Edgar Allan Poe (procureur général)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Poe et Edgar Allan Poe (homonymie).

Edgar Allan Poe, né le 15 septembre 1871 à Baltimore, décédé le 29 novembre 1961 à Chestnut Hill, quartier de Philadelphie, est procureur général de l'État du Maryland de 1911 à 1915. Fils de l'ancien procureur général du Maryland John Prentiss Poe, il reçoit le prénom du célèbre auteur Edgar Allan Poe, son cousin au deuxième degré, mort en 1849[1],[2].

Poe entre à l'université de Princeton, où il joue à l'équipe universitaire de football américain. Il est le quarterback de l'équipe de 1889. Après cette saison, il est nommé le quarterback de toutes les équipes américaines de football américain universitaire de l'année 1889 — la première équipe sélectionnée. Après que Princeton a battu Harvard, 41-15, un homme de Harvard aurait demandé à un ancien étudiant de Princeton si Poe est lié au grand Edgar Allan Poe. D'après la légende, « l'ancien étudiant le regarda avec étonnement et répondit, "Il est le grand Edgar Allan Poe"[1]. »

Diplômé Phi Beta Kappa en 1891 avec le baccalauréat ès Arts, Poe entre à l'école de droit de l'université du Maryland, dont il sort diplômé en 1893. Après un voyage de plus d'un an à travers l'Europe, Poe rejoint son père et ses frères dans le cabinet d'avocats familial John P. Poe & Sons. Il est nommé adjoint du procureur de l'État pour Baltimore en 1900, un poste qu'il occupe jusqu'en 1903. Il est également city solicitor adjoint et city solicitor de la ville pour Baltimore avant d'être élu procureur général du Maryland, un poste qu'il occupe de 1911 à 1915[3].

En 1895, Poe épouse Annie T. McKay. Ensemble, ils ont un fils, Edgar Allan Poe Jr, également diplômé de Princeton, qui a été grièvement blessé durant la Première Guerre mondiale, alors qu'il sert dans le corps des Marines des États-Unis comme second lieutenant en France[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Memories of the Poe brothers, Princeton Weekly Bulletin,‎ 13 octobre 2003 (lire en ligne).
  2. (en) Floyd Conner, Football's Most Wanted, Washington, Brassey's,‎ 2000, 1e éd. (ISBN 978-1-57488-309-1, liens OCLC? et LCCN?, lire en ligne), p. 47.
  3. Clayton Colman Hall, Baltimore, Lewis Historical Publishing Co.,‎ 1912 (lire en ligne), p. 691-692.
  4. (en) « Hopes to Avenge John Poe », New York Times,‎ July 7, 1918 (lire en ligne [PDF])

Lien externe[modifier | modifier le code]