Famille de Brézé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Maison de Dreux-Brézé.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brézé (homonymie).
Famille de Brézé
Armes de la famille.
Armes de la famille :
Blasonnement D'azur, à un écusson d'argent, bordé d'or, en abîme, acc. de huit croisettes d'or en orle, 3 en chef, 2 aux flancs et 3 en pointe[1].
Période XIVe siècle - XVIIe siècle
Pays ou province d’origine France anjou.svg Anjou
Allégeance Pavillon royal de la France.svg Royaume de France
Fiefs tenus La Varenne Page d'aide sur l'homonymie
Maulévrier
Anet
Comté d'Évreux
Demeures Château de Brézé
Château d'Anet
Charges Sénéchal de Normandie
Grand veneur de France
Fonction(s) militaire(s) Maréchal héréditaire de Normandie

Maison de Brézé, famille noble et ancienne de l'Anjou qui tire son nom d'une seigneurie située à 19 kilomètres de Saumur.

Histoire[modifier | modifier le code]

Elle s'illustre, au XVe siècle par le grand sénéchal Pierre de Brézé († 1465), par le grand sénéchal de Normandie Jacques de Brézé († 1494), qui épousa une fille de Charles VII et d'Agnès Sorel et par Louis de Brézé († 1531), grand sénéchal de Normandie, qui épousa Diane de Poitiers (future maîtresse d'Henri II).

A sa suite, la seigneurerie de Brézé passe à la maison de Maillé puis à la maison de Condé. Elle est cédée en 1682, par Louis II de Bourbon-Condé, par échange du marquisat de la Galissonnière, propriété de Thomas de Dreux, conseiller au Parlement de Paris.

Quelques membres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]