Cloisonnisme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le cloisonnisme est une technique picturale inventée en 1886 par un jeune peintre, Louis Anquetin.

Cette technique s'inspire de la technique du vitrail, des estampes japonaises (japonisme), des images d'Épinal et des arts primitifs.

Le cloisonnisme se caractérise par des zones de couleur cernées d’un trait plus foncé. Ce cerne permet de délimiter les aplats de couleur les uns par rapport aux autres. Il permet aussi de mettre en valeur les éléments peints.

Les artistes précurseurs influencés par Louis Anquetin mais aussi par le japonisme sont Paul Gauguin et Émile Bernard. Tous deux fonderont l'École de Pont-Aven dans les dernières décennies du XIXe siècle, qui servira de catalyseur et de diffuseur à cette technique. Toutefois, la revendication de la paternité du cloisonnisme sera à l'origine d'un conflit entre les deux artistes, ce qui mettra définitivement fin à leur collaboration. D'autres artistes, tels Maurice Denis, Vincent van Gogh ou Henri de Toulouse-Lautrec se rapprocheront du cloisonnisme, chacun à leur manière.

Aujourd'hui, le cloisonnisme est une technique indissociable de la bande dessinée et du dessin animé. Des artistes contemporains tels que Valerio Adami et Pierre Alechinsky se sont approprié cette technique picturale.

Galerie d'images[modifier | modifier le code]