Charles Tilly

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Charles Tilly (né en 1929, mort le 29 avril 2008) est un sociologue américain dont les travaux portent avant tout sur les relations entre la politique, l'économie et la société. Il est notamment à l'origine du concept de "répertoire d'action collective", qui montre que les mouvements sociaux ont recours à des actions prédéfinies, institutionnalisées et "routinisées" pour se faire entendre.

Tilly a étudié à l'université Harvard et l'Université d'Oxford avant d'être enseignant à la New School University, à l'Université du Michigan et l'Université Columbia où il a été professeur de sociologie jusqu'à son décès.

Sociogénèse de l'ordre étatique européen[modifier | modifier le code]

Charles Tilly identifie trois facteurs à la centralisation politique: → Expansion territoriale → Concentration administrative et militaire → Différenciation institutionnelle

Il ajoute à cette analyse une typologie des frontières étatiques: → Frontières coercitives → frontières économiques → Frontières légales et administrative

Travaux[modifier | modifier le code]

  • From Mobilization to Revolution (1978)
  • Big Structures, Large Processes, and Huge Comparisons (1984)
  • The Contentious French (1986)
  • Coercion, Capital, and European States, AD 990-1992 (1990)
  • European Revolutions, 1492–1992 (1993)
  • Cities and the Rise of States in Europe, A.D. 1000 to 1800 (1994)
  • Roads from Past to Future (1997)
  • Work Under Capitalism (avec Chris Tilly, 1998)
  • Durable Inequality (1998)
  • Transforming Post-Communist Political Economies (1998)
  • From Contentions to Democracy (2005)
  • Regimes and Repertoires (2006)

Récompenses[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

  Christian de Montlibert, discours de laudatio pour Charles Tilly, Université de Strasbourg, Strasbourg, 15 Novembre 1996.

Liens externes[modifier | modifier le code]