dont un doublé.

Il est expulsé face à l'Olympique lyonnais le 9 février 2014, après avoir fait mine d'envoyer de la main le ballon sur l'arbitre, suite à une faute nantaise signalée[3].

Le 19 mars 2014, Filip Djordjevic annonce sa signature à la Lazio de Rome pour la saison suivante. En fin de contrat, il part gratuitement du FC Nantes. Après cette annonce, il est blessé au genou et rate les 5 matchs suivants de la saison. Remis contre Toulouse où Der Zakarian ne l'aligne pas, il refuse de s'entrainer avec le FC Nantes et de jouer les deux derniers matchs de la saison (respectivement contre Saint-Étienne et à Bastia).

Lazio Rome[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Filip Djordjevic au 20 octobre 2014[4]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd
2007-2008 Drapeau de la France FC Nantes Ligue 2 18 7 0 1 0 0 - - - - 19 7 0
2008-2009 Drapeau de la France FC Nantes Ligue 1 19 2 0 1 0 0 - - - - 20 2 0
2009-2010 Drapeau de la France FC Nantes Ligue 2 19 2 1 1 0 0 - - - - 20 2 1
2010-2011 Drapeau de la France FC Nantes Ligue 2 36 12 5 5 4 0 - - - - 41 16 5
2011-2012 Drapeau de la France FC Nantes Ligue 2 28 6 4 3 1 0 - - - - 31 7 4
2012-2013 Drapeau de la France FC Nantes Ligue 2 34 20 2 4 3 0 - - - - 38 23 2
2013-2014 Drapeau de la France FC Nantes Ligue 1 27 10 3 2 2 0 - - - - 29 12 3
Sous-total 176 58 16 17 10 0 - - - - 193 68 16
2014-2015 Drapeau de l'Italie Lazio Rome Serie A 7 5 0 1 0 0 - - - - 8 5 0
Sous-total 7 5 0 1 0 0 - - - - 8 5 0
Total sur la carrière 183 63 16 18 10 0 - - - - 201 73 16

Sélection serbe[modifier | modifier le code]

Filip Djordjevic a été convoqué pour la première fois par le sélectionneur espagnol de la Serbie Javier Clemente le 24 novembre 2007 pour un match à domicile contre le Kazakhstan, comptant pour les éliminatoires de l'Euro 2008, mais il n'a pas eu l'occasion d'entrer en jeu.

À la suite de ses bonnes performances lors de la saison 2012-2013 avec le FC Nantes, il est convoqué pour la première fois par Siniša Mihajlović en équipe de Serbie de football, en novembre 2012. Il inscrit son premier but, deux minutes après être rentré sur le terrain et avoir fait ses débuts officiels contre le Chili. Il possède actuellement neuf sélections pour trois buts[5].

Clt. Date Adversaire Domicile/Extérieur/Neutre Score final But inscrit Compétition
1. 14 novembre 2012 Drapeau : Chili Chili Extérieur V 1 - 3 Buteur à la 47e minute Match amical
2. 6 février 2013 Drapeau : Chypre Chypre Extérieur V 1 - 3 Non Match amical
3. 22 mars 2013 Drapeau : Croatie Croatie Extérieur D 2 - 0 Non Qualifications pour la Coupe du monde 2014
4. 26 mars 2013 Drapeau : Écosse Écosse Domicile V 2 - 0 Non Qualifications pour la Coupe du monde 2014
5. 6 septembre 2013 Drapeau : Croatie Croatie Domicile N 1 - 1 Non Qualifications pour la Coupe du monde 2014
6. 10 septembre 2013 Drapeau : Pays de Galles Pays de Galles Extérieur V 0 - 3 Buteur à la 8e minute Qualifications pour la Coupe du monde 2014
7. 11 octobre 2013 Drapeau : Japon Japon Domicile V 2 - 0 Non Match amical
8. 15 octobre 2013 Drapeau : Macédoine Macédoine Domicile V 5 - 1 Non Qualifications pour la Coupe du monde 2014
9. 15 novembre 2013 Drapeau : Russie Russie Extérieur N 1 - 1 Buteur à la 31e minute Match amical

Palmarès[modifier | modifier le code]

Citations[modifier | modifier le code]

Réputé pour son franc-parler, Djordjevic a parfois lâché des phrases cinglantes dans la presse.

• « Qu'il me donne un papier et qu'il paye ! », évoquant son président Waldemar Kita et son éventuelle prolongation de contrat.

• « À chaque but, c’est plus cher pour le président. », dans l'émission Téléfoot du 20 octobre 2013, encore une fois à propos d'un éventuel renouvellement de son contrat terminant en juin 2014.

• « Certains ont plus pensé à récupérer des maillots des joueurs du PSG qu’à faire mieux pendant le match. », épinglant ses coéquipiers après la lourde défaite (0-5) face au PSG lors de la 21e journée de la saison 2013-2014 de Ligue 1.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Signature de Djordjevic sur le site du FC Nantes fcna.fr
  2. « Filip Djordjevic prolonge de deux saisons ! », sur fcnantes.com,‎ 30 août 2011
  3. La 24ème journée en vidéo, Ligue 1 Officiel, Dailymotion, 9 février 2014
  4. Statistiques de Filip Djordjevic sur footballdatabase.eu
  5. (en) National Football Teams

Liens externes[modifier | modifier le code]