Hellénisme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne l'étude de la culture de la Grèce antique. Pour la religion polythéiste moderne, fondée sur le culte des dieux de l'Olympe, qui en est inspirée, voir Néopaganisme hellénique

L’hellénisme est l'étude de la civilisation grecque antique. Les participants à cette étude savante estiment généralement contribuer aux progrès de la connaissance d'une haute culture et des fondements du jeu démocratique, de la politique, des sciences, de l'histoire et de la philosophie, qui sont généralement tenues pour des inventions des Grecs, bien que d'autres cultures aient aussi participé à divers degrés au développement de certains de ces aspects de la civilisation humaine. De nombreux grands auteurs étaient des hellénistes réputés, tels qu'Érasme, Nietzsche ou Heidegger.

Hellénistes célèbres[modifier | modifier le code]


Autres significations[modifier | modifier le code]

  • Construction, expression, emploi, propre à la langue grecque.
  • Mouvement politique de Grèce, à partir des années 1860, recyclant les études hellénistes dans le concept de la « Grande Idée », ultérieurement dévalué par l'attitude du roi Othon Ier.
  • Religion néo-païenne moderne (voir hellénisme (religion)).
  • Hellénistique (confusion fréquente avec l'hellénisme).

Il faut distinguer hellénique (qui relève du monde grec) et hellénistique (espace-temps allant, sur les territoires de l'empire créé par Alexandre de Macédoine, de la conquête macédonienne jusqu'à Cléopâtre et à la conquête romaine, avec des pôles de diffusion de l'hellénisme comme Alexandrie, Antioche, Pergame ou Bactres). Le terme « hellénistique », inspiré par le verbe grec ἑλληνίζειν / hellênízein : "vivre comme les Grecs", a été créé par l’historien allemand Johann Gustav Droysen dans Geschichte des Hellenismus (1836 et 1843) pour définir l’accroissement spectaculaire des régions où le grec devint une langue de communication et un vecteur d'influence culturelle.