Pierre de Brézé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Maison de Brézé.

Pierre de Brézé (1412 - mort le 16 juillet 1465 à Montlhéry) est grand sénéchal d'Anjou, de Poitou et de Normandie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pierre de Brézé aide puissamment Charles VII à chasser les Anglais de France, à la fin de la guerre de Cent Ans (prise de Verneuil, 9 juillet 1449). Il participe à la disgrâce de Georges de la Trémoille à la suite de la révolte dite de la Praguerie. En 1461, il est écarté par le nouveau roi Louis XI qui ne peut supporter auprès de lui le favori d'Agnès Sorel. Toutefois, l'agitation de duc de Bretagne François II inquiète Louis XI, qui nomme Brézé grand sénéchal et capitaine de Rouen en 1464 en lui confiant la défense de la Normandie[1].

Il meurt au combat à la bataille de Montlhéry, dans la guerre dite du Bien-Public.

Son tombeau, un enfeu de style flamboyant de la fin du XVe siècle, se trouve dans la chapelle de la Vierge de la cathédrale de Rouen. Il y est enterré avec sa femme Jeanne du Bec-Crespin, non loin du tombeau de leur petit-fils Louis.

Il est le père de Jacques de Brézé (v. 1440-1494) et le grand-père de Louis de Brézé (vers 1460-1531), précité.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean Favier, Louis XI, Fayard 2001 (réed.2012), p. 452
  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierre Bernus, « Le rôle politique de Pierre de Brezé au cours des dix dernières années du règne de Charles VII (1451-1461) », in Bibliothèque de l'école des chartes, 1908, vol. 69, no 69, [lire en ligne], p. 303-347.