Edmund Burns

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Burns.

Edmund Burns

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Dans The Shadow of the Eagle (1932)

Naissance 27 septembre 1892
Philadelphie
Pennsylvanie, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès 2 avril 1980 (à 87 ans)
Los Angeles
Californie, États-Unis
Profession Acteur
Films notables L'Admirable Crichton
Les Loups de Montmartre
She Goes to War

Edmund Burns (souvent crédité Edward Burns) est un acteur américain, né le 27 septembre 1892 à Philadelphie (Pennsylvanie), mort le 2 avril 1980 à Los Angeles (Californie).

Biographie[modifier | modifier le code]

Edmund Burns débute au cinéma avec un petit rôle non crédité dans Naissance d'une nation de D. W. Griffith (avec Lillian Gish et Mae Marsh), sorti en 1915. Suivent près de soixante-dix autres films muets (majoritairement américains) jusqu'en 1929, dont L'Admirable Crichton (1919) de Cecil B. DeMille et Les Loups de Montmartre de Sidney Olcott (1924), tous deux avec Gloria Swanson, ainsi que She Goes to War d'Henry King (partiellement sonorisé, 1929, avec Eleanor Boardman).

Après le passage au parlant, il apparaît encore dans une trentaine de films. Notamment, il est acteur de second rôle dans quelques séries B, comme le serial L'Aigle de la mort (The Shadow of the Eagle) de Ford Beebe et B. Reeves Eason (1932, avec John Wayne). Mais il tient surtout des petits rôles (souvent non crédités), comme dans Tête brûlée de John Ford (1932, avec Ralph Bellamy et Gloria Stuart), Female de Michael Curtiz (1933, avec Ruth Chatterton et George Brent), ou encore Cléopâtre de Cecil B. DeMille (1934, avec Claudette Colbert dans le rôle-titre). Ses deux derniers films sortent en 1936 (dont Hollywood Boulevard de Robert Florey, avec John Halliday et Marsha Hunt), après quoi il se retire définitivement.

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

(films américains, sauf mention contraire)

Liens externes[modifier | modifier le code]