Iole

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Iole (oiseau)
Iole tenant une flèche (réminiscence de la flèche empoisonnée d'Héraclès à Nessos), miniature extraite d'un manuscrit médiéval du De mulieribus claris de Boccace, Bibliothèque nationale de France.

Dans la mythologie grecque, Iole, fille d'Eurytos, roi d'Œchalie, et sœur de Déionée et d'Iphitos, pressée par Héraclès qui ravageait les Etats de son père, se précipita du haut des remparts ; mais le vent, enflant sa robe, la soutint dans l'air et elle redescendit sans se blesser. Selon d'autres versions, Eurytos refusa sa fille au héros, ce qui fut cause de sa perte et de celle de son fils Iphitos.

C'est l'amour d'Héraclès pour Iole qui causa la jalousie de Déjanire et l'envoi de la fatale tunique de Nessos.

Voir les plaintes de Iole dans Hercule sur l'Œta de Sénèque (v. 173-225).

Bibliographie[modifier | modifier le code]