Classe Francesco Caracciolo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Classe Francesco Caracciolo
Image illustrative de l'article Classe Francesco Caracciolo
Lignes de la classe Francesco Caracciolo
Caractéristiques techniques
Type Cuirassé
Longueur 212 m[1]
Maître-bau 29,6 m
Tirant d'eau 9,5 m
Déplacement 31 400 tonnes
Port en lourd 34 000 tonnes
Propulsion 20 chaudières à mazout
4 turbines à engrenage
Puissance 105 000 ch
Vitesse 28 nœuds (51,9 km/h)
Caractéristiques militaires
Armement 4 × 2 canons de 381 mm[2]
12 canons de 152 mm
Rayon d’action 8 000 milles marins (14 800 km) à 10 nœuds (19 km/h)
Autres caractéristiques
Équipage 1 235 hommes
Histoire
A servi dans Flag of Italy (1861-1946) crowned.svg Regia Marina
Période de
construction
1914 - 1921
Navires prévus 4
Navires annulés 4
Précédent Classe Andrea Doria Classe Littorio Suivant

La classe Francesco Caracciolo est une classe de quatre cuirassés de la Regia Marina commandée peu avant le début de la Première Guerre mondiale. Aucun n'entrera en service, et seul le Francesco Caracciolo sera lancé après la fin de la guerre, avant d'être démoli.

Conception[modifier | modifier le code]

Conçus par le contre-amiral Edgarto Ferrati, les plan originaux des quatre premiers super-dreadnoughts de la Regia Marina prévoient des cuirassés armé de douze canons de 15 pouces (381 mm) et de vingt canons de 6 pouces (152 mm). Le projet final est plus proche des navires de la classe Queen Elizabeth britannique, avec huit et douze canons de chaque calibre respectivement. Cependant, par manque d'acier et d'autres matériaux, et à cause de la priorité données à des embarcations plus légères (destroyers, sous-marins et autres), la marine italienne est contrainte d'abandonner la construction des quatre puissants cuirassés[1].

Construction[modifier | modifier le code]

La construction du Francesco Caracciolo est arrêtée en mars 1916, alors qu'environ 9 000 tonnes de la coque ont été construits. Le travail reprend en octobre 1919 et le navire est finalement lancé le 12 mai 1920. La coque est néanmoins vendue le 25 octobre 1920 à la compagnie de transport Navigazione Generale Italiana (it), qui décide de convertir le cuirassé en navire marchand. Ce projet est finalement abandonné et le navire est démoli.

La construction du Cristoforo Colombo est aussi suspendue en mars 1916, alors qu'environ un huitième de la coque a été construit, et cinq pour cent des machineries installées.

Les Marcantonio Colonna et Francesco Morosini voient leur construction suspendue peu après le début.

Les trois premiers auraient dû entrer en service en 1917 et le quatrième en 1918[1].

Unités[modifier | modifier le code]

Nom Chantier[1] Quille Lancement Destin
Francesco Caracciolo Chantier naval (it), Castellammare di Stabia 16 octobre 1914 12 mai 1920 Rayés des listes le 2 janvier 1921
Marcantonio Colonna Chantier naval Ansaldo, Gênes 3 mars 1915 Construction suspendue en mars 1916
Cristoforo Columbo Chantier naval Odero, Gênes 14 mars 1915
Francesco Morosini Chantier naval fratelli Orlando (it), Livourne 27 juin 1915

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Gardiner et Gray 1985, p. 260
  2. Friedman 2011, p. 230

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Robert Gardiner et Randal Gray, Conway's All the World's Fighting Ships (1906-1921),‎ 1985 [détail de l’édition]
  • (en) Norman Friedman, Naval Weapons of World War One : Guns, Torpedoes, Mines and ASW Weapons of All Nations, Seaforth Publishing,‎ 2011 [détail de l’édition]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]