Claude Polin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Claude Polin est professeur de philosophie politique et sociale à l'université Paris IV-Sorbonne.

Il est le fils du philosophe Raymond Polin. Il a été, avec entre autres Claude Rousseau, membre du conseil scientifique du Front national, instance créée en 1989 par Jean-Yves Le Gallou[1].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Tocqueville : De la Démocratie en Amérique, Hatier, coll. « Profil d'une œuvre », 1973, 80 p.
  • L'Esprit totalitaire, Éditions SIREY, 1977.
  • Les Illusions de l'Occident, Albin Michel, 1980.
  • avec Raymond Polin, Le Libéralisme. Espoir ou péril, Paris, Table ronde, 1984, 370 p.
  • avec Claude Rousseau, Les illusions républicaines, PSR éditions, 1993, 352 p.
  • La Cité dénaturée. Cité classique contre cité moderne, PSR éditions, 1997, 358 p.
  • Le Totalitarisme, PUF, coll. « Que sais-je ? », 3e éd. mise à jour, 2007, 127 p.

Autres textes[modifier | modifier le code]

  • Série d'articles publiés dans les années 2010

Références[modifier | modifier le code]

  1. Renaud Dély, Histoire secrète du Front National, Paris, Grasset, 1999