Classe Littorio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Classe Littorio
Image illustrative de l'article Classe Littorio
Le Roma
Classe Vittorio Veneto
Caractéristiques techniques
Type Cuirassé
Longueur 237,76 m
Maître-bau 32,82 m
Tirant d'eau 9,6 m
Déplacement 40 724 tonnes
Port en lourd 45 236 tonnes
Propulsion 4 turbines
8 chaudières
Puissance 128 200 ch
Vitesse 30 nœuds (56 km/h)
Caractéristiques militaires
Aéronefs 3
Autres caractéristiques
Équipage 80 officiers
1 750 hommes du rang
Histoire
A servi dans Flag of Italy (1861-1946) crowned.svg Regia Marina
Période de
construction
1934 - 1942
Période de service 1940 - 1945
Navires construits 3
Navires prévus 4
Navires annulés 1
Navires perdus 1
Précédent Classe Francesco Caracciolo

La classe Littorio ou classe Vittorio Veneto[n 1] est une classe de quatre cuirassés de la Regia Marina baptisés Littorio, Vittorio Veneto, Roma et Impero[n 2], qui a vu le jour au début de la Seconde Guerre mondiale. Les navires de cette classe sont les plus modernes que l'Italie ait utilisés durant la guerre. Développés en réaction à la classe Dunkerque française, ils possèdent des canons de 381 mm et une vitesse maximale de 30 nœuds (56 km/h).

Construits entre 1934 et 1942, les deux premiers, le Littorio et le Vittorio Veneto, furent opérationnels dès les premiers mois de la participation de l'Italie à la Seconde Guerre mondiale. Ils formaient l'épine dorsale de la Regia Marina et menèrent plusieurs sorties en Méditerranée pour attaquer les convois anglais, sans grand succès. Ils furent plusieurs fois torpillés pendant leur carrière : le Littorio fut touché par une torpille pendant l'attaque de Tarente en novembre 1940 puis en juin 1942 ; et le Vittorio Veneto le fut pendant la bataille du cap Matapan puis lors de l'escorte d'un convoi en septembre 1941. Le Roma rejoignit la flotte en juin 1942, bien que les trois navires restent alors inactifs à La Spezia jusqu'en juin 1943, où ils furent tous trois endommagés lors de raids aériens alliés contre le port.

En septembre 1943, l'Italie capitulait et signait un armistice avec les Alliés. Le Littorio fut alors rebaptisé Italia. Les trois cuirassés furent envoyés à Malte avant d'aller à Alexandrie pour y être internés. Pendant la traversée vers Malte, des bombardiers allemands attaquèrent la flotte italienne avec des bombes radio-guidées Fritx X, endommageant l'Italia et coulant le Roma. Finalement les deux cuirassés survivants atteignirent Malte où ils furent internés. L'Italia fut par la suite offert aux États-Unis et le Vittorio Veneto à la Grande-Bretagne comme prise de guerre.

Inachevé, l'Impero fut saisi par les Allemands après le retrait de l'Italie de la guerre et fut utilisé comme cible, avant d'être coulé par des bombardiers américains en 1945.

L'Italia, le Vittorio Veneto et l'Impero furent vendus et ferraillés entre 1948 et 1950.

Conception[modifier | modifier le code]

Unités[modifier | modifier le code]

Nom du navire Chantier[1] Mise sur cale Lancement Sort final
Littorio Ansaldo, Gênes octobre 1934 août 1937 Démantelé en 1948
Vittorio Veneto Cantieri Riuniti dell'Adriatico octobre 1934 juillet 1937 Démantelé en 1948
Impero Ansaldo, Gênes mai 1938 novembre 1939 Jamais terminé, démoli de 1948 à 1950
Roma Cantieri Riuniti dell'Adriatico septembre 1938 juin 1940 Coulé le

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Les quilles des Vittorio Veneto et Littorio ont été posées le même jour.
  2. Seuls les trois premiers navires de cette classe furent achevés.

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Robert Gardiner et Roger Chesneau, Conway's All the World's Fighting Ships (1922-1946),‎ [détail de l’édition]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]