Doveton Sturdee

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sir Doveton Sturdee
1er baronnet
Sir Doveton Sturdee
Sir Doveton Sturdee

Naissance 9 juin 1859
Charlton (Kent)
Décès 7 mai 1925 (à 65 ans)
Camberley
Origine Britannique
Allégeance Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Arme Pavillon de la Royal Navy Royal Navy
Grade Amiral de la flotte
Années de service 1871 – 1921
Conflits Première Guerre mondiale
Commandement HMS Porpoise
HMS New Zealand
Distinctions

Sir Frederick Charles Doveton Sturdee, 1er baronnet, né à Charlton (Kent) le 9 juin 1859 et mort à Camberley le 7 mai 1925, est un officier de marine britannique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Issu d'une famille de marins britanniques, éduqué à la Royal Naval School de New Cross, il entre dans la Royal Navy en juillet 1871, comme cadet sur le Britannia, à l'âge de 12 ans. Au bout de deux ans il est midshipman et sert dans le Chanel Squadron et la East Indies station. En juin 1878, il est promu sous-lieutenant et après deux ans à l'école d'artillerie Excellent à Portsmouth, il obtient son grade de lieutenant et part pour la Mediterranean Fleet. Il participe alors au bombardement d'Alexandrie en 1882 où il est décoré de la Gold medal et de la Bronze Star.

Il effectue un stage à l'école des torpilleurs HMS Vernon (Portsmouth) et sert alors comme officier torpilleur sur le Bellerophon pendant trois ans et revient à l'école HMS Vernon comme enseignant. En juin 1893, il est promu Commander et est muté à l'Amirauté comme spécialiste des torpilles. À la fin 1897, il est envoyé en Australie, où il doit en 1899, gérer les tensions entre l'Allemagne et les États-Unis, au sujet des îles Samoa, ce qui lui vaut sa promotion au grade de Capitaine. Il revient alors à l'amirauté comme assistant du directeur de l'intelligence navale, puis en 1902 il est nommé chef d'état-major de la Mediterranean Fleet. En 1906, il prend le commandement du HMS New Zealand, qu'il quitte en 1910, à sa promotion comme contre-amiral, à la tête du First Battle Squadron de la Home Fleet. Il dirige l'année suivante le comité sous-marin de l'Amirauté, puis en 1912, il prend le commandement des croiseurs de la Home Fleet. Promu vice-amiral en décembre 1913, il devient à la veille de la Première Guerre mondiale, le chef d'état-major de la Royal Navy. Cependant en octobre, le retour de l'amiral John Fisher comme First Sea Lord auquel il a toujours été opposé, semble condamner sa carrière.

Bataille des Falklands[modifier | modifier le code]

Cependant, suite à la défaite de Coronel, Fisher l'envoie à la tête d'une puissante escadre dans l'Atlantique sud. Le 8 décembre 1914, alors qu'il refait son charbon, à Port Stanley aux îles Malouines, il est surpris par l'escadre de Spee qui, voyant qu'il avait affaire à trop forte partie, doit s'enfuir. Au cours de la poursuite, les forces de Sturdee coulent l'ensemble de la flotte allemande à l'exception du croiseur léger Dresden qui n'est rattrapé que quelques mois plus tard. La bataille des Falklands est une victoire presque totale qui vaut à Sturdee d'être fait baronet, par le roi, en janvier 1916. Il commande par la suite le Fourth Battle Squadron à la bataille du Jutland, devient amiral en 1917, et amiral de la flotte en 1921.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. London Gazette : n° 27908, p. 2875, 27 avril 1906
  2. London Gazette : n° 29512, p. 2932 , 17 mars 1916
  3. London Gazette : n° 29751, p. 9071, 15 septembre 1916
  4. London Gazette : n° 30116, p. 5591, 5 juin 1917
  5. London Gazette : n° 30227, p. 8208, 10 août 1917
  6. London Gazette : n° 30258, p. 8989, 28 août 1917

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :