Charles Picard (archéologue)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne l'archéologue. Pour l'homme politique, voir Charles Picard.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Picard (homonymie).

Charles Picard

Naissance 7 juin 1883
Arnay-le-Duc
Décès 15 décembre 1965 (à 82 ans)
Paris
Nationalité Drapeau de la France France
Profession

Charles Picard, né le 7 juin 1883 à Arnay-le-Duc et mort le 15 décembre 1965 à Paris, est un historien et archéologue français spécialiste de la Grèce antique.

Carrière[modifier | modifier le code]

Il est directeur de l'École française d'Athènes dans les années 1920[1]. Professeur d'archéologie classique à la Faculté des lettres de Paris de 1934 à 1955, il fut directeur de l'Institut d'art et d'archéologie de 1937 à 1961.

L'œuvre principale de Charles Picard est le Manuel d'archéologie grecque : la sculpture, vol. I (VIIeVIe siècle av. J.-C.), publié en 1935. Il complète le second fascicule du volume IV (IVe siècle av. J.-C.) en 1963. Charles Picard est élu membre de l'Académie des inscriptions et belles-lettres en 1932.

Famille[modifier | modifier le code]

Son fils Gilbert Charles-Picard est un éminent spécialiste de l'Afrique romaine. Son petit-fils Olivier Picard est également helléniste et membre de l'Académie des inscriptions et belles-lettres depuis 2009.

Charles Picard est aussi le père de la philosophe et résistante Yvonne Picard née en 1920 et morte en déportation à Auschwitz en 1943[1]. Lorsque la police se présente à son domicile en 1942 pour avoir l'adresse de sa fille il la donne sans s'inquiéter, n'imaginant pas qu'avec sa position sa famille pourrait avoir des problèmes[1]. Il tentera par la suite, vainement, de faire libérer sa fille[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Charlotte Delbo, Le Convoi du 24 janvier, Éditions de Minuit,‎ 1965 (réédité en 2002), 304 p. (ISBN 2-7073-1638-5), p. 230-231.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Raymond Lebègue, « Éloge funèbre de M. Charles Picard, membre de l'Académie », Comptes rendus des séances de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, 110e année, N. 1, 1966. p. 1-6 lire en ligne