Fabrice Midal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Fabrice Midal (né en 1967 à Paris) est un philosophe français, spécialiste du bouddhisme.


Biographie[modifier | modifier le code]

Né en 1967, dans une famille juive ashkénaze, Fabrice Midal se tourne très tôt vers le bouddhisme et étudie auprès de nombreux maîtres de la tradition tibétaine : Khandro Rinpoché, Thrangu Rinpoché, Khenpo Tsultrim Gyamtso Rinpoché, le Lopön Tenzin Namdak… Mais son engagement principal est marqué par la rencontre à vingt ans, de l’enseignement et de l’œuvre de Chögyam Trungpa. Il s’engage dans la pratique de la méditation telle que ce maître historial l’a présentée pour l’Occident. Il y puise alors tout ce qui fera son inspiration ultérieure : un bouddhisme non-dogmatique, ouvert à la poésie, à la liberté, en faveur d'un engagement social, politique et artistique. L’essentiel de sa formation ne se fera pas pour autant à l’Université, mais en classe de khâgne au Lycée Pasteur de Neuilly-sur-Seine de 1994 à 2001. Il se rend tous les jours, pendant sept ans, comme auditeur libre, au cours de philosophie de François Fédier, rencontre dont il évoque l'importance dans Au service du sacré. Parallèlement, Francisco Varela lui fera faire ses premiers pas dans la méditation (Risquer la liberté). En 1999, il obtient, à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, une thèse de doctorat en philosophie portant sur le sens du sacré dans les œuvres d’art moderne. Il se met à enseigner la photographie à l'Université de Paris VIII. (La photographie). Il devientdirecteur de la collection « Evolution » chez Pocket[1] et de la collection "Esprit d’Ouverture" chez Belfond[2]. En 2007, il fonde l’association Prajna & Philia pour se donner les moyens d’établir un bouddhisme d’Occident.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Fabrice Midal est l'auteur d'une vingtaine d'ouvrages traçant par delà philosophie, méditation, art moderne et poésie, un chemin où il se risque à la liberté et tente de rafraîchir notre représentation de l’amour.

Il est le biographe du maître bouddhiste Chögyam Trungpa, (Trungpa, et Chögyam Trungpa, une révolution bouddhiste).

Une œuvre et un personnage qui l'on conduit à travailler sur le sens des mythes et des dieux au cœur du bouddhisme tantrique (Mythes et Dieux tibétains), sur le sens de la chevalerie occidentale (L'esprit de la chevalerie) comme voie de dépassement de soi, vivifiant la dignité de l’homme hors de tout dogme religieux.

Il a également travaillé sur la pensée de Martin Heidegger. Élève du philosophe François Fédier, il a dirigé un livre d'hommage intitulé La Fête de la pensée.

Artiste plasticien, il présente également l'art comme une possible voie spirituelle, faite d'attention et de présence au monde (Petit traité de la modernité dans l’art, Pocket, 2007). Pour cela il interroge aussi bien l'œuvre de Jackson Pollock que celles de Sappho, Marina Tsvetaïeva[3],[4] Paul Cézanne, Mme Guyon, Rainer Maria Rilke [5], René Char [6], Therèse de Lisieux, Hölderlin[7], Simone Weil, autant d'auteurs à l'aide desquels il tente d'apporter un regard neuf sur la modernité par le truchement d'une démarche poétique.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • La pratique de l’éveil de Tilopa à Trungpa. L'école Kagyü du bouddhisme tibétain, Paris, Le Seuil, 1997.
  • Le Manuel de No Big Deal, Paris, Les Éditions du Musée du sourire, 1998.
  • Mythes et dieux tibétains. Une entrée dans le monde sacré, Paris, Le Seuil, 2000.
  • Trungpa. Biographie, Paris, Le Seuil, 2002.
  • Chögyam Trungpa pour chaque moment de la vie, textes présentés et réunis par Fabrice Midal, Paris, Le Seuil, 2004.
  • L’esprit de la chevalerie. Des atouts pour l’homme moderne, Paris, Presses de la Renaissance, 2005.
  • Jésus, Bouddha. Quelle rencontre possible ?, avec Dennis Gira, Paris, Bayard, 2006.
  • Quel bouddhisme pour l'Occident ?, Paris, Le Seuil, « La couleur des idées », 2006.
  • Chögyam Trungpa, une révolution bouddhiste, Éditions du Grand Est, 2007
  • Petit traité de la modernité dans l’art, Paris, Pocket, « Agora », 2007.
  • La Photographie, Éditions du Grand Est, 2007.
  • Au service du sacré, Sauter à l’angle moderne, Éditions du Grand Est, 2007.
  • Le Bouddhisme à travers 100 chefs-d'œuvre, Paris, Presses de la Renaissance, 2007.
  • Introduction au Tantra Bouddhique. L'incandescence de l'amour, Paris, Fayard, 2008.
  • ABC du Bouddhisme, Éditions Grancher, 2008.
  • Jackson Pollock ou l'invention de l'Amérique, Éditions du Grand Est, 2008.
  • Rainer Maria Rilke, l'amour inexaucé, Paris, Le Seuil, "Points", 2009.
  • Risquer la liberté. Vivre dans un monde sans repères, Paris, Le Seuil, 2009.
  • Pourquoi n'y a-t-il-pas de chemin spirituel possible sans un maître ?, Éditions du Grand Est, 2009.
  • La voie du Chevalier. Dépassement de soi, spiritualité et action, Paris, Payot, 2009.
  • Et si de l'amour on ne savait rien ?, Paris, Albin Michel, 2010.
  • Préceptes de vie des philosophes grecs, Presses du Châtelet, 2010.
  • Mandalas. Retrouver l'unité du monde, Paris, Le Seuil, 2010.
  • Pourquoi la poésie ?, Paris, Pocket, « Agora », 2010.
  • Conférences de Tokyo. Martin Heidegger et la pensée bouddhique, Paris, Les Editions du Cerf, 2012.
  • Auschwitz, l'impossible regard, Paris, Editions du Seuil, 2012.


Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :