APOEL Nicosie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

APOEL Nicosie

Logo du APOEL Nicosie
Généralités
Fondation 8 novembre 1926
Couleurs Bleu et jaune
Stade Stade GSP
(23 400 places)
Siège P.O. Box 23709
1686 Nicosie
Championnat actuel Ligue Marfin Laiki
Président Drapeau : Chypre Fivos Erotokritou
Entraîneur Drapeau : Grèce Georgios Donis
Site web www.apoelfc.com
Palmarès principal
National[1] Championnat (23)
Coupe de Chypre (20)
Supercoupe de Chypre (13)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Autre

L’APOEL Nicosie (grec moderne : Α.Π.Ο.Ε.Λ.) est un club de football chypriote basé à Nicosie. APOEL est l'acronyme de « Club de football athlétique des Grecs de Nicosie » (grec moderne : Αθλητικός Ποδοσφαιρικός Όμιλος Ελλήνων Λευκωσίας, qui se prononce Athlitikós Podosferikós Ómilos Ellínon Lefkosías).

Club le plus titré du championnat chypriote, l'APOEL Nicosie réussit 2012 l'exploit de se qualifier pour les quarts de finale de la Ligue des Champions.

Histoire du club[modifier | modifier le code]

1926–1929 : genèse[modifier | modifier le code]

Le club a été formé le 8 novembre 1926 sous le nom de POEL (grec moderne : ΠΟΕΛ; Ποδοσφαιρικός Όμιλος Ελλήνων Λευκωσίας[2], français : Club de Football Grec de Nicosie). Le club a vu le jour quand un groupe de quarante personnes, avec une vision commune, se sont rencontrés, et ont tablé sur des bases pour la création d'un club de football qui représenterait tous les grecs de la capitale. La réunion a eu lieu lors d'une confiserie traditionnelle, détenue par Charalambos Hadjioannou, dans le centre-ville de Nicosie dans la rue Ledra. Il a été décidé que le premier président du club sois Giorgos Poulias (en)[3]. Le premier siège du club est l'« Athenians Club » (grec moderne : Λέσχη Αθηναίων) dans la Ledra Street (en)[3].

Après un voyage à Alexandrie, en Égypte, en 1927, les joueurs ont montré des qualité d'athlètes sur piste (Athlétisme), et donc l'assemblée générale de 1928 a décidé de créer une équipe d'athlétisme en plus de l'équipe de football. Le nom APOEL a été adoptée pour tenir compte de cela, avec le A pour Athletic. Peu de temps après une équipe de volley-ball et une équipe de tennis de table ont vu le jour.

Les années 1930 : les premiers championnats[modifier | modifier le code]

Chypre n'a pas eu de ligue nationale avant 1932. Les clubs de football de l'époque ont joué des matches amicaux seulement. En 1932, Pezoporikos Larnaca a organisé une ligue non officielle, la première ligue à l'échelle de l'île, et elle a été remporté par l'APOEL après avoir battu l'AEL Limassol sur la finale avec 4-0. En 1934, il y avait un désaccord entre le Trast AC et l'Anorthosis Famagouste sur l'organisation de la quatrième édition. L'APOEL et l'AEL Limassol a organisé une réunion pour la fondation d'un organisme à l'échelle nationale d'administration et un officiel de la ligue à l'échelle nationale. La réunion a eu lieu au siège de l'APOEL, et le 23 septembre 1934, la création de la Cyprus Football Association a été convenu. Deux ans plus tard, l'équipe de football APOEL a fêté son premier titre de championnat de Chypre officiel. APOEL a également remporté le championnat pour les quatre années suivantes, ce qui rend cette période, un grand succès pour le club avec 5 titres consécutifs (1936-1940)[4].

Les conflits de 1948[modifier | modifier le code]

La politique allait cependant bientôt déclencher des conflits au sein de l'équipe. Le 23 mai 1948, le conseil d'administration du club envoie un télégramme à l'Association hellénique d'athlétisme amateur (grec moderne : Σ.Ε.Γ.Α.Σ., SEGAS), à l'occasion de la compétition annuelle d'athlétisme hellénique, qui comprenait que « la rébellion » est terminée. Plusieurs membres du club de gauche ont perçu le télégramme comme un commentaire politique sur la guerre civile grecque et ils se sont éloignés du club[5]. Quelques jours plus tard, le 4 juin 1948, ils fondèrent Omonia Nicosie Football Club. Omonia est à cette date, le grand rival de l'APOEL et il y a eu une animosité traditionnelle entre les fans des deux équipes.

1963-1964 : débuts dans la Coupe des coupes européenne[modifier | modifier le code]

L'équipe de football a été rapidement à nouveau au complet et a fait ses débuts dans les compétitions européennes (la première participation d'une équipe chypriote en coupe européenne) en 1963, quand ils ont affronté l'équipe norvégienne SK Gjøvik-Lyn (en) en Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe de football. Les deux victoires pour APOEL sur les deux matchs (aller 6-0, et retour 1-0) a marqué le premier succès APOEL en compétition européenne, le club est devenu ainsi la première équipe hellénique à progresser dans une compétition européenne. Le prochain tour contre les vainqueurs du tournoi, le Sporting Clube de Portugal se soldera par la plus lourde défaite jamais enregistré pour l'APOEL (16-1) et de mettre un terme aux débuts européens de l'APOEL[5].

La participation réussie dans le championnat pan-hellénique grec[modifier | modifier le code]

Le club accroche d'autres triomphes au début des années 1970. En 1973, le doublé national a été réalisé avec l'entraîneur Panos Markovic (en). L'année suivante, l'APOEL est devenu la seule équipe chypriote à n'avoir jamais été relégué du Championnat de Grèce de football. C'est aussi la dernière saison que le club a joué dans le championnat grec, en effet l'année suivante le club revient au championnat chypriote en raison de la situation explosive à Chypre en 1974[5]. 1973 a aussi vu l'équipe de basket-ball de l'APOEL gagner son premier trophée en remportant la coupe nationale. Trois ans plus tard, en 1976, le club réussit à remporter le championnat de basket-ball pour la première fois. La partie volley-ball du club a connu sa période la plus fructueuse entre 1979 et 1985 quand ils ont remporté six championnats et cinq coupes.

Les années 1980 : le retrait de Coupe des champions 1986-1987[modifier | modifier le code]

Les années 1980 sont une période relativement infructueuse pour APOEL. Ils ont seulement gagné deux championnats (1980, 1986) et une coupe (1984). En 1986 l'APOEL joue contre Beşiktaş pour le second tour de la Coupe d'Europe des clubs champions. C'était la première fois qu'une équipe chypriote fait face à une équipe turque dans une compétition de football européenne. Le gouvernement chypriote interdit à l'APOEL de jouer contre l'équipe turque, ce que le club a fait. L'APOEL a été alors puni de deux ans d'interdiction de toute compétition de l'UEFA[6]. Cette peine a été réduite plus tard à 1 an.

Les années 1990 : le doublé 1995-1996[modifier | modifier le code]

Les années 1990 furent une décennie de succès pour APOEL avec 3 championnats (1990, 1992, 1996), 5 coupes (1993, 1995, 1996, 1997, 1999) et 4 supercoupes (1992, 1993, 1996, 1999). La saison la plus fructueuse dans les années 1990 a été 1995-1996 dans laquelle APOEL a réalisé un doublé, tout en restant invaincu en championnat. L'équipe de basket-ball a remporté un double sur la même saison, ce qui rend cette saison l'idéal pour une célébration du 70e anniversaire de la création du club.

Formation de l'APOEL Football Ltd[modifier | modifier le code]

En 1996, l'APOEL Football Ltd a été créée[7]. Ceci a eu un effet significatif sur le club, car il séparait les activités de l'équipe de football de celles du club sportif. La constitution de la société a été rendue nécessaire par les difficultés financières de l'équipe face à l'époque[7]. L'entreprise a commencé ses opérations avec un capital de 600 000 £CY[7],[8].

2002-2003 : La campagne européenne[modifier | modifier le code]

En 2002, l'équipe de football effectue un impressionnant parcours européen, en jouant dix matchs avant d'être éliminée, un exploit remarquable pour un club chypriote. L'équipe participe à la Ligue des champions et est éliminé par l'AEK Athènes lors du troisième tour de qualification. Reversé en Coupe UEFA l'équipe passe le premier tour et est éliminée au deuxième tour par l'Hertha BSC.

2009-2010 : Première phase de groupes en Ligue des champions[modifier | modifier le code]

Supporters de l'APOEL lors du match contre Chelsea

Cependant, un premier succès du club dans les compétitions européennes vient le 26 août 2009, lorsque l'équipe élimine le FC Copenhague en tour qualification de la Ligue des champions en remportant 3-2 sur l'ensemble des deux matchs et atteint la phase de groupes de la Ligue des champions 2009-2010. L'APOEL dans le Groupe D, doit faire face au Chelsea FC, au FC Porto et à l'Atlético Madrid. APOEL fait ses débuts dans la Ligue des champions, en obtenant un match nul 0-0 contre l'Atlético de Madrid au premier match au stade Vicente Calderón. Au deuxième match face à des géants anglais Chelsea FC l'équipe chypriote est battue par un but de Nicolas Anelka à la 18e minute. Dans la troisième journée, l'APOEL joue contre le FC Porto au Dragão : le club prend les devants à la 22e minute sur le but contre son camp de Álvaro Pereira, mais perd finalement quand Hulk marque deux buts (33e et 48e minute). Suit un autre match contre le FC Porto, mais cette fois, à Nicosie. APOEL succombe face à la supériorité des Portugais et perd à la 84e minute après le but de Radamel Falcao. Le cinquième match de la Ligue des champions, Groupe D, voit l'APOEL se neutraliser avec l'Atletico Madrid 1-1 au stade GSP. APOEL prend l'avantage dans le 5e match après que Nenad Mirosavljević marque, mais l'Atlético de Madrid égalise avec le Portugais Simão Sabrosa à la 62e. Pour la journée 6, le 8, l'APOEL se rend à Londres pour jouer contre Chelsea FC. À Stamford Bridge l'équipe a le soutien de 6000 supporteurs qui venus de Chypre. APOEL a dit adieu à la Ligue des champions avec ce match terminé sur un nul 2-2 durant lequel il prend les devants tôt (6e minute) avec le but de Marcin Żewłakow, mais Chelsea reprend l'avantage après 20 minutes avec deux buts de Michael Essien, et de Didier Drogba ; APOEL ne baisse pas les bras et égalise avec Nenad Mirosavljević à la 87e minute. L'APOEL termine 4e dans le groupe avec le même nombre de points que l'Atlético Madrid. Le club rate la qualification pour la Ligue Europa, en raison du but à l'extérieur marqué à Nicosie par les Madrilènes.

2011-2012 : Première phase finale en Ligue des champions[modifier | modifier le code]

Lors de la saison 2011-2012, l'APOEL atteint assez facilement les barrages de la Ligue des champions. Alors opposé au Wisła Cracovie, le club chypriote perd au match aller mais refait son retard lors du match retour. Cependant, il doit arracher sa qualification lors des derniers instants du match, le club polonais ayant réduit l'écart[9].

Lors du tour suivant, l'APOEL Nicosie finit premier de son groupe, se classant devant les clubs du Zénith Saint-Pétersbourg, du FC Porto et du Chakhtar Donetsk, un véritable exploit[10].

L'APOEL est le premier club chypriote à atteindre les huitièmes de finale de cette compétition et il y affronte l'Olympique lyonnais. Il s'agit de la seconde confrontation avec un club français après le match contre le Paris Saint-Germain, joué lors de la Coupe des coupes 1993-1994[10]. Le match aller de ces huitièmes de finale, disputé au stade de Gerland, se termine sur une défaite 0-1 des Chypriotes. Cette défaite est vite effacée au match retour et l'APOEL arrache sa qualification aux tirs au but (4-3), après deux arrêts de Dionýsis Chiótis face à Alexandre Lacazette et Michel Bastos, inscrivant ainsi une nouvelle page dans l'histoire du club et du football chypriote, ainsi qualifié pour la première fois en quart de finale de Ligue des champions et qui affrontera le 27 mars le Real Madrid en match aller à Nicosie (défaite 0-3), et le match retour le 4 avril à Santiago Bernabeu, Madrid[11] (défaite 5-2)[12].

Palmarès et records du club[modifier | modifier le code]

Titres[modifier | modifier le code]


Compétitions nationales


Records du club[modifier | modifier le code]

6-0 contre Drapeau de la Norvège SK Gjøvik-Lyn pendant la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe, match aller du tour préliminaire, 1963-64[13]
6-0 contre Drapeau des Îles Féroé HB Tórshavn pendant la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe, 1997-1998[14]
  • Plus grand nombre de matchs de Championnat consécutifs sans défaite : 34 - Du 18 septembre 1946 au 23 novembre 1949.
  • Plus grand nombre de victoires consécutives Championnat : 16 - Du 21 décembre 2008 au 11 avril 2009.
  • Plus grand nombre de points en une saison de Championnat :
Système des trois points pour une victoire : 82 lors de la saison 2008-09
Système des deux points pour une victoire : 51 lors de la saison 1976-77
  • Plus grand nombre de buts marqués en une saison en Championnat: 89 lors de la saison 1966-67

L'APOEL en Europe[modifier | modifier le code]

Mis à jour: 10 décembre 2009[16]

Compétition MJ V N D Bp Bc
Ligue des champions de l'UEFA 34 9 7 18 37 55
Coupe UEFA 44 15 12 17 64 67
Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe de football 30 6 6 18 27 78
TOTAL 108 30 25 53 128 200

#Q = Tour préliminaire ; #PO = Barrages, #G = Phase des poules, #R = Tour, 1/8 = huitièmes de finale

Saison Compétition Tour Pays Club Domicile Extérieur Score cumulé
1963-1964 Coupe des coupes Q Drapeau de la Norvège SK Gjøvik-Lyn 6-0 0-1 6-1 Symbol keep vote.svg
1R Drapeau du Portugal Sporting Portugal 0-2 1-16 1-18 Symbol delete vote.svg
1965-1966 Coupe des clubs champions européens Q Drapeau de l'Allemagne SV Werder Bremen 0-5 0-5 0-10 Symbol delete vote.svg
1968-1969 Coupe des coupes 1R Drapeau : Écosse Dunfermline Athletic FC 0-2 1-10 1-12 Symbol delete vote.svg
1969-1970 Coupe des coupes 1R Drapeau de la Belgique Lierse SK 0-1 1-10 1-11 Symbol delete vote.svg
1973-1974 Coupe des clubs champions européens 1R Drapeau de l'URSS Zarya Voroshilovgrad 0-1 0-2 0-3 Symbol delete vote.svg
1976-1977 Coupe des coupes 1R Drapeau de la Grèce Iraklis Salonique 2-0 0-0 2-0 Symbol keep vote.svg
2R Drapeau de l'Italie SSC Napoli 1-1 0-2 1-3 Symbol delete vote.svg
1977-1978 Coupe UEFA 1R Drapeau de l'Italie Torino Calcio 1-1 0-3 1-4 Symbol delete vote.svg
1978-1979 Coupe des coupes 1R Drapeau de l'Irlande Shamrock Rovers 0-2 0-1 0-3 Symbol delete vote.svg
1979-1980 Coupe des coupes Q Drapeau du Danemark Boldklubben 1903 0-1 0-6 0-7 Symbol delete vote.svg
1980-1981 Coupe des clubs champions européens 1R Drapeau de l'Allemagne de l'Est BFC Dynamo Berlin 2-1 0-3 2-4 Symbol delete vote.svg
1981-1982 Coupe UEFA 1R Drapeau : Roumanie FC Argeş Piteşti 1-1 0-4 1-5 Symbol delete vote.svg
1984-1985 Coupe des coupes 1R Drapeau de la Suisse Servette FC 0-3 1-3 1-6 Symbol delete vote.svg
1985-1986 Coupe UEFA 1R Drapeau de la Bulgarie Lokomotiv Sofia 2-2 2-4 (ap) 4-6 Symbol delete vote.svg
1986-1987 Coupe des clubs champions européens 1R Drapeau de la Finlande HJK Helsinki 1-0 2-3 3-3(e) Symbol keep vote.svg
2R Drapeau de la Turquie Besiktas JK Perdu sur tapis vert (Raisons politiques) Symbol delete vote.svg
1988-1989 Coupe UEFA 1R Drapeau de la République fédérative socialiste de Yougoslavie Velez Mostar 2-5 0-1 2-6 Symbol delete vote.svg
1990-1991 Coupe des clubs champions européens 1R Drapeau de l'Allemagne FC Bayern München 2-3 0-4 2-7 Symbol delete vote.svg
1992-1993 Ligue des champions 1R Drapeau de la Grèce AEK Athènes 2-2 1-1 3-3(e) Symbol delete vote.svg
1993-1994 Coupe des coupes Q Drapeau de l'Irlande du Nord Bangor FC 2-1 1-1 3-2 Symbol keep vote.svg
1R Drapeau de la France Paris Saint-Germain 0-1 0-2 0-3 Symbol delete vote.svg
1995-1996 Coupe des coupes Q Drapeau de l'Azerbaïdjan FK Neftchi Bakou 3-0 0-0 3-0 Symbol keep vote.svg
1R Drapeau de l'Espagne Deportivo La Corogne 0-0 0-8 0-8 Symbol delete vote.svg
1996-1997 Coupe UEFA 1Q Drapeau des Îles Féroé B 71 Sandur 4-2 5-1 9-3 Symbol keep vote.svg
2Q Drapeau de la Grèce Iraklis FC 2-1 1-0 3-1 Symbol keep vote.svg
1R Drapeau de l'Espagne Espanyol de Barcelone 2-2 0-1 2-3 Symbol delete vote.svg
1997-1998 Coupe des coupes Q Drapeau des Îles Féroé HB Tórshavn 6-0 1-1 7-1 Symbol keep vote.svg
1R Drapeau de l'Autriche SK Sturm Graz 0-1 0-3 0-4 Symbol delete vote.svg
1999-2000 Coupe UEFA Q Drapeau de la Bulgarie Levski Sofia 0-0 0-2 0-2 Symbol delete vote.svg
2000-2001 Coupe UEFA Q Drapeau de l'Albanie KS Tomori Berat 2-0 3-2 5-2 Symbol keep vote.svg
1R Drapeau de la Belgique Club Bruges 0-1 0-2 0-3 Symbol delete vote.svg
2002-2003 Ligue des champions 1Q Drapeau de l'Estonie FC Flora Tallinn 1-0 0-0 1-0 Symbol keep vote.svg
2Q Drapeau de la Slovénie NK Maribor 4-2 1-2 5-4 Symbol keep vote.svg
3Q Drapeau de la Grèce AEK Athènes 2-3 0-1 2-4 Symbol delete vote.svg
2002-2003 Coupe UEFA 1R Drapeau de l'Autriche Grazer AK 2-0 1-1 3-1 Symbol keep vote.svg
2R Drapeau de l'Allemagne Hertha BSC Berlin 0-1 0-4 0-5 Symbol delete vote.svg
2003-2004 Coupe UEFA Q Drapeau de l'Irlande Derry City FC 2-1 3-0 5-1 Symbol keep vote.svg
1R Drapeau de l'Espagne RCD Mallorca 1-2 2-4 3-6 Symbol delete vote.svg
2004-2005 Ligue des champions 2Q Drapeau de la République tchèque Sparta Prague 2-2 1-2 3-4 Symbol delete vote.svg
2005-2006 Coupe UEFA 1Q Drapeau de Malte Birkirkara FC 4-0 2-0 6-0 Symbol keep vote.svg
2Q Drapeau d’Israël Maccabi Tel-Aviv 1-0 2-2 (ap) 3-2 Symbol keep vote.svg
1R Drapeau de l'Allemagne Hertha BSC Berlin 0-1 1-3 1-4 Symbol delete vote.svg
2006-2007 Coupe UEFA 1Q Drapeau de Saint-Marin SS Murata 3-1 4-0 7-1 Symbol keep vote.svg
2Q Drapeau de la Turquie Trabzonspor 1-1 0-1 1-2 Symbol delete vote.svg
2007-2008 Ligue des champions 1Q Drapeau de la Biélorussie BATE Borissov 2-0 0-3 (ap) 2-3 Symbol delete vote.svg
2008-2009 Coupe UEFA 1Q Drapeau de la Macédoine FK Pelister 1-0 0-0 1-0 Symbol keep vote.svg
2Q Drapeau : Serbie Étoile rouge Belgrade 2-2 3-3 (ap) 5-5(e) Symbol keep vote.svg
1R Drapeau de l'Allemagne FC Schalke 04 1-4 1-1 2-5 Symbol delete vote.svg
2009-2010 Ligue des champions 2Q Drapeau des Îles Féroé EB/Streymur 3-0 2-0 5-0 Symbol keep vote.svg
3Q Drapeau : Serbie Partizan Belgrade 2-0 0-1 2-1 Symbol keep vote.svg
PO Drapeau du Danemark FC Copenhague 3-1 0-1 3-2 Symbol keep vote.svg
G Drapeau de l'Espagne Atlético Madrid 1-1 0-0 N/D Symbol delete vote.svg
4e
G Drapeau de l'Angleterre Chelsea FC 0-1 2-2 N/D
G Drapeau du Portugal FC Porto 0-1 1-2 N/D
2011-2012 Ligue des champions 2Q Drapeau de l'Albanie Skënderbeu 4-0 2-0 6-0 Symbol keep vote.svg
3Q Drapeau de la Slovaquie Slovan Bratislava 0-0 2-0 2-0 Symbol keep vote.svg
PO Drapeau de la Pologne Wisla 3-1 0-1 3-2 Symbol keep vote.svg
G Drapeau de la Russie Zénith Saint-Petersbourg 2-1 0-0 N/D Symbol keep vote.svg
1er
G Drapeau de l'Ukraine Shakhtar Donetsk 0-2 1-1 N/D
G Drapeau du Portugal FC Porto 2-1 1-1 N/D
1/8 Drapeau de la France Olympique lyonnais 1-0 0-1 1-1 (4 tab à 3) Symbol keep vote.svg
1/4 Drapeau de l'Espagne Real Madrid 0-3 2-5 2-8 Symbol delete vote.svg

Effectif actuel 2014-2015[modifier | modifier le code]

Effectif de l'APOEL Nicosie
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[17] Nom Date de naissance Sélection[18] Club précédent
22 G Drapeau de la Grèce Chiótis, DionýsisDionýsis Chiótis 4/6/1977 (37 ans) Grèce AO Kerkyra
78 G Drapeau de l'Espagne Pardo, UrkoUrko Pardo 28/1/1983 (31 ans)
Rapid Bucarest
88 G Drapeau de Chypre Kissas, TasosTasos Kissas 18/1/1988 (26 ans) Chypre Formé au club
3 D Drapeau du Brésil Guilherme, JoãoJoão Guilherme 21/4/1986 (28 ans)
CS Marítimo
5 D Drapeau du Brésil Carlão, Carlão 19/1/1986 (28 ans)
FC Sochaux-Montbéliard
15 D Drapeau de Chypre Antoniades, MariosMarios Antoniades 14/5/1990 (24 ans) Chypre Formé au club
23 D Drapeau de la Grèce Papazoglou, AnastasiosAnastasios Papazoglou 24/9/1988 (25 ans)
Olympiakos
25 D Drapeau de Chypre Christofides, AndreasAndreas Christofides 14/10/1992 (21 ans)
Formé au club
28 D Drapeau du Portugal Sérgio, MárioMário Sérgio 28/7/1981 (33 ans)
Metalurg Donetsk
73 D Drapeau du Brésil Kaká, Kaká 16/5/1981 (33 ans)
Deportivo La Corogne
4 M Drapeau de Chypre Artymatas, KostakisKostakis Artymatas 15/4/1993 (21 ans) Chypre EN Paralimni
7 M Drapeau de Chypre Efrem, GeorgiosGeorgios Efrem 5/7/1989 (25 ans) Chypre AC Omonia
8 M Drapeau du Portugal Gomes, TiagoTiago Gomes 18/8/1985 (29 ans)
Blackpool FC
10 M Drapeau de Chypre Charalambídis, KonstantínosKonstantínos Charalambídis Capitaine 25/6/1981 (33 ans) Chypre Carl Zeiss Jena
11 M Drapeau de Chypre Alexandrou, NektariosNektarios Alexandrou 19/12/1983 (30 ans) Chypre AEL Larissa
14 M Drapeau de Chypre Konstantinou, AlexAlex Konstantinou 11/4/1992 (22 ans)
Apollon Limassol
16 M Drapeau du Brésil Vinícius, Vinícius 16/5/1986 (28 ans)
SC Braga
21 M Drapeau du Brésil Manduca, GustavoGustavo Manduca 8/6/1980 (34 ans)
AEK Athènes
26 M Drapeau du Portugal Morais, NunoNuno Morais 29/1/1984 (30 ans)
Chelsea FC
30 M Drapeau de l’Argentine De Vincenti, TomásTomás De Vincenti 9/2/1989 (25 ans)
Olympiakos
31 M Drapeau de Chypre Papafotis, VasiliosVasilios Papafotis 10/8/1995 (19 ans)
Formé au club
40 M Drapeau de Chypre Charalambous, DemetrisDemetris Charalambous 9/4/1997 (17 ans)
Formé au club
9 A Drapeau de l'Irlande Sheridan, CillianCillian Sheridan 23/2/1989 (25 ans) Irlande Kilmarnock FC
12 A Drapeau du Paraguay Adorno, AldoAldo Adorno 8/4/1982 (32 ans)
Apollon Limassol
20 A Drapeau de Chypre Sotiriou, PierosPieros Sotiriou 13/1/1993 (21 ans) Chypre Olympiakos Nicosie
46 A Drapeau de Chypre Aloneftis, EfstathiosEfstathios Aloneftis 29/3/1983 (31 ans) Chypre Omonia Nicosie
79 A Drapeau de l'Algérie Djebbour, RafikRafik Djebbour 8/3/1984 (30 ans) Algérie Nottingham Forest
Entraîneur(s)



Légende

Consultez la documentation du modèle

Personnalités emblématiques du club[modifier | modifier le code]

Anciens joueurs[modifier | modifier le code]

Chypre
Angleterre
Argentine
Arménie
Australie
Autriche
Brésil
Colombie
Costa Rica
Croatie
République tchèque
France
Grèce
Hongrie
Irlande du Nord
Macédoine
Maroc
Nigeria
Pays-Bas
Pologne
Portugal
Roumanie
Serbie
Slovaquie
Slovénie
Togo

Entraîneurs[modifier | modifier le code]

Mis à jour le 9 mai 2008[20].

Présidents[modifier | modifier le code]

L'APOEL a eu de nombreux présidents au cours de son histoire. Depuis la création de l'APOEL Football Ltd, les présidents du conseil d'administration de la Société (Chairman) ont pris toutes les fonctions de présidence pour le club de football. Voici les listes complètes[21] :

Présidents :

  • 1926-1958 - Georgios Poulias
  • 1958-1967 - Efthyvolos Anthoullis
  • 1967-1968 - Mihalakis Triantafyllidis
  • 1968-1969 - Takis Skarparis
  • 1969-1971 - Constantinos Loukos
  • 1971-1974 - Mihalakis Zivanaris
  • 1974-1975 - Kikis Lazaridis
  • 1975-1983 - Iakovos Filippou
  • 1983-1988 - Mihalakis Zivanaris
  • 1988-1991 - Andreas Papaellinas
  • 1991-1992 - Kykkos Fotiades
  • 1992-1994 - Mike Ioannides
  • 1994-1996 - Christos Triantafyllidis
  • 1996-1999 - Ouranios Ioannidis
  • 1999-2000 - Dinos Palmas
  • 2002-2004 - Dinos Fysentzidis
  • 2004-2007 - Yiannos Ioannou
  • 2007-2008 - Costas Schizas
  • 2008-2009 - Christodoulos Ellinas
  • 2009–présent - Prodromos Petridis

Chairman :

  • 1997-1998 - Mike Ioannides
  • 1998-2000 - Christos Triantafyllidis
  • 2000-2001 - Harris Papanastasiou
  • 2001-2006 - Prodromos Petridis
  • 2006-2008 - Kyriakos Zivanaris
  • 2008–présent - Fivos Erotokritou

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. Se prononce Podosferikos Omilos Ellinon Lefkosias
  3. a et b (grk) « History of APOEL », APOEL FC (consulté le 2008-04-13)
  4. (grk) « Ιστορική Αναδρομή », APOEL FC (consulté le 2008-05-30)
  5. a, b et c (grk) « Η ιστορία του ΑΠΟΕΛ », sansimera.gr (consulté le 2008-05-28)
  6. (grk) « Περίοδος 1980 - 1990 », APOEL FC (consulté le 2008-05-30)
  7. a, b et c (grk) « Περίοδος 1990 - σήμερα », APOEL FC (consulté le 2008-05-30)
  8. Environ 1 million d'euros
  9. Aílton frappe deux fois pour couler l'APOEL sur uefa.com, le 23 août 2011.
  10. a et b « Ils n'ont pas à se plaindre », sur www.lequipe.fr,‎ 16 décembre 2011 (consulté le 16 décembre 2011)
  11. Chiotis offre la qualification à l'APOEL sur uefa.com, le 7 mars 2012.
  12. Compte rendu du match sur yahoo
  13. (en) « UEFA Cup Winners' Cup - Season 1963-1964 - Preliminary round », UEFA,‎ 2007-12-19 (consulté le 2008-05-12)
  14. (en) « UEFA Cup Winners' Cup - Season 1997-1998 - Qualifying round », UEFA,‎ 2009-01-16 (consulté le 2009-07-07)
  15. (en) « UEFA Cup Winners' Cup - Season 1963-1964 - First Round », UEFA,‎ 2007-12-19 (consulté le 2008-05-12)
  16. (en) « Team Profile », UEFA,‎ 2009-10-2002 (consulté le 2009-10-2002)
  17. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  18. Seule la sélection la plus importante est indiquée.
  19. « David Esser » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 20130318
  20. (el) (grk) « Προηγούμενοι προπονητές », APOEL FC,‎ 2008-05-09 (consulté le 2008-05-09)
  21. (el) (grk) « Οι πρόεδροι του ΑΠΟΕΛ », APOEL FC (consulté le 2008-05-17)

Liens externes[modifier | modifier le code]