Corso (fête)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Corso.
Défilé fleuri.
Char décoré

Le corso, ou fréquemment corso fleuri, ou encore défilé de chars fleuris ou encore fête des fleurs est un défilé de chars se déroulant dans la rue au cours de fêtes locales de plein air.

Ce nom d'origine italienne signifie, en italien, « rue », parfois « promenade publique ». Le corso, comme en témoigne sa définition étymologique, est à l'origine une occasion de célébrer ensemble, en extérieur, un événement important. Celui-ci, coïncide bien souvent avec l'arrivée du printemps, tout comme celle de la période des carnavals, qui reste attachée à la fin de l'hiver, autour du Mardi gras. Depuis plus de cent ans, pour certains corsos, plusieurs générations se sont transmis ce savoir-faire, cette envie de créer chaque année quelque chose de nouveau.

À la fin du XIXe siècle, les corsos étaient composés surtout de charrettes ou tous autres véhicules décorés de branchages et de quelques fleurs. Les participants étaient bien souvent grimés comme pour le Mardi gras, ou comme l'on disait plutôt, « mâchurés ». Habillés de façon fantaisiste, ils avaient pour objectif de faire sensation, se moquer des gens de façon humoristique, attirer l'œil du spectateur, lui donner envie de participer à la liesse populaire, au son de musiques locales.

Ces chars étaient à l'origine tirés par des chevaux, parfois des bœufs, dont la tradition des fêtes de bouviers est encore très présente dans la Drôme. À cette époque, ces défilés de chars étaient appelés cavalcades, car en général tirés par des chevaux. On retrouve cette appellation, par exemple, au Carnaval de Paris, où les grands cortèges de 1896 et 1897 de la « Fête » ou « Promenade du Bœuf Gras », furent baptisés « Cavalcade du Bœuf Gras ».

C'est vers le milieu du XXe siècle qu'apparaît le mot « corso ». Après la guerre de 1914-1918, quelques voitures, parfois petits camions, sont décorés et se mêlent aux chars traditionnels. Après la Seconde Guerre mondiale, c'est l'apparition des premiers tracteurs. Les moyens de locomotion changent peu à peu, mais la tradition de fabrication des chars reste la même ou presque : sujets créés et fleuris par des associations, des quartiers ou des villages.

Exemples[modifier | modifier le code]

Saumur[modifier | modifier le code]

Article détaillé : défilé fleuri de Saumur.

Le défilé fleuri fut à Saumur l'une des fêtes qui a le plus marqué l'Histoire contemporaine de la ville.

Firminy[modifier | modifier le code]

A Firminy, le traditionnel corso de la vogue des noix se déroule le dernier dimanche de la grande fête foraine. Les différents chars représentent les différentes associations de la ville, encadrés par des fanfares internationales. Le défilé est clôturé par le célèbre char de miss corso, escorté par les élus locaux.

Luchon[modifier | modifier le code]

D'autre fêtes des fleurs sont l'occasion d'un défilé de chars fleuris comme la fête des fleurs de luchon, tous les ans au cours du mois d'Août. Le défilé des chars fleuris et accompagné de Bandas, Batucadas et Troupes étrangères. Cette fête qui se déroule sur quatre jours et l'occasion de l'élection de "miss Fleur" qui accompagné de ses daufines ouvre le défilé du dimanche après midi. En 2012, Ce sera la 113° édition!

La Réunion[modifier | modifier le code]

À La Réunion, la communauté indienne célèbre depuis plusieurs années le Dipavali avec des défilés de chars fleuris, principalement dans la partie nord-est de l'île, sans rapport toutefois avec les véritables traditions des festivités du sous-continent indien : l'inspiration est plutôt d'ordre identitaire et plus culturelle que réellement religieuse. Ainsi, cette fête est l'occasion de nombreuses manifestations : concerts, spectacles, conférences et expositions[1]... L'île célèbre aussi, autour du 14 avril, le Nouvel An tamoul.

Pasadena, Californie[modifier | modifier le code]

Le Tournoi de la parade des roses est un tournoi de chars fleuris organisés annuellement à Pasadena (Californie).

Valreas[modifier | modifier le code]

Le Corso de Valreas (Vaucluse) rassemble une douzaine de chars chaque année pour le premier week-end de août.

Nyons[modifier | modifier le code]

À Pâques, la ville organise un corso, qui attire chaque année plusieurs dizaines de milliers de visiteurs. Cet événement est fête traditionnelle qui est célébrée annuellement dans cette ville (située en Drôme Provençale) depuis l'an 1900. Ce défilé et composé le plus souvent d'une douzaine de chars fleuris. L’événement est aussi accompagné de l'élection de la reine de Nyons et de ses dauphines, les prétendantes à la couronne peuvent s'inscrire au concours de beauté dès l'age de 16 ans. Les 3 premières gagnantes ont leur place réservé sur le dernier char pour défilé dans la ville les jours de la fête de Pâques. Les chars du défilé ont longtemps servi au carnaval de Nice l'année suivante.

Références[modifier | modifier le code]

http://www.comitefetesnyons.net/corso.html